LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Rapport de stage

Afficher :
Dans le cadre du partenariat Educ Europe, j'ai effectué un stage d'éducatrice spécialisée en Roumanie, dans la région de Ialomita. Celui-ci s'est déroulé au « Centrul de Recuperare pentru copilul cu handicap neuro-psihic », centre de jour pour enfants en situation de handicap neuro-psychique, dans la ville de Slobozia. C'est une institution publique sans personnalité juridique qui accueille des enfants de 3 à 18 ans, crée en 2004 avec des fonds de l'Union Européenne par le programme Phare RO 0104.01; et est financée par le département.
Avant l’admission définitive d’un jeune au foyer, un entretien a lieu avec la chef de service et son futur référent. La personne détenant l’autorité parentale est également conviée. Lors de ce R.D.V., il est demandé au jeune d’exposé les attendus de son placement. Il lui sera proposé une visite du foyer, de sa future chambre et éventuellement, la présentation des autres usagers, s’ils sont là. Lorsqu’il arrive définitivement, on lui présente le règlement intérieur ainsi les règles de vie. On l’aide s’il le désir à s’installer dans sa chambre. J’ai pu participer à l’accueil d’une jeune. L’entretien préalable avait déjà été organisé. Un collègue et moi-même avons reçu la jeune et sa mère. Nous nous sommes présentés, avons décrits succinctement la structure, et expliqués les règles de vie. Ce moment nous a permis de répondre aux diverses questions qui les préoccupaient et d’organiser les vacances à venir.
Ce dossier a pour but de mettre en évidence comment s'organise une intervention socio éducative au sein de l'institution de stage et de tenter de cerner au mieux comment s'exerce la communication au sein de l'équipe. Ainsi, à travers une situation initiale à laquelle j'ai été confronté lors mon stage, je vais développer dans un premier temps la place de l'équipe dans l'organisation. Puis, je pourrai décrire par la suite les apports de l'équipe dans l'intervention socio éducative et enfin, le rôle plus spécifique de l'éducateur spécialisé.
La durée de l’entretien peut aller de quelques minutes ou même dépasser la demi-heure. Elle diffère selon plusieurs paramètres : le but de l’entretien, l’état d’esprit du patient, les questionnements du sujet, la compréhension du soignant... Il se termine quand l’objectif de l’entretien est atteint et lorsque le patient estime que ses attentes sont satisfaites ou parfois quand les paroles entendues sont trop difficiles à gérer. De plus il est parfois nécessaire de différer un entretien mais aussi de le stopper lorsque le patient devient trop envahissant. Exemple : il n’est pas possible de prendre un patient en entretien au moment des « flashs » ; c'est-à-dire quand l’équipe soignante suivante est arrivée, nous effectuons les transmissions sur tous les patients.
Pour mon stage de découverte, j’ai observé des éducateurs dans un Foyer d’accueil médicalisé. Comme son intitulé le précise, ce stage doit être une « découverte », découverte d’un public, découverte d’une technique éducative. Pour ma part j’ai opté pour un public qui me posait questions et pour lequel j’avais des représentations. En effet, jusqu’à présent je n’ai eu l’occasion de travailler qu’auprès d’enfants ou adultes handicapés mentaux ou moteurs et je me représentais les personnes polyhandicapées comme les personnes avec lesquelles il y avait peu de possibilités. Mais les représentations, bien que légitimes, sont souvent bien loin de la réalité.
Mon stage se déroule au sein de l’Institut d’éducation motrice O. et plus particulièrement dans l’établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés. Après un temps d’observation j’ai du classer toutes les informations que j’ai recueillies pour m’en servir au mieux et m’impliquer au maximum dans la vie du service. J’ai pu participer aux pratiques que j’ai observées avec l’aide de l’équipe pluriprofessionnelle du service et répondre à tous mes questionnements. Par la suite j’ai aussi mis en place des activités avec l’accord de mon équipe. Dans ce dossier des pratiques professionnelles je vous présente tout d’abord une première partie concernant l’Institution et ses abords puis la deuxième concerne les pratiques observées et enfin j’aborde ma pratique en tant que stagiaire.
