LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

La collaboration avec les familles

La collaboration avec les familles

Le père biologique de J était dans le couloir, en attente d’être reçu. Quand J le vit, il dit avec un grand sourire à tous ceux qu’il croisait sur son chemin que son père était là. Le père fut reçu par les deux éducateurs du groupe et par ces deux instituteurs dans la structure. Juste avant qu’il entre une consigne avait été passée : dire que tout allait bien avec J. Pourtant celui-ci avait régressé depuis quelques semaines car il s’opposait de nouveau à l’adulte, manquait d’attention et ne respectait pas les règles. Le père eu donc droit à un discours très positif sur J. On mit en avant ses bons côtés tel que son désir d’être serviable. D’ailleurs, tous étaient d’accord pour dire que J avait progressé. Le père, lui sentait l’alcool et avait un discours dans lequel il passait du coq à l’âne. Néanmoins, deux informations importantes furent données par cet homme durant l’entretien : il était le tuteur de sa femme et le couple voulait récupérer ses enfants. Quand le père sortit, on félicita un des éducateurs qui avait réussi à discuter avec le père jusqu’à la fin de l’entretien.

CONCLUSION Pour conclure, on peut noter qu’au fil du temps, une évolution a eu lieu dans les rapports entre familles et institutions. Parallèlement, le droit a pris de plus en plus de dispositions allant en leur faveur. Cependant, la collaboration avec les familles nourrit encore beaucoup de débats dans l’institution car celle-ci mérite à la fois une vraie réflexion et une mise en place de stratégies et d’outils concrets pour réellement la mettre en œuvre. Actuellement, face aux familles, l’institution agit souvent au cas par cas et seuls certains établissements se sont donnés des moyens concrets pour associer les familles. Avec les dernières lois, les droits donnés aux usagers sont plus importants et changent la pratique des professionnels mais l’impact de ces lois sur la collaboration avec l’usager et sa famille ne pourra être évalué que dans quelques années. On pourra alors estimer si celles-ci l’ont favorisé ou si elles ont produit l’inverse de l’effet recherché.

Catégorie: Travaux U.F. Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Le manque de places en structures spécialisée en Picardie.
J’ai effectué mon stage à l’Institut médico-éducatif de la Somme, officiellement habilité à accueillir des enfants, adolescents et jeunes adultes de 6 à 21 ans ( une prolongation du suivi est parfois envisagé jusque 25 ans et un enfant est rarement orienté à l’I.M.E de la Somme avant 9 ans ) présentant des déficiences intellectuelles légères à moyenne avec ou sans troubles du comportement et/ou de la personnalité. Dans les faits, les profils des populations accueillis à l’IME de la Somme sont plus diversifiés, les causes sont multiples. L’I.M.E se voit orienter des usagers aux profils divers, il faut pour l’équipe de professionnels pluridisciplinaire s’adapter, la cohabitation de ces usagers entraine différentes conséquences problématiques que j’ai pu constater au quotidien sur mon lieu de stage, certaines situations m’ont interpellé, ce qui m’a poussé à m’interroger sur la question de la place de certains usagers en Institut Médico-éducatif, et du manque de structures spécialisée en Région Picardie. Quelles sont les causes et les conséquences d’un manque de structure d’accueil spécialisée ? Qu’engendrent-t-elle au sein d’un Institut Médico-Educatif ?
Dossier : Le handicap
Effectuant notre stage, l’année prochaine auprès de personnes en situation de handicap, il nous a paru intéressant de faire un point général sur le handicap afin de mieux cerner et appréhender les problématiques de terrain. Nous allons aborder dans une première partie les différentes tentatives de définition du handicap par des approches médicale, sociale et anthropologique. Puis dans un deuxième temps, nous présenterons les diverses situations de handicap : mental, psychique, moteur, sensoriel et associés. Enfin, nous étudierons les différents modes de prise en charge du handicap et les problématiques actuelles.
Note de réfléxion ( DC 1) sur un atelier créatif en Impro
J’ai donc réalisé mon stage au sein de l’IME, plus particulièrement dans la partie S.I .P.F.Pro (section d’initiation aux premières formations professionnelles) où vingt huit jeunes de quatorze à vingt ans sont accueillis du lundi au vendredi en temps de journée, il n’y a pas d’internat, ils rentrent le soir chez eux ou en familles d’accueil. Cette section privilégie le processus de pré-apprentissage professionnel des adolescents, dans le cadre d’ateliers pédagogiques adaptés. L’objectif est la préparation à la vie adulte professionnelle et personnelle. Les jeunes accueillis sur cette section envisagent à terme une insertion sociale et, ou, professionnelle, que ce soit en milieu ordinaire ou protégé.
« alarmante banalisation des vigiles» Martin Mongin
Aujourd’hui, la plupart des espaces publics que les citoyens fréquentent disposent d’un ou plusieurs vigiles. Cette omniprésence a comme effet sur la population qu’elle s’habitue à scrutée de haut en bas par un regard qu’elle connait maintenant par coeur. Martin Mongin indique alors que d’ici à l’an 2015, il devrait y avoir soixante mille postes à pourvoir, il cherche à montrer là que ce phénomène d’augmentation va perdurer, et que les effets indésirables induits feront de même. Il existe une contradiction entre le but annoncé et le but réel en ce qui concerne la raison de la présence des APS dans les espaces publics. Ils disent au public accueilli qu’ils sont là pour assurer leur confort et leur sécurité, alors qu’en réalité, leur rôle est avant tout d’assurer la sécurité de l’établissement, de sa marchandise et de ses équipements.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche