LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Travaux U.F. Educateur spécialisé

Afficher:
« Errer » vient du latin « errare » qui veut dire « s’écarter, s’éloigner de la vérité », mais aussi « aller ça et là à l’aventure », « faire fausse route, s’égarer ». J’effectue mon stage de première année dans un CHRS proposant une prise en charge de type « stabilisation », accueillant des hommes de plus de 40 ans. Je m’intéresse au concept « d’errance » car ce terme tend, de plus en plus, à désigner les hommes accueillis dans la structure où je suis en stage. Existe t-il plusieurs types d’errance ? Comment la reconnaître ? Comment est t-elle vécue par les personnes dites « en errance » ? Comment en tant que travailleur social, nous pouvons la prendre en compte dans notre pratique professionnelle ? Après avoir retranscrit diverses définitions de l’errance; je souhaite approfondir cette notion auprès d’une population particulière : les hommes de plus de 40 ans, en errance depuis plusieurs années.
J’ai choisi cette interfilière car j’avais une représentation plutôt négative de l’univers carcéral. Il y a 4 ans, j’avais lu le livre du Docteur Véronique Vasseur, qui racontait son expérience de médecin chef à la prison de la Santé. J’avais été assez choquée par la réalité décrite dans cet ouvrage. J’ai aussi lu et entendu des informations concernant la prison, et c’étaient toujours négatif : surpopulation dans les maisons d’arrêts, conditions de détentions indignes, relevé par Amnesty International ou encore par le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe
J’effectue mon stage à responsabilité éducative depuis le 18 août 2008 au service de prévention spécialisée de l’ASEA 49 (Association de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence) auprès de l’équipe de Monplaisir. Cet écrit est le reflet de mon immersion sur le terrain et de mes recherches théoriques sur la prévention spécialisée, sur le plan historique, juridique, sociologique et éducatif. A travers ma présence sur le terrain, mes discussions avec mon équipe et les autres professionnels de l’association, mes rencontres avec les différents partenaires et mes lectures, j’ai pu appréhender le métier d’éducateur en prévention spécialisée, l’histoire de cette prévention et le public concerné. Mon écrit portera sur la vision que j’ai actuellement de cette prévention spécialisée, et n’est en aucun cas exhaustif ; en effet, vu la complexité et l’abondance de questionnements que suscite en moi l’action éducative en prévention spécialisée, il m’a fallu faire des choix, et je n’ai pas pu aborder toutes les interrogations et tous les thèmes qui s’offraient à moi.
Dans le cadre de ma formation d'éducateur spécialisé à l'IRTS de Rennes, plusieurs ateliers d'expression m'ont été proposés. Mon choix s'est porté sur l'initiation à la technique de clown théâtral qui s'est déroulée sur deux semaines. J'ai fait ce choix dans le but de vaincre une part de timidité. En effet, la technique de clown demande de mettre son corps et sa voix en avant. C'est un support à l’expression, à la communication et à la créativité. De plus, l’atelier clown est une activité peu onéreuse. Elle nécessite peu de matériel et semble simple à mettre en place. On notera également que cette activité peut être proposée à tout public (enfants, adolescents, adultes, public en difficulté) en adaptant la technique selon les problématiques des personnes prises en charge. Dans cet exposé, je présenterai l'historique du clown et la technique en elle-même avant d'expliquer mon projet d'activité.
Dans le cadre de notre formation nous avons à élaborer un projet d’action éducative. Le mot projet provient du mot latin projectum de projicere « jeter quelque chose vers l’avant », ainsi, le projet voulait initialement dire « quelque chose qui vient avant que le reste ne soit fait ». Le dictionnaire de psychologie définit le projet comme étant un but que l’on se propose, « au cours de l’exécution du projet, les enfants apprennent à rechercher de la documentation, à travailler en équipe, et découvre la nécessité d’une discipline » . Le projet est un outil éducatif permettant la communication et l’expression, il doit être réfléchit et anticipé sous différents aspects et de ce fait implique une responsabilité éducative.