Les objectifs de ce premier stage sont de repérer le fonctionnement de l’établissement, d’appréhender les modalités d’accueil, d’admission, de suivi et de sortie des usagers. Ce stage permet de cerner la prise en charge des usagers d’un point de vue concret, en effet l’observation participante est un outil pertinent pour apprendre à identifier les savoir-faire professionnels du terrain. La réalité du quotidien, la mission de ce type d’établissement, le cadre dans lequel s’inscrit cette mission sont des notions sur lesquelles je m’interrogeais et sur lesquelles portaient mes objectifs personnalisés avant le début du stage. Je n’avais qu’une vague idée avant ce stage du travail de l’éducateur spécialisé dans ce genre de structure. En effet, mes connaissances au niveau de la protection de l’enfance se limitaient essentiellement aux cours théoriques dispensés à l’IRTS. Il me fallait de la pratique pour mieux assimiler le fonctionnement d’une MECS.
Dans les premiers temps, j’ai choisi d’aborder ce stage en observant les professionnels dans leur pratique. Cette période m’a permis d’identifier la façon dont les éducatrices intervenaient auprès des jeunes autour de différents axes de travail, suivant leurs difficultés et potentialités. En travaillant en doublure un certain temps, j’ai pu m’inscrire dans le paysage du Réseau Educatif Pour l’Insertion Sociale. Les jeunes ont pu me découvrir, j’ai pu progressivement nouer des relations avec eux. Je me suis rapidement impliqué dans le travail au sein de l’équipe, en effectuant des accompagnements en voiture pour aller faire des courses, se rendre à des rendez-vous. Les divers voyages nous mettent seul à seul avec le jeune et deviennent des espaces de paroles privilégiés. La plupart de mes interventions étaient consignées dans le cahier de liaison de l’équipe afin que les autres membres puissent se tenir au courant d’éventuelles informations. Je rendais ainsi compte de ma pratique au quotidien.
Le rôle de l’éducateur consiste à instaurer une relation avec l’enfant autiste aux moyens de supports de communication, ce qui n’est pas chose facile, car l’enfant autiste n’accorde aucune importance aux personnes qui l’entoure. De plus, les enfants autistes ont tendance à s’éparpiller et éprouvent de grosses difficultés pour se concentrer, et ne peuvent le faire que sur des temps très courts. C’est pourquoi chaque enfant est reçu au jardin d’enfant individuellement et pendant seulement 3 quarts d’heure.
L’éducateur spécialisé tel qu’il est défini dans sa fiche de poste, intervient au quotidien dans l’accompagnement et la prise en charge des enfants et adolescents polyhandicapés avec les autres professionnels. On peut alors se poser la question de la fonction éducative et plus particulièrement du rôle de l’éducateur auprès d’une population si dépendante qu’est la population polyhandicapée. Néanmoins son rôle est indispensable afin que le statut de l’enfant polyhandicapé ne se réduise pas seulement à un objet de soins mais aussi à un sujet éduqué, comme tout autre enfant.
Pour cette deuxième année de formation, j’ai effectué mon stage d’Action Sociale et de Développement au sein de l’association « Cultures du Cœur 13 » avec mon binôme, lui aussi en formation d’éducateur spécialisé. Ce terrain avait pour finalité de travailler conjointement sur un projet, de repérer le travail de réseau et partenariat mis en place, de distinguer les échanges, les compétences partagées entre les différents acteurs ayant comme volonté commune, l’accompagnement de la personne en situation d’exclusion. Les enjeux de cette lutte appellent de nouveaux modes de réponse de la part du travailleur social, notamment, la nécessité d’aller au delà d’une intervention classique, qui a depuis montré ses limites (approche sectorielle des publics, assistanat, non prise en compte des droits de la personne).
