LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

La polyvalence dans la gestion du quotidien

La polyvalence dans la gestion du quotidien

D’après Joseph Rouzel, « En internat, en milieu d’accueil, la dimension du quotidien est centrale puisque les travailleurs sociaux y travaillent dans le quotidien, mais surtout avec le quotidien dans toutes ces dimension, mais aussi de surprises. » Le quotidien est un espace de répétition (d’habitudes) et en même temps un lieu d’invention et de création, c’est ainsi le lieu de la rencontre entre l’usager et le professionnel. D’après le petit Larousse illustré en 1997, la polyvalence est définie comme étant « posséder des aptitudes, des capacités variées. », et savoir être capable de s’adapter aux différentes situations rapidement.

Nous avons pu constater que la polyvalence du travail au quotidien présente de nombreux avantages pour l’usager, le professionnel et l’institution. Pour Michel LEMAY « c’est dans le faire avec que réside la spécificité de l’éducateur, les éducateurs doivent la plupart du temps, intervenir dans le champ de l’ici et maintenant où émerge brusquement un matériel significatif. Cette absence de distanciation est une force puisqu’elle permet d’intervenir au moment même où le problème surgit et sans que les mécanismes défensifs secondaires aient brouillés les cartes »

Catégorie: Travaux U.F. Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Foyer d'hébergement

Missions :

Proposer un mode d’hébergement et de vie adapté aux capacités de la personne tout en favorisant son autonomie.

Animer des actions éducatives au niveau de la vie quotidienne, mais également des activités culturelles et de loisirs.

Cadre administratif et réglementaire :

L’usager ou le représentant légal doit déposer un formulaire de demande auprès de la MDPH (Cerfa n° 13788*01), une notice explicative du formulaire de demande (cerfa n°51299*01) ainsi qu’un certificat médical (cerfa n° 13878*01).Les textes de référence sont : la loi 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, la loi du 11 février 2005 visant l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

La maltraitance institutionnelle
Si la violence parentale existe, on sait moins comme le souligne C. Eliacheff (1) : « que les professionnels et les institutions dont la fonction est précisément de protéger les enfants et de leur venir en aide peuvent, eux aussi, faire preuve de violence y compris envers les enfants, notamment en disqualifiant la fonction parentale ou en laissant les enfants dans l’attente interminable d’une décision qui les concerne au premier chef ». La violence ne résulte pas forcément d’un acte couramment repéré comme violent, bien que ceci puisse arriver, mais d’un état d’esprit qui transmet quelque chose de « violent ».
DC3 Journal d’Étude Clinique Educateur spécialisé

Ce dossier a pour thématique la communication professionnelle et le travail en équipe pluriprofessionnelle. Il s’inscrit dans le cadre du diplôme d’État d’éducateur spécialisé (D.E.E.S.) et appartient au domaine de compétences 3 concernant la communication professionnelle.

Il s’est élaboré pendant mon stage long de six mois dans le champ de la protection de l’enfance, au sein d’une maison d’enfants à caractère social (MECS) pour un public masculin jeune majeur de 18 à 21 ans.

Ce travail s’appuiera sur mon journal de terrain où j’ai pu consigner jour après jour des observations concernant le fonctionnement de l’équipe, mes réflexions personnelles, mes impressions, ainsi que mes questionnements.

Je vous présenterai dans un premier temps la structure et l’équipe qui la compose. Puis, dans un second temps, je vous proposerai une analyse, ainsi qu’une réflexion distanciée et étayée par des apports théoriques du travail en équipe pluri-professionnelle autour de l’intervention suivante : décision en équipe d’une punition éducative. Je conclurai par mon implication personnelle, le tout inscrit dans les interactions formelles et parfois informelles d’une équipe.

SDF et aide sociale

Existe-t-il des éléments dans la vie des SDF (sans domicile fixe) qui conditionnent le refus d’une aide sociale ? Nous avons souhaiter traiter de ce thème en premier lieu par interêt pour une population qui serait en quelques sorte « le comble de l’exclusion ». En effet, les SDF n’ont pas de statut de part l’état, pas de protection... oubliés et pourtant bien présents. Mais qui sont-ils vraiment ? que pensent-ils ? Appelés autrefois clochards, vagabonds.. ils dérangent. On les dit plus nombreux, plus alcolisés, plus jeunes,plus dangeureux.. Qu'’est-il réellement ? Dans le soucis de nous éloigner des représentations sociales, nous avons cherché à comprendre le refus de certains sans-logis de se diriger vers des acteurs sociaux. Après de nombreuses recherches théoriques sur la vie des SDF, les études qui avaient été faites précédemment, les structures d’accueil et de réinsertion, nous avons élaboré plusieurs hypothèses, qui seraient ensuite infirmées ou confirmées. Les conditions de vie des SDF en CHRS (centre d’hébergement et de réadaptation sociale) sont-elles inadaptées ? Les SDF connaissent-ils les structures capables de les accueillir et de les aider ? Les travailleurs sociaux se rendent-ils disponibles à chacun ? conaissent-ils vraiment la population qu’ils aident ?, ils demandent peut-être trop vite aux accueillis de faire des démarches ; les jeunes doivent accepter plus facilement l’aide que les plus anciens SDF. Certaines hypothèses se sont centrées sur les SDF, leur passé, grâce auxquel nous essayeront d’établir un lien avec leur refus d’aide : Les SDF doivent être beaucoup et en permanence alcolisés. Ils doivent avoir perdu le contact avec la totalité de leur famille. Le shéma pour en arriver à cette situation doit être perte de travail, surendettement, perte de la famille, perte du logement, et donc rue. Ils ne doivent plus avoir de repères spatio-temporels. Ils sont surement désabusés de tout. Peut-être qu’ils seront agressifs envers nous ???

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche