LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Attention école : intégration scolaire des jeunes en situation de handicap moteur

Attention école : intégration scolaire des jeunes en situation de handicap moteur

Avant d’entrer en stage, je voyais l’intégration scolaire comme étant un phénomène révolutionnaire, parfait. C’était pour moi la voie idéale pour tous les jeunes en situation de handicap. Puis, petit à petit, je me suis aperçue que ce n’était pas si simple. Le terme insertion se confond à celui d’intégration. Je me demande s’il existe une réelle différence entre ces deux notions dans l’application, les faits quotidiens. Ensuite, après quelques temps, je me rends compte que les jeunes handicapés moteurs présentent une certaine volonté de s’intégrer et que l’institution scolaire tente de contribuer à cela. Cependant, la présence de l’éducateur spécialisé au quotidien est aussi le « moteur » de cette intégration. La relation qu’il entretient avec non seulement les jeunes handicapés, les jeunes du collège mais aussi avec les différents professionnels est indispensable à l’intégration des jeunes. C’est le fondement, la base de l’évolution et de la réussite de ce processus.

Catégorie: Mémoire Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Les difficultés d'accompagnement en matière de sexualité en établissement
Notre société a, par rapport à la question de la sexualité des handicapé(e)s mentaux ou physiques, une position assez paradoxale. Elle ne cesse de proclamer, haut et fort, le droit de ces personnes à l’égalité des chances dans tous les aspects de leur vie, mais elle a encore beaucoup de difficultés à reconnaître qu’accompagner ces personnes dans leur vie affective et sexuelle est un véritable devoir sociétal. Si elle semble vouloir, enfin, reconnaître la grande détresse de ces personnes dans ces domaines, elle ne semble pas prêtes, pour autant, à mettre tout en œuvre pour en alléger la souffrance. Il est vrai que ce débat soulève un grand nombre de problèmes tant aussi bien dans le domaine de l’éthique, du médical, du juridique, que de l’économique, mais il est surtout révélateur de nos tabous, de nos représentations sociales péjoratives envers les personnes porteuses de handicap.
Adolescents, entre conflit et violence : Mode d’emploi ?

J’ai effectué mon stage à responsabilité éducative dans une Maison d’Enfants à Caractère Sociale (MECS). Cet établissement a une vocation locale et départementale afin de participer au dispositif départemental de la protection de l’enfant. Cette MECS accueille 65 jeunes, de 6 à 21 ans, confiés par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance et par les juges pour enfants. Les enfants sont accueillis selon leur âge sur six groupes. Il y a trois groupes pour les enfants âgés de 6 à 14 ans, deux groupes d’adolescents et un groupe de suivi extérieur (suivi appartement). J’ai effectué mes neuf mois de stage sur l’un des groupes d’adolescents : le groupe 5. Il accueille actuellement neuf jeunes. Le plus jeune a 15 ans et le plus âgé 19 ans. Il y a une majorité de filles. Le nombre de jeunes fluctue régulièrement suite aux différentes réorientations et retours en famille.

Positionnement de l'éducateur auprès de jeunes en recherche d'autonomie
Les objectifs globaux de l’institution visent l’épanouissement de chaque enfant et adolescent en leur apportant les moyens de réduire leur handicap et leurs troubles, de combler leurs lacunes, de constituer leur personnalité, mais aussi leur insertion sociale et professionnelle dans les meilleures conditions possibles. Ils consistent aussi à leur apporter un bien être, de leur permettre d’accéder à l’autonomie, en leur offrant soutien, compréhension, sécurité. Parmi les adolescents que je côtoie à l’IMpro, une dizaine de jeunes ayant une réussite scolaire favorable suivent une formation sous contrat d’apprentissage en vue de passer un C.A.P. (Certificat d’Aptitudes Professionnelles). Ces jeunes, parmi les plus âgés du groupe, sont dans une bonne démarche d’accession vers l’autonomie et revendiquent davantage de liberté, d’indépendance.
Dé-peints-moi

Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours trouvé une manière de laisser une trace de son passage. 10 000 ans avant Jésus Christ, des peintures relatant la vie des hommes marquaient déjà les murs des grottes. L’utilisation de la peinture a contribué à comprendre et à connaître l’histoire de l’humanité. La création de la photographie par le physicien Niepce (1765/1833) au XIXè siècle a permis à la peinture de prendre un nouveau sens. Avant cette découverte, les peintures représentaient des portraits de famille, mais aussi tout ce qui pouvait toucher de loin ou de prêt à la religion. La photographie remplace la peinture par ses possibilités de représentation fidèle et objective de la réalité.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche