LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Technicien en intervention sociale et familiale

Le technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) vient en aide aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou en situation d'exclusion qui rencontrent des difficultés.

L’inceste

L’inceste

L’inceste, acte entre parent et enfant, est devenue une réalité reconnue. Il y a quelques années seulement ce problème était tu, ignoré volontairement ou nié. Le seul «traitement», quand il y en avait un, était d’ordre judiciaire alors que les effets produits sur la victime étaient ignorés. Ce problème commence à faire l’objet d’étude médicale montrant la souffrance des victimes, les séquelles psychologiques fréquentes et la nécessité d’une réponse thérapeutique et éducative appropriée. Professionnel ou non, celui qui est amené à rencontrer un enfant victime d’abus sexuel est assailli par une multitude d’interrogations : comment cela est-il possible ? Pourquoi cet enfant-là ? Comment vit-il ? Qui sont ses parents ? … La prise en charge éducative et thérapeutique d’enfants ou d’adolescents ayant subi l’inceste demande une bonne compréhension de cette problématique : c’est une des missions du travailleur social. Quels outils et supports peuvent être alors utilisés ? En effet, le moniteur éducateur doit savoir en quoi telle ou telle activité répond à la problématique d’une jeune victime.

J’ai choisi de traiter du sujet de l’inceste car il m’est arrivé, durant mon premier stage en Maison d’Enfants à Caractère Social, de travailler auprès d’enfants qui avaient subi l’inceste (révélé en cours de placement). Cette révélation a induit un changement de comportement chez ces jeunes. Je me suis alors questionné sur tout ce que l’inceste pouvait engendrer chez une victime au niveau social, psychologique. De plus, je me suis demandé quelles attitudes il fallait que j’adopte avec ces enfants : compassion, éviter d’en parler, être davantage présent auprès d’eux ou durcir le cadre face à leurs attitudes. Comment ces jeunes traduisent dans la vie quotidienne le traumatisme qu’ils ont subi ?

Comment réagissent t’ils après le dévoilement ? Pour travailler sur ce thème, j’ai fait une recherche bibliographique. J’ai ainsi trouvé plusieurs référence de livres ou magasines qui traitent de l’inceste. Après lecture d’un livre et d’articles, j’ai pris contact avec un service d’AEMO et j’ai obtenu un rendez-vous avec une éducatrice spécialisée. J’ai élaboré un questionnaire (voir en annexe) en m’aidant du livre. Après un compte rendu de cette visite, une conclusion fera apparaître des commentaires. L’inceste : approche théorique Définitions Le dictionnaire le petit Robert définit l’inceste comme : « des relations sexuelles entre un homme et une femme parents ou alliés à un degré qui entraîne la prohibition du mariage ». D’une façon générale, ce sont les rapports entre parents et enfants ou entre frères et sœurs, qui sont interdits, mais l’interdiction peut s’étendre à d’autres degrés de parenté. On peut noter que d’une société à l’autre, la prohibition de l’inceste concerne des personnes différentes.

L’expression « abus sexuel » caractérise l’exploitation sexuelle par un individu plus âgé d’un enfant qui en raison de son âge est incapable de comprendre la nature du contact et d’y opposer une résistance adéquate. Ainsi, l’inceste est un cas particulier de l’abus sexuel dans le sens où l’agresseur est un membre de la famille. Données épidémiologiques Ces données proviennent du livre « L’inceste, comprendre pour intervenir » (A. Crivillé, 1996) dans lequel plusieurs études de dossiers d’enfants victimes d’abus sexuels et suivis en AEMO judiciaire ont été comparées. Les résultats de ces études sont sensiblement les mêmes. L’enfant Sexe des victimes Environ 80% des cas sont des filles et 20% des garçons. Chez les garçons, l’abus sexuel et souvent accompagné de violence physique. On rejoint alors la problématique de la maltraitance. L’âge Les situations incestueuses commencent tôt, souvent avant 10 ans. La majorité des cas se situent entre 6 et 12 ans. Le nombre de cas d’incestes en fonction de l’âge présente deux maxima : un premier entre 4 et 8 ans, un deuxième entre 12 et 16 ans. Deux groupes de victimes peuvent ainsi être identifiés en fonction de l’âge. Ceci suggère des réflexions : - L’âge des enfants peut nous renseigner sur la problématique de l’abuseur par rapport à son but poursuivi. Entre 4 et 8 ans, il y a prédominance de la problématique de la pédophilie. 

