LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

Projet d'activité ITEP Moniteur-éducateur

Projet d'activité ITEP Moniteur-éducateur

L'intervention des professionnels a pour but d'amener une restauration des compétences et des potentialités de l'enfant, de favoriser le développement de sa personnalité et de rétablir les liens avec son environnement et sa participation sociale. Plus précisément, le travail de l'équipe éducative a pour objectif d'amener chaque jeune à rechercher et expérimenter des manières de s'accommoder à ce qui l'entoure de façon plus socialisée. De même, pour que l'enfant se construise en tant que sujet à part entière mais aussi en tant qu'être social qui doit vivre en communauté, il est nécessaire de l'aider à prendre conscience et à accepter ses difficultés mais aussi, et surtout , à découvrir et valoriser ses potentialités.

            Le projet de travail auprès du jeune cherche à susciter chez lui le désir de comprendre son comportement, sur ce qui se produit, se répète, sur ce qui arrive ou se détériore malgré ses efforts, malgré les attentions de son entourage. Par l'interaction et les mises en relation entre les équipes éducatives, pédagogiques et thérapeutiques, l'accompagnement personnalisé a pour but d'amener le jeune à s'intéresser à ce qui fait troubles, joie ou problème.

...

            L'équipe éducative m'avait demandé d'identifier mes attentes personnelles pour cette activité. J'ai du réfléchir sur ce que moi je voulais travailler, en prenant pour support cette activité, pour l'évolution de ma pratique professionnelle.

  • Proposer aux jeunes et à l'équipe, une activité adaptée aux envies, aux capacités et aux difficultés des jeunes.
  • Me positionner en tant qu'adulte de référence.
  • Développer une écoute, créer une relation de confiance avec les jeunes.
  • Repérer et mobiliser les potentialités du jeune afin de le valoriser.
  • Repérer les difficultés ou incapacités du jeune et adapter les tâches en fonction de celles ci.
  • Utiliser les actes de la vie quotidienne (lire, écrire, faire des courses, cuisiner...) comme support d'apprentissage.
  • Evaluer et respecter un budget.
  • Solliciter l'avis des différents professionnels et réajuster mes choix.
  • Transmettre mes observations à l'oral et à l'écrit en rédigeant un bilan final.

 En choisissant de faire un binôme, je cherche à créer une relation de confiance mutuelle entre les deux jeunes et moi. Il me semble aussi que le fait d'avoir les mêmes jeunes chaque semaine sur ce temps de préparation et de réalisation, constitue un repère, un temps fixe et régulier qui peut les rassurer et les aider à se poser. Il peut être perçu comme une coupure quand il y a conflits avec les autres ou quand tout simplement les jeunes ont besoin de s'apaiser. Le binôme permet, à mon sens, une complémentarité entre les deux jeunes ainsi qu'une entraide et un dialogue plus facile.

Catégorie: Rapport de stage Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 02-11-2020
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Comment les professionnels en hébergement d’urgence  peuvent-ils respecter l’intimité des usagers ?
Comment les professionnels en hébergement d’urgence peuvent-ils respecter l’intimité des usagers ?
En stage, dans un service d’hébergement d’urgence, je suis quotidiennement confrontée à l’intimité des familles accueillies. Le respect de l’intimité est un droit que stipule l’article 9 du Code Civil. Cependant, comme le souligne le sociologue Jean François Laé, la notion d’intimité n’est pas facile à appréhender. Elle est très vaste et s’étend à l’ensemble des relations privées au sens large, de la vie domestique à la