LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

CAP Petite Enfance

Accessible après la 3ème, le CAP petite enfance permet d'entrer directement dans la vie active pour travailler avec les enfants après l'obtention de son diplôme.

Rapport de stage CAP Petite Enfance

Afficher:

Ces différents stages m’ont permis de découvrir en détail le milieu professionnel de la Petite Enfance. Je n’avais pas d’attente autre que d’apprendre autant de choses que possible au cours de mes stages, alors je suis comblée car j’ai eu l’opportunité d’effectuer des tâches diversifiées dans le domaine de l’enfance.

Lors de ce stage qui a duré 5 semaines, il m’a été demandé de prendre quelques jours pour observer les enfants et le fonctionnement de la structure ainsi que de lire le projet pédagogique de la structure et d’établir un projet de stage. Ensuite, j’ai progressivement participé aux activités de la structure avec les différents professionnels. A la suite de ces premières observations, j’ai soumis des propositions d’activités à l’équipe qui m’a donné son accord pour les réaliser. Grâce à leur confiance, j'ai pu travailler, pratiquement, en total autonomie auprès des enfants.

Avant le début de mon stage, j'avais quelques a priori, en effet l'IDEC avec laquelle j'avais signé ma convention de stage mettait l'accent sur le soin, elle voulait planifier 2 jours avec l'ASH et 2 jours avec l'AS, mais elle m'avait dit qu'une demi-journée avec l'animatrice m'aurait amplement suffit. Mais j'ai pris cette situation comme mon premier challenge en tant que future directrice ! Korian les Fontaines est composée de 59 chambre simples et 7 chambres doubles et a une capacité d'accueil de 73 lits, les chambres sont disposées en 6 couloirs sur 2 étages. Son PMP est de 183 et son GMP est de 754, ce qui va leur octroyer à partir de la prochaine convention tri-partie, qui va être signée suite à la visite de l'ARS du 18 janvier prochain, 2 postes d'AS supplémentaires. Ce qui m'a surpris dès le premier jour est la proportion hommes/femmes chez les résidents, en effet elle est composée de 32 hommes pour 42 femmes alors que habituellement la proportion d'hommes est beaucoup plus faible.

Dans ce dossier, je vous présenterai dans une première partie l’école maternelle. Je parlerai plus précisément de la création de cette école, son financement, son organisation, son fonctionnement, ainsi que les différentes tâches (activités) qui sont effectuées dans l’école. Dans une deuxième partie, je vous exposerai les deux activités d’éveil que j’ai réalisées à l’école maternelle tout en observant des enfants. La première activité est la création de masques de Carnaval et la deuxième activité est la réalisation d’un gâteau au yaourt.

Mon rôle en temps que stagiaire à la micro-crèche « les Mille et une pattes » a été l’accompagnement et la disponibilité auprès de l’équipe éducatrice dans chaque étape de la journée. J’ai participé au niveau des activités, des goûters, des changes et de la surveillance des enfants avec une professionnelle pendant le jeu libre et dirigé. En plus de ces tâches, j’ai eu la responsabilité des enfants pendant les activités, les jeux libres ou les goûters, les changes pendant que le personnel éducatif vaquait à d’autres occupations (tout en étant non loin de là). Mon expérience de maman et ma motivation m’ont permis, je pense, de gagner la confiance du personnel éducatif, mais j’ai appris beaucoup en observant les enfants dans leurs jeux ainsi que l’équipe éducative dans sa façon de pratiquer avec ceux-ci.

Mon adaptation en tant que stagiaire au sein de cette structure s’est faite de manière très naturelle. Les collègues, étant habituées à travailler avec des stagiaires, sont très ouvertes aux interrogations. L’organisation des journées, ainsi que le rôle de chacun sont bien définis, ce qui permet de comprendre rapidement les attentes et de pouvoir alors participer activement. De ce fait, je me suis sentie à l’aise et j’ai pu y trouver ma place rapidement. Ainsi, j’ai contribué au travail d’équipe comme une employée à part entière. La pratique de ce métier s’est donc avérée positive pour ma part, que ce soit dans la relation avec les enfants, que dans celle avec l’équipe de professionnelles. Cette facilité d’intégration et de partage d’apprentissage du métier m’ont permis d’observer le comportement de cinq enfants accueillis quasi-quotidiennement au multi-accueil.

