LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Technicien en intervention sociale et familiale

Le technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) vient en aide aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou en situation d'exclusion qui rencontrent des difficultés.

ICAF : Mise en place d'un atelier cuisine

ICAF : Mise en place d'un atelier cuisine Mon action portait sur l'apprentissage des bases culinaires grâce à la mise en place d'un atelier cuisine, afin d'acquérir une certaine autonomie. Pour réaliser cet atelier, j'ai mobilisé mes compétences acquises en BTS ESF, en utilisant des outils méthodologiques (questionnaire, grille d'observation, grille d'évaluation) et un support d'information, à savoir un livret sur « les bases de la cuisine ». J'ai pris conscience, durant toute la mise en place de l'action, que beaucoup de jeunes ne cuisinaient pas, la raison n'étant pas le manque de motivation, mais le fait qu'ils ne s'en sentaient pas capables. Organiser cette atelier aura permis à certains usagers de prendre conscience que cuisiner peut-être simple et peut-être un moment de plaisir. Mais il aura surtout permis de développer leur autonomie afin d'aider certains résidents, qui vont bientôt intégrer le monde du travail, à être plus autonome.
Catégorie: Rapport de stage Technicien en intervention sociale et familiale
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Le manque d’hygiène des mains chez les adultes handicapés mentaux
Le manque d’hygiène des mains chez les adultes handicapés mentaux
Récemment, on a pu voir apparaitre des campagnes de santé publique menés par l’INPES dont l’objectif est d’informer, de sensibiliser et inciter la population à se laver plus souvent les mains. Ce geste simple est à priori banal mais il est devenu au cours des dernières années un enjeu de santé publique qui ne peut être contesté car il est le moyen de prévention primaire le plus efficace et le moins cher face à la recrudescence de certaines maladies infectieuse. J’ai choisi ce sujet car au cours de mon stage, j’ai pu observer le comportement des résidents vis-à-vis de certains gestes d’hygiène et donc de constater quelques négligences surtout concernant l’hygiène des mains, c’est pourquoi j’ai voulu en savoir davantage en me posant la question de savoir : Pourquoi il existe un problème d’hygiène des mains chez les adultes handicapés mentaux ?
EP : L'endettement dans les familles mono parentales
EP : L'endettement dans les familles mono parentales
Au court de mon stage technique, ces affirmations ce sont confirmées, à savoir, que lors de mes entretiens auprès de la conseillère en économie sociale et familiale, la plupart des familles que nous avons rencontrées étaient des familles monoparentales. J’ai choisi d’étudié le problème de l’endettement car il s’agit d’un phénomène d’actualité et de l’appliquer sur les familles qui semble être le plus touchées et qui sont également récentes dans les moeurs : la famille monoparentale En quoi une famille monoparentale est elle plus fragile face aux difficultés budgétaires ? Quels sont les facteurs qui aboutissent à l’endettement ? Quelles sont les conséquences de l’endettement ?
Accompagnement social vers l’insertion
Accompagnement social vers l’insertion
Le public accueilli est assez varié puisque la seule condition de l’accueil est sa majorité et son non- accompagnement d’enfant. La notion d’hébergement d’urgence peut toucher tout public en rupture sociale. En général, le centre d’hébergement d’urgence est un secteur qui aborde de nombreuses problématiques telles que : Un grand nombre de jeunes majeurs en rupture familiale brutale, déscolarisés ou sortie d’institution, une perte de confiance pouvant conduire à une désociabilisation, addiction, violence… Quelques femmes en grande vulnérabilité (divorce-veuvage-violence) qui sont orientées vers la structure adaptée à leur accueil car elles sont souvent accompagnées de leurs enfants. Des hommes seuls âgés d’une cinquantaine d’années en rupture familiale ou en perte d’emploi avec très peu ou aucune ressource, se marginalisent via l’alcoolisme ou autres addictions. Parfois, des personnes ayant des problèmes d’handicap, de psychiatrie ou en situation irrégulière (demandeurs d’asile déboutés). Ces situations diverses conduisent une recherche de mise à l’abri d’urgence, parfois avec plusieurs parcours de retour en errance rue, une personne peut dans une optique de parcours de ré-insertion, revenir régulièrement en accueil d’urgence.

Le centre d’hébergement est une structure très riche car on peut y aborder de multiples problématiques, désociabilisation, marginalisation, addiction, situation irrégulière…j’y ai appris des procédures comme le FSL (fond social solidarité), l’AAH (allocation adulte handicapée) RSA (revenu solidarité active) Au début, étant dans une approche d’observation participante, plusieurs constats de situation m’ont permis de mettre progressivement en relation mes cours théoriques qui m’ont permis de trouver ma place de TISF. Cependant après avoir pris quelques répères collectifs, sociaux et administratifs, j’ai acquis la compréhension de la position de mon futur métier en retenant qu’il est primordial de rencontrer les personnes, les écouter, les observer, les comprendre en intériorisant le contexte de leur vie personnelle, afin de cerner les tenants et les aboutissants, l’enjeu de ma place dans le cadre de leurs projets individuels car mon travail d’accompagnateur social se résume à mettre en œuvre tous les moyens possibles, susceptibles de contribuer à finaliser leurs objectifs. La relation qui s’instaure entre l’accompagné et l’accompagnant à pour but de remettre l’individu en tant que sujet acteur de son ré-insertion, de sa vie, en tenant compte de ses moyens, de ses besoins, des ses limites, de ses capacités afin qu’il retrouve ses droits et ses devoirs fondamentaux…
EP :  les méfaits du bruit sur l’individu.
EP : les méfaits du bruit sur l’individu.
Le bruit est un ensemble de sons qu’on supporte, mais qu’on n’a pas envie d’entendre, c’est une nuisance du monde moderne. Il augmente sans cesse et énerve tout le monde à plus forte raison le malade. A l’origine, la lutte contre le bruit n’était pas considérée comme une priorité en matière de gêne en centre hospitalier, contrairement par exemple à la pénurie du personnel. Les conséquences sur les patients étaient moins spectaculaires et la dégradation de la prise en charge du patient était acceptée par le public comme une conséquence directe et incontournable du manque de personnel et de la surcharge de travail.

Connexion

Technicien en intervention sociale et familiale

Abonnement

Recherche