LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Technicien en intervention sociale et familiale

Le technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) vient en aide aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou en situation d'exclusion qui rencontrent des difficultés.

ICAF : Rapport de stage dans un centre socio-culturel

ICAF : Rapport de stage dans un centre socio-culturel D’autre part, d’après des enquêtes déjà mené par l’INSEE, plus les ménages sont pauvres, plus la part de leur budget consacrée à l’alimentation est élevée. En effet, sur le « reste à vivre » d’un ménage, le poste de consommation alimentation est très important (16% selon une enquête budget de famille). J’ai effectué ce diagnostic grâce à la lecture du projet social 2013-2016 du centre socioculturel de Malakoff, par les différentes réunions d’équipe, mon expérience professionnelle dans le centre et mon observation.

Mon projet qui est d’aborder le budget au travers d’un projet convivial tel que la préparation et la dégustation d’un repas est plus simple et le rend plus accessible. Aussi, la place d’étudiante en ESF que j’ai tenu dans l’équipe était intéressante car j’ai pu apporter des notions techniques tout en contribuant aux orientations du centre qui sont l’accueil convivial, le développement de solidarités et d’implications.
Catégorie: Rapport de stage Technicien en intervention sociale et familiale
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Sensibilisation à la gestion budgétaire
Sensibilisation à la gestion budgétaire
Un licenciement, un divorce, une baisse de revenus ou des revenus insuffisants (minimas sociaux) ...., Les circonstances sont nombreuses de voir son budget fragilisé au point de remettre en cause, le paiement des charges courantes, la faisabilité des remboursements d'échéances de crédit, les achats quotidiens. Il faut s’organiser. Les choix que l’on fait sont lourds de conséquences à une époque de la vie où l’on dispose de peu d’argent. Il faut faire un budget c’est-à-dire prévoir ses dépenses en fonction de ses ressources... et puis gérer, contrôler, ajuster et prévoir à nouveau... Nous avons tous des dépenses inévitables, incompressibles (le paiement du loyer, du gaz de l’électricité,…) voire imprévues (des réparations de la voiture, des dépenses de santé,…) et des envies ou un petit plaisir. Organiser son budget devient alors primordial. Sortir de la spirale infernale de l’accumulation des dettes, ou éviter d’y tomber, s’avère un objectif difficile qui nécessite l’accompagnement de professionnels.
EP : Les femmes victimes de violence conjugale
EP : Les femmes victimes de violence conjugale
Dans une première partie, par le biais d’une phase exploratoire, j’exposerai les caractéristiques du phénomène des violences conjugales et le concept de l’insertion professionnelle. Je m’attarderais également sur les freins à la réinsertion professionnelle des femmes victimes de violences conjugales. Les éléments recueillis lors de cette phase m’ont permis d’émettre l’hypothèse suivante : « La mise en place conjointe de deux actions : la sensibilisation des acteurs de l’insertion professionnelle sur les violences conjugales et un travail de mise en réseau entre ces acteurs doit favoriser une meilleure connaissance des freins psychosociaux afin d’adapter au mieux l’accompagnement de ce public vers une réinsertion professionnelle. » Dans une seconde partie, je ferais part des résultats de la phase d’expérimentation, obtenus grâce à des entretiens avec des intervenants socioprofessionnels et des femmes victimes de violences conjugales dans une dynamique de réinsertion professionnelle, afin de confronter l’hypothèse énoncée à la réalité du terrain.
EP : En quoi un chantier d'insertion peut-il participer à la reconstruction identitaire ?
EP : En quoi un chantier d'insertion peut-il participer à la reconstruction identitaire ?
Afin de pouvoir cheminer vers la réponse à cette question, j’ai sollicité, de façon régulière, un chantier d'insertion dont l’activité principale repose sur le recyclage de livres. Ainsi, je me suis entretenue avec l’encadrant technique, qui assure également l’accompagnement social, et les salariés. Par le biais de ce dispositif, j’ai également rencontré une conseillère chargée d’insertion professionnelle. J’ai choisi de m’intéresser à ce chantier d'insertion parce qu’il proposait une activité particulière et un support original. De plus, je voyais dans l’activité du livre un accès détourné à la culture qui représentait pour moi une base intéressante et innovante. Enfin, j’ai opté pour un seul terrain d’investigation afin de pouvoir créer une relation de confiance avec les salariés.
ICAF : La question du tabac avec les collégiens
ICAF : La question du tabac avec les collégiens
Le projet « Des idées qui ne manquent pas de souffle » est un bon moyen d’aborder la question du tabac avec les collégiens, sans normaliser le tabagisme et sans les culpabiliser. Il essaye d’encourager l'adoption de comportements favorables à leur santé. De plus, ce projet fait en sorte de développer certaines compétences psychosociales qui sont importantes puisqu’elles sont de plus en plus impliquées dans l'origine des problèmes de santé.

Connexion

Technicien en intervention sociale et familiale

Abonnement

Recherche