L’élaboration du compte rendu de mon premier stage pratique doit permettre d’analyser la fonction d’un accueil de loisirs. Cette prise de recul est indispensable pour progresser et découvrir toutes les dimensions d’un accueil de loisirs. Plan : - Cadre de mon premier stage pratique - Mes fonctions de directrice avant l’ALSH - Mes fonctions de directrice pendant l’ALSH - Mes fonctions de directrice après l’ALSH - Bilan et perspectives

L’objectif de ces stages était d’être en contact avec les enfants, les familles ainsi que les professionnels. J’ai mis en place des activités, participé à l’éveil culturel, sportif et artistique des enfants. J’ai favorisé l’autonomie de l’enfant. J’ai surveillé les moments de sieste, j’ai préparé les repas et ai aidé les enfants lors des repas. J’ai changé des couches, effectué la préparation et le rangement des ateliers.

L’objectif de ces stages était d’accompagner les enfants dans l’apprentissage de leur autonomie dans les différents moments de la vie quotidienne. Tout cela était possible grâce au travail en équipe et à la relation entretenue avec les parents

J’ai rapidement été intégrée au sein de l’école puisque je connaissais la structure et le personnel du fait d’y avoir déjà travaillé. Un très bon contact s’est établi avec les enfants ainsi qu’avec l’équipe enseignante et le personnel. Les taches que j’ai effectuées ont été les mêmes que si j’avais été ATSEM et à aucun moment je n’ai ressenti la barrière employée stagiaire.
Je trouve que l’école a différentes missions et que les institutrices s’investissent pour les réussir. Grâce à mes compétences et à mes aptitudes relationnelles, je peux les aider dans certaines de ces missions. J’ai appris entre autre, durant mes expériences professionnelles, à réaliser des activités éducatives en fonction des capacités et des besoins des enfants. J’aime mettre en place divers projets d’animations et voir les enfants prendre du plaisir à les réaliser. Grâce aux diverses activités, les enfants développent leurs capacités intellectuelles, sensorimotrices, leurs perceptions, leurs imaginations, leurs créativités… Ils apprennent à être sociable, à partager, à suivre des consignes et forment leurs personnalités.

J’assure le respect du projet pédagogique, le bien-être des enfants et des relations professionnelles avec l’ensemble de l’équipe. Je surveille les siestes des petites sections et propose diverses d’activités manuelles. Cette expérience en accueil de loisirs maternel m’aura beaucoup appris sur les règles de sécurité, d’hygiène, sur la psychologie de l’enfant, sur les activités à mettre en place. Elle m’aura donné confiance en moi pour la suite. Elle m’aura également permis de mettre en pratique les différents savoirs faire et savoirs associés acquis dans la formation théorique du CAP Petite Enfance.

Je peux définir ma position dans l’équipe comme étant « régulatrice ». Lorsqu’il y a conflit d’opinions, de décisions, j’interviens alors en essayant de faire la part des choses. En ce qui concerne les enfants, j’agis de même en essayant de régler leurs petits tracas quotidiens par la parole et il y a une valeur sur laquelle j’insiste beaucoup : la politesse.

Depuis mon adolescence, je m’occupe d’enfants : baby-sitting, animation en colonie de vacances, job d’étudiante (garde quotidienne au domicile des parents, accompagnatrice en cantine scolaire,…). Après avoir hésité entre plusieurs métiers en lien avec l’enfance ; professeur des écoles, puéricultrice, sage-femme, orthophoniste, je me suis finalement tournée vers la psychologie. Diplômée d’un D.E.S.S. de psychologie clinique depuis 1999, j’ai occupé divers postes de psychologue auprès d’enfants (Association THEMIS), de personnes victimes ou malades (Service des Urgences à l’Hôpital de Hautepierre, Service de Sénologie à l’Hôpital Civil), d’adolescents difficiles (Centre Educatif Fermé de Saverne) et actuellement auprès de conjoints violents (Association ACCORD). Mère de deux filles de 7 et 3 ans, je travaille à mi-temps. J’ai fait le choix d’un mode de garde en crèche parentale pour ma fille aînée et j’ai donc participé à une permanence hebdomadaire à la crèche « La petite Jungle », deux ans durant, de septembre 2008 à août 2010. Cette expérience m’a permis de réaliser que j’aime être en contact avec les enfants. Sans être enfantine, je me sens proche d’eux, de leur univers (mode d’expression, jeux,…). D’ailleurs, en tant que psychologue, le public avec lequel je me sens le plus à l’aise dans mon travail est celui des enfants et des adolescents.

En mai 2013, alors que ma seconde fille allait être scolarisée, j’ai souhaité compléter mon temps de travail et j’ai accepté le poste de référente technique à la micro-crèche « Naturabulle ». Embauchée en raison de ma spécificité de psychologue, dans le but de dynamiser l’équipe et d’élaborer des projets, je me suis rapidement rendue compte que mes connaissances de l’enfant étaient plutôt théoriques. Ainsi, les projets que j’imaginais n’étaient pas toujours adaptés aux enfants sur le terrain (à leur âge, leur capacité de concentration, leur dextérité, leur intérêt,…). De plus, d’un point de vue pratique, je constatais mes lacunes quant à l’animation d’une journée en crèche (organisation, priorités des tâches, cadre législatif, règles d’hygiène et de sécurité,…). En préparant le CAP petite enfance en candidat libre j’ai souhaité professionnaliser mes compétences et mes connaissances dans ce domaine. Mon objectif est d’accompagner au mieux les enfants mais aussi les professionnels en m’imprégnant concrètement de leur pratique. Le présent rapport de stage vise tout d’abord à présenter la micro-crèche qui m’a accueillie depuis mai 2013. Dans une deuxième partie, je tâcherai de témoigner de mon intervention professionnelle à travers la description et l’analyse de deux activités contribuant au développement et à la socialisation de l’enfant : « Visite à la Médiathèque » consiste en un temps de lecture à l’intention de deux enfants, Ryan et Eléonore durant une sortie à la bibliothèque du quartier et assortie de l’emprunt de livres. L’activité « la toilette du petit chat » proposée à un groupe de six enfants, consiste au nettoyage des différentes parties du visage et le brossage des dents par les enfants après le repas de midi.

Ce jour là, la directrice de la structure est au bureau d'accueil près de l'entrée où arrive parents et enfants. Dans la salle de vie, se trouve deux auxiliaires de puériculture, Déby et Caroline. Cet après-midi, Déby s’occupera de la salle de vie tandis que Caroline animera l’activité semoule dans l’atelier (activité porte ouverte). Je me suis installée prés du toboggan. Vers 13h30 les premiers enfants arrivent, je constate qu’ils ont l’habitude de venir, qu’ils ont pris leurs marques. Chacun va où il a envie et joue, s’amuse, rit. Ils sont contents de se retrouver. L’effectif est de seize enfants. Pour mieux visualiser la pièce, je vais vous la décrire afin de mieux comprendre le déroulement de la situation relationnelle.

Les parents arrivent directement au bureau d’accueil, ils rangent les vêtements de leurs enfants puis laissent leur enfant à l’auxiliaire de puériculture présente dans la salle de vie. Avant de partir, ils transmettent aux professionnelles des informations sur leur enfant. L’espace accueil est séparé de la salle de vie par une barrière. Dans cette salle vie des tiroirs et des emplacements de jouets, de jeux où les enfants peuvent utiliser quand eux le désirent. A 13h50, une petite fille, nommée Marion, âgée de 2 ans et demi arrive à la halte de garderie avec sa maman. Marion est d'origine africaine, elle a les cheveux tressés avec plein de chouchous colorés, les yeux noirs. Elle est vêtue d'un tee-shirt violet et d'un jean. Sa maman lui a enlevé son manteau bleu ainsi que ses baskets blanches qu'elle a mis dans le casier de sa fille. Elle dit à la directrice que Marion va bien et qu’elle reviendra chercher sa fille à 15h30, comme cela était prévu.

L’adaptation dure 7 jours environ une semaine. Marion n’est pas venu à la halte de garderie depuis 5 jours. C'est le 5ième jour d'adaptation de Marion, elle restera donc 1h30 à la halte de garderie. Elle a deux référente Caroline et Sophie qui est éducatrice de jeunes enfants. Marion va directement au toboggan et s'amuse, sa maman lui dit en revoir mais elle est dans son jeu et ne répond pas. Etant à coté du toboggan, je répète à Marion que sa maman va partir et qu'elle peut lui dire en revoir, aucune réaction. La mère part. Au bout de quelques minutes, Marion se rend compte du départ de sa maman. Elle commence à pleurer et à réclamer sa maman «Maman, Maman!! ».Elle cherche sa maman.

Connexion

CAP Petite Enfance

Abonnement

Recherche



Derniers Docs CAP Petite Enfance

Les plus vus - CAP Petite Enfance

Les plus téléchargés - CAP Petite Enfance