LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Autre

Livret V.A.E.

Afficher :

Au niveau de mon travail, je suis très autonome, Dans mon bureau, nous sommes uniquement deux personnes, je suis aidé par une secrétaire embauchée en contrat d’accompagnement à l’emploi.

Mon métier m’oblige à être réactive et à prendre des initiatives personnelles quotidiennes mais je suis quand même en relation étroite avec la fédération. Car sur le plan des dossiers de financements, je décide le dossier à monter mais c’est la fédération qui l’instruit en vérifiant si je ne me suis pas trompée dans les calculs et l’envoie aux caisses désignées.

Côté gestion des plannings et des salariés, je n’ai pas forcément de contrôle. Le bénéficiaire est dans ce cas là l’unique juge qui nous remercie quand ses attentes concernant ses interventions (heure et jours) sont respectées ou qui émet des remarques le cas échéant.

Côté facturation, j’envoie toutes les fins de mois le nombre d’heures à facturer aux clients à la fédération. La comptable établit ensuite le dossier client, qui me le renvoie par mail, après analyse je le lui renvoie en inscrivant si la relance doit être émise par courrier par la fédération ou si je m’en occupe en appelant directement la personne.

Je prends contact avec ces derniers afin d’obtenir les meilleures conditions (qualité des matériaux pour les cartons double cannelure renforcée améliorant la résistance au gerbage, tarifs, remises éventuelles, disponibilité du stock et délais de livraison). Je peux alors effectuer une comparaison et choisir mon fournisseur. Une fois ce nouveau fournisseur choisi, je prends note des informations suivantes : raison sociale, adresse, numéros identifications, coordonnées bancaires ou postales. J’enregistre toutes ces données dans mon logiciel de comptabilité. Je demande l’autorisation de déclenchement de commande auprès du Gérant. Une fois cette autorisation obtenue, j’établis un bon de commande sur lequel je fais figurer les quantités, les prix négociés HT et TTC, les délais de livraison et de règlement. Je fais signer ce bon de commande par le Gérant et je l’adresse au fournisseur par fax ou par mail. Je classe ce bon de commande en attente de livraison. La commande arrive, je vérifie que la marchandise livrée correspond à mon bon de commande ainsi qu’au bon de livraison (quantité, état des matériaux). La livraison est conforme, j’émarge le bon de livraison.
La société est spécialisée dans la vente de prêt à porter féminin du 36 au 46. Elle propose aussi des services, qu'elle met à disposition du client: Un service de retouche payante: prise des mesures longueur de manches, ourlet, pinces, etc. le tout avec un atelier de retouche qui assure un travail irréprochable, dans un délai de trois jours ouvrable en moyenne. Un service de réservation: un article vous plait, vous pouvez vous le faire réserver gratuitement sans obligation d'achat, hors articles en solde ou promotion et hors période de fêtes.
Aide et accompagnement d’une personne dépendante dans les actes de la vie quotidienne. J’interviens au domicile de Mme A-M, elle est catholique et mère de trois enfants. Elle vie avec une de ses filles qui travaille à l’extérieur. Elle est hémiplégique, diabétique et a une insuffisance rénale (ablation d’un rein). Elle bénéficie de l’APA (aide personnalise a l’autonomie). Elle est GIR 1 (groupe iso ressource, degré de l’handicap). Deux auxiliaires de vie interviennent du lundi au vendredi. Les AS tous les jours ainsi que les IDE (contrôle de la glycémie, taux de sucre dans le sang). Le kinésithérapeute vient deux fois par semaine car elle a beaucoup de difficultés à se mouvoir. Pédicure. Il est 8 heures l’infirmière passe pour le contrôle de la glycémie et pour faire l’injection d’insuline. Je me lave les mains avant et après chaque activité. Mme A-M fait des fausses routes, je lui donne du café au lait avec de la poudre épaississante et de l’aspartam (diabète).

Le petit déjeuner, le déjeuner, le gouter et le diner comme tous les repas sont mixés sans sucre (yaourt, compote de pommes sans sucre ajouté et protéines). Je relève Mme A-M dans son lit médicalisé. L’infirmière broie les médicaments et lui donne avec l’eau gélifiée. Je place la table, je pose le plateau en mettant tout à portée de main. Je l’aide à la prise du petit déjeuner ce qui me prend 45 minutes, j’essaie de la faire participer, de la stimuler pour qu’elle garde un peu d’autonomie. Je la couche en attendant l’arrivée des AS. J’enlève la table et je la nettoie. De 9 heures à 10 heures arrivées des AS j’aide à la toilette. Je me lave les mains avant et après chaque activité (lavage simple 30 secondes). Je mets les gants jetables. J’aide à la préparation du matériel (bassine d’eau chaude pour le haut du corps et la changer pour le bas du corps). Gants en tissu pour le haut et jetable pour la toilette intime, savon, deux serviettes de toilettes (1 pour le haut et 1 pour le bas). Le soir je suis seule pour l’aide à la toilette (pas de passage de l’AS). Lever dans le fauteuil coquille avec le lève malade. Préparation du repas et aide à la prise de celui-ci. Je promène Mme A-M qui habite à la campagne, il y a un plan incliné pour sortir le fauteuil roulant dehors (sécurité). Pendant nos promenades nous rencontrons des personnes ce qui permet de préserver un lien social. Ensuite Mme A-M regarde la télévision. Vers 20 heures l’infirmière contrôle la glycémie, elle fait l’injection d’insuline. Je fais prendre le repas à Mme A-M et à 22 heures je la couche. Je l’aide à faire une toilette sommaire au bord du lit (sécurité) ou dans le lit et je la couche avec la participation de sa fille. Je me lave les mains et je m’en vais. Je réponds à ses besoins.

Connexion

Abonnement

Recherche