Par le biais de ce dossier, je chercherai à répondre à la question : « Qu’est-ce que c’est qu’être éducateur ? » selon mon point de vue, mon identité professionnelle. Quelle est ma conception du métier d’éducateur spécialisé ? Les éducateurs spécialisés ont des valeurs fondatrices de leur profession. Cependant, ils se différencient en fonction de l’institution dans laquelle ils travaillent et selon la population qui y est accueillie. Ils se considèrent comme des travailleurs sociaux garants de valeurs fondamentales. Le métier d’éducateur est inséré dans un cadre réglementé et dispose de nombreux apports théoriques pour diriger ses actions. Dans ce dossier, je définirai mon identité professionnelle construite selon trois dimensions : - la dimension politique - la dimension pratique - et la dimension technique Je tenterai donc d’expliquer ma vision du métier d’éducateur spécialisé et quel éducateur je suis, à quoi je me réfère dans ma pratique en terme de valeurs, et quels sont les outils que je me suis appropriée.
M. est une jeune fille agréable, timide mais pas réservée, elle a su s’intégrer facilement au groupe de jeune et n’a aucun problème pour communiquer avec les éducateurs. Je dirais même qu’elle a toujours beaucoup de questions à poser sur son organisation, ce qui peut parfois l’angoisser si tout ne se passe pas comme elle l’avait imaginé.
Articulations / coordinations autour du jeune et de son projet. Pour être garant de l'évolution de la situation du jeune et de sa famille de manière cohérente, l'éducateur placement assure l'articulation des différentes interventions. Ceci se fait souvent par le biais de contacts réguliers avec tous les intervenants. Il travaille en collaboration avec tous les acteurs de la Mission Enfance Famille qui suivent la situation familiale et avec des partenaires concernés : PMI, Education Nationale, établissements (Lieu de vie et d'accueil, IME, ITEP...), famille d'accueil, Centre Médico-Psychologique, Centre Médico-Psycho-Pédagogique, Association de service à domicile (ADMR), Justice (Procureur, Juge des Enfants, Juge des Tutelles).
Lorsque l’on parle de séparation, de séparer l’enfant de sa famille il s’agit de l’en retirer. Or si cette séparation ou retrait n’est pas ou est mal préparé, cela provoque un traumatisme affectif. Il s’agit alors d’une rupture psychique et non d’un travail de séparation. Si un travail d’élaboration par la famille et l’enfant n’est pas fait, le retrait de l’enfant du milieu familial peut être vécu comme une mise en péril de l’attachement et un danger de cassure du lien affectif existant. La séparation d’un point de vue éducatif réside dans l’accès d’un individu à la capacité de faire perdurer l’attachement affectif dans la distance. C’est une capacité d’élaboration psychique qui permet à l’être de continuer de se savoir aimé, de se savoir présent et donc d’exister dans la pensée et l’affection de l’être cher malgré l’absence.
Le troisième stage que j'ai effectué au sein de ma formation d'éducateur spécialisé, est ce qu'on appel un stage à responsabilité. Cette responsabilité éducative que je tenterai de définir dans cet écrit s'est déroulée dans un Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel pour adolescent. Pour moi ce stage était l'occasion de partir à la découverte d'un nouveau champ de l'éducation spécialisée qu'est celui de la santé mentale et de la pédopsychiatrie. Lors de stage j'ai pu y aborder la question de la prise en charge à temps partiel au sein d'un équipe pluridisciplinaire très diversifiée. De plus j'ai pu aller à la rencontre de plusieurs adolescents, dont Kévin qui m'aura permis d'entrevoir la question de la responsabilité éducative. Ainsi dans une première partie je présenterai le concept de la responsabilité en montrant en quoi il est intimement lié au métier de l'éducateur. Ensuite je présenterai une situation éducative qui montrera en quoi dans ce stage j'ai pu engager ma responsabilité pour ensuite l'évaluer dans une dernière partie
En première année de formation d’éducatrice spécialisée j’ai réalisé un stage dans un foyer occupationnel. Cet établissement possédait tout un matériel informatique permettant la mise en place d’un atelier photo (ordinateur, appareil photo numérique, internet…) mais le personnel peu habitué à manier ces appareils délaissait ces outils et ne les ressortait seulement à l’occasion de grandes fêtes du foyer.
Ayant effectué mon stage de deuxième année dans un centre d’accueil de jour (« La Mosaïque » à Lyon), concourant à l’accueil d’adultes en situation de handicap mental, je présenterai dans ce dossier les différents aspects de la prise en charge de ces personnes, les représentations sociales dont elles font l’objet et j’orienterai mes réflexions personnelles sur un sujet qui c’est imposé à moi, d’abord de manière intuitive, puis dans un soucis d’éthique pour au final devenir un axe de recherche, de travail et de positionnement professionnel.
J'occupe depuis plus d’un an un poste d'éducatrice spécialisée au sein d'une structure accueillant des adolescents de 13 à 16 ans, ayant des problématiques diverses tant au niveau de leur construction identitaire que de leur environnement social, familial. Ces adolescents sont souvent nommés “ cas sociaux” et perçus comme des “délinquants” au regard des représentations sociales de notre société. Ce terme “cas sociaux” fait souvent référence à des familles ayant de grosses problématiques économiques, sociales, familiales, scolaires...
J’ai choisi ce thème car pendant mon stage, j’ai trouvé que les enfants étaient souvent punis et que d’un éducateur à un autre, le degré de tolérance face à l’acte d’un jeune était très divergeant. Aussi, je me suis remarquée être assez ferme et stricte vis-à-vis du conflit ou du refus du jeune. Mais cette idée étant peut-être subjective et simplement un avis personnel, j’ai choisi d’approfondir mes connaissances sur cette notion de sanction.
Bourdieu a retenu de Marx que la réalité sociale est un ensemble de rapports de forces entre des groupes sociaux (les classes sociales) historiquement en lutte les uns avec les autres. Selon Marx, la cause fondamentale de l'évolution historique est économique.
L’Action Educative en Milieu Ouvert est née à la fin des années 1950. C’est le résultat d’une tendance préférant maintenir les enfants dans leur famille en leur proposant une aide éducative plutôt que de les placer en internat spécialisé. En effet, le placement en internat s’est déprécié au fil des années et l’idée que le développement de l’enfant devait se faire dans son milieu naturel s’est développée.
Nous avons pu constater dans nos sociétés occidentales et notamment en France que la santé, avant considérée comme activité marginale, était devenue, et ce, depuis les années 70, l’une des priorités en matière de politique économique et sociale. De gros moyens furent déployés dans la recherche scientifique, le développement technique des services et le financement tant bien du capital humain que du matériel mis a disposition. De plus la création de la sécurité Sociale, en 1945, permit progressivement à une majorité de français d'avoir accès aux soins.
Dans le cadre du stage à responsabilité éducative de 3ème année de formation d’éducateur spécialisé, nous avons à mener un projet nommé P.A.E. : Projet d’Action Educative. Ce travail a pour objectif l’apprentissage de la conception, de la mise en œuvre puis de l’évaluation d’un projet éducatif. Ce travail participe de notre processus de professionnalisation dans la mesure où il est une mise en pratique de la fonction 3 du référentiel métier de l’éducateur spécialisé « Conception et conduite d’une action socio-éducative au sein d’une équipe ». Ce travail nous permet de nous confronter à la réalité du terrain, à l'écart entre ce que l'on prévoit et ce qui est réalisable et réalisé, car l'éducateur travaille avec l’imprévu mais jamais avec le hasard.
Je voulais choisir un Projet d’Action Educative qui réponde à une demande des personnes et à des besoins répertoriés au sein du service. En consultant les demandes des usagers exprimées lors d’un Conseil à la Vie Sociale, j’ai pu repérer l’intérêt d’un certain nombre pour bénéficier d’un atelier cuisine. J’avais déjà proposé ce genre d’atelier dans le cadre d’un foyer d’hébergement et lors de mon premier stage en Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale. Appréciant partager mes connaissances à travers ce support, il a fallu m’adapter aux spécificités d’un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) et bien évidemment aux personnes accompagnées.
Aujourd’hui, nous entendons beaucoup parler d’accompagnement. C’est un terme qui peut revêtir de multiples formes : accompagnement scolaire, accompagnement social, accompagnement à la santé et aux soins, accompagnement de fin de vie. Il s’adapte donc à différents publics et renvoie à des difficultés bien distinctes pouvant toucher la vie quotidienne de chacun d’entre nous. C’est donc une notion qui nous semble d’emblée familière et accessible.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Educateur spécialisé

Les plus vus - Educateur spécialisé

Les plus téléchargés - Educateur spécialisé