Mon choix s’est porté sur la pédopsychiatrie car le champ de la psychologie m’intéresse depuis plusieurs années. Je me suis questionnée sur la prise en charge de ces enfants atteints de ces troubles psychiques et sur le rôle spécifique de l’éducateur auprès de cette population. Quels outils sont mis a la disposition de l’éducateur, comment travaille-il avec, dans quels buts ? Ce stage a pour objectif de m’immerger dans un des secteurs de l’éducation spécialisée. Dans ce sens, il comportera une phase d’observation, de découverte, mais aussi une phase active où je pourrai aller à la rencontre de ces enfants à travers divers supports tels que le jeu, les prises en charges groupales ou encore les activités manuelles. Je pourrai alors me confronter à leurs difficultés, leurs angoisses liées à ces maladies mentales mais aussi me confronter à mes propres difficultés, mes propres limites face à ce public.
Avant mon entrée en formation, j'ai travaillé dans des institutions médico-sociales auprès de personnes, enfants, adolescents et adultes, en situation de handicap. Mon choix de stage est guidé par les questions nées de ces différentes expériences et le souhait d'y trouver des éléments de réponses. Je m'interroge donc sur le passage à l'âge adulte pour les adolescents souffrant de déficience intellectuelle : comment une personne en situation de handicap définit-elle son projet professionnel? Quel est son avenir professionnel? Milieu ouvert ou protégé, quel choix, comment et pourquoi? Comment accompagne-t-on la personne dans l'élaboration de ce projet, dans la prise en compte de ces désirs et du contexte socio-économique et culturel qui la concerne? Quelle est la conscience de ces jeunes gens de leur handicap? Comment le vivent-ils? Comment en parlent-ils? Comment leur en parler? Comment perçoivent-ils leur avenir professionnel et personnel? Avec ces questionnements, je découvre l'existence de ce Service qui m'accueille pour ce premier stage.
Le projet visé. Constat et besoins des usagers : Le projet émane d’une demande formulée par les usagers eux-mêmes. Leur souhait est de mettre en place une activité cuisine dans laquelle ils pourraient tous participer à tour de rôle et préparer le menu de leur choix. J’ai également fait le constat évident que certains usagers ayant comme projet d’avenir la sortie du foyer pour un appartement dit « ordinaire », ils leur faillaient apprendre à confectionner un repas simple et équilibré. De plus, les week-ends pluvieux dans nos locaux exigus ne permettent pas de nombreuses activités et celle-ci me paraissait adaptée aux circonstances. J’ai donc décidé d’en informer l’équipe et la direction afin de discuter de la faisabilité de ce projet. Celui-ci a très vite été investi par l’équipe et la direction nous a accordé un budget. Valeurs et modèles : Ce projet sera un travail d’équipe afin de confectionner un menu avec plusieurs résidents. Afin que ce travail d’équipe soit productif, je souhaite leur transmettre certaines valeurs comme : l’entraide, la solidarité et la tolérance. Pour cela je me baserai sur des modèles pratiques que j’ai expérimentés auparavant durant mes stages, mais également sur des modèles théoriques tels que l’apprentissage par imitation, par essais et erreurs et par explication.
C’est lors de mon stage de 1ère année au sein d’un Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) que s’est posée la question de la scolarisation pour les adolescents accueillis. Je me suis orientée vers ce type de structure du fait que je souhaitais travailler au contact d’adolescents, public auprès duquel j’ai de l’expérience et vers lequel dirige mon avenir professionnel. La spécificité de cet établissement repose sur la tripolarité de la prise en charge, qui lie accompagnement éducatif, scolarisation interne et suivi médical. En effet, La particularité fondamentale des temps de classe situés à l’intérieur même du site où les jeunes vivent m’a interrogée. Je voyais l’école comme un vrai lieu de socialisation et d’affirmation de soi vis-à-vis de l’éducation parentale . Alors devenue une place d’évolution personnelle, d’un point de vue de collecte d’apprentissages et d’un côté intellectuel, l’école permet au jeune de construire des réflexions et commencer à se comprendre psychiquement. Tout en tenant compte des problématiques qui leur sont propres du fait de leurs réelles pathologies sociales et développementales, la scolarisation singulière de l’ITEP permet-elle une pareille évolution du jeune accueilli ?