Catégorie: ISIC Technicien en intervention sociale et familiale
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 16-02-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

ISIC dans une épicerie solidaire
ISIC dans une épicerie solidaire
Dans cette perspective, j'ai décidé de réaliser une action autour du thème de la consommation des fruits et des légumes des ménages à faibles ressources, l'objectif de ce projet étant d'informer les bénéficiaires de l'Épicerie Sociale sur l'importance de consommer des fruits et légumes chaque jour.
Maternité adolescente
Maternité adolescente
La réflexion que j'ai menée tout au long de ce thème de la maternité adolescente a été très enrichissante pour moi. En effet, cela m'a permis d'approfondir mon questionnement et de mieux cerner les problématiques inhérentes aux jeunes mères. L'accompagnement des mères adolescentes est primordial pour un bon développement de l'enfant et une relation satisfaisante entre ces deux nouvelles personnes qui vont, désormais, "grandir" ensemble. La relation mère-enfant est très importante quant au devenir de ce dernier. Effectivement, si cette relation n'est pas correcte, il se peut que l'enfant développe certaines pathologies telles que la psychose, une carence affective entraînant des troubles du développement ou encore une déficience mentale. Le fondement même de la personnalité d'un individu est basé sur la relation qu'il entretient avec sa mère et ce, dès son plus jeune âge. Le travail de l'éducateur est donc prépondérant dans la prise en charge d'une jeune mère. Il doit pouvoir l'accompagner, lui permettre de s'exprimer et être un modèle d'apprentissage et, si besoin est, être la troisième partie du modèle de triangulation qui permet à la mère et l'enfant de se défusionner. Le travail que j'ai mené avec ces mères, et notamment M., m'a captivé. Ce dernier est connoté d'un immense espoir dans l'avenir d'une jeune mère et de son enfant. En travaillant avec ces personnes, nous avons la possibilité d'agir à LS de ce qui pourrait éventuellement poser problème plus tard. Et si, grâce a ce travail, nous évitions de surcharger les Maisons d'Enfants à Caractère Social ? N'était ce pas là l'espoir inhérent à chacun d'entre nous ?
Le petit d'homme
Le petit d'homme
Il est communément admis que la mère fait l'enfant : l'absence d'autonomie du petit de l'homme pas rapport aux autres espèces animales est réputée soumettre son développement aux influences extérieures. Les recherches récentes sur les interactions précoces mère/enfant, amènent à remettre en cause ce point de vue : si la mère fait l'enfant, l'enfant fait aussi la mère.
Etude de situation éducative dans un IME
Etude de situation éducative dans un IME
J'ai choisi une situation concernant Jules. Je vais le présenter, puis expliquer les différentes étapes de cette situation. J'analyserai ensuite les faits et les enjeux de ce moment. Enfin, il me faudra trouver des réponses et des actions éducatives à mettre en place face à cette situation. Si mes actions ne fonctionnent pas, je pourrai en conclure que l'apprentissage des couleurs ne fonctionne pas de cette manière chez Jules. Peut-être qu'il ne parviendra jamais à actualiser ses connaissances, ainsi, il faudra le solliciter avec une approche différente. En parallèle à cette situation et à l'analyse que j'en ai tirée, j'ai compris qu'il existait différents procédés pour réagir ou opérer en fonction de chaque jeune dans dissemblables situations. Je serai maintenant minutieuse et exigeante sur ma manière d'appréhender les actions éducatives avec les jeunes. Je tiens à montrer l'importance du travail en équipe pour cet écrit. En effet, j'ai pu solliciter la chef de service et l'enseignante de Jules qui ont accepté de m'aider. J'ai pu aussi interpeller la psychomotricienne qui suit Jules. Elle m'a apporté quelques informations grâce au dossier de Jules concernant la psychomotricité. L'une des caractéristiques socio-affective de la déficience est la fragilité de l'estime de soi. Il faut donc que j'apprenne à travailler avec Jules en mettant au cœur de mon intervention : la valorisation. Notre travail n'est pas de mettre en avant les incapacités, mais de mettre en éveil les compétences.

Connexion

Technicien en intervention sociale et familiale

Abonnement

Recherche