Je fais mon stage dans le service Soin de Suite et de Réadaptation (SSR) du foyer. J’ai choisi ce lieu de stage car j’avais envie de découvrir la maladie psychique et le milieu psychiatrique. Mes objectifs étaient de découvrir le fonctionnement de l’établissement, son organisation, son cadre et ses missions ainsi que la place donnée au travail éducatif, de m’intégrer à l’équipe, d’instaurer une relation avec les personnes accueillies et de mener des activités. Je présenterai d’abord l’établissement, puis le public accueilli. Ensuite, je montrerai de quelle manière le projet d’établissement est mis en œuvre.
Lors de mon arrivée en stage, les ouvriers m’ont été présentés par l’éducateur de la SAESAT. Puis très vite j’ai commencé à travailler avec eux. Peu à peu, après une période d’observation et de discussions avec l’éducateur de la SAESAT, j’ai pu entrevoir les contours du travail éducatif à réaliser. Par exemple lors d’un entretien d’un parking, certains essayaient de porter la poubelle seuls. Cela m’a donné l’occasion de travailler avec eux l’importance du travail en équipe. Tout en travaillant comme chaque membres de cette équipe, je devais être une personne ressource et vigilante sur l’ensemble du chantier. Les sensibiliser et les amener à penser à mieux prendre conscience du lieu et à adopter des positions adaptées au travail qu’ils font. J’ai aussi pris en charge l’accueil de nouveaux stagiaires en évaluant ou pointant les difficultés et les atouts du travailleur au niveau de la lecture, de l’écriture, de la compréhension des consignes.
Mon choix de stage de première année s’est porté sur l’IME P. pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’était pour moi la possibilité d’approfondir mes connaissances dans le champ du handicap étant donné un début d’expérience acquis lors d’un précédent stage dans ce type d’établissement ; mais c’était aussi l’occasion pour moi d’appréhender la prise en charge d’un public handicapé plus âgé, différente de celle que je connaissais. C’était également l’opportunité d’observer un autre fonctionnement d’établissement médico-social que ce soit au niveau juridique, financier ou encore administratif. Pour finir, la raison principale pour laquelle j’ai choisi cet établissement est la possibilité qui m’a été donnée d’effectuer mon stage sur l’internat. C’était la chance de pouvoir étudier les techniques éducatives utilisées dans ces lieux, et de pouvoir mettre en relation les différences et la complémentarité avec les techniques éducatives vues en externat.
Pour mon stage de deuxième année, j’ai souhaité partir à l’étranger. J’ai donc passé trois mois à Dakar, la capitale du Sénégal. Mon stage s’est déroulé au sein d’une structure du milieu de la protection de l’enfance. Dans un premier temps, je présenterai le cadre de l’institution, je ferai ensuite le bilan de mon évolution lors de ce stage, et je terminerai par une analyse : instaurer une relation et assurer une fonction de repère et d’étayage dans une démarche éthique, malgré la barrière de la langue.
Parmi toutes les situations du quotidien auxquelles j'ai pu assister ou participer depuis mon arrivée à la résidence, il s'est avéré difficile d'effectuer un choix quant à LA situation à étudier pour l'élaboration de ce dossier. Le souci de pouvoir aborder, à l'aide d'un seul exemple, à la fois une représentation de la pédagogie de l'établissement, de son quotidien, et des concepts clés qui reflètent les dynamiques d'action des équipes a été mon but premier. La contrainte d'aborder une seule situation m'a donc forcée à me questionner de la manière suivante : « Sur l'ensemble de mon stage et des moments passés auprès des résidents, à quel moment me suis-je retrouvée le plus en difficulté et en questionnements ? Comment l'équipe qui m'accompagne dans ma formation m'a aidée dans ma réflexion ? ». Forte de ce raisonnement, un cas particulier s'est tout de suite présenté à mon esprit.

Abonnement

Connexion

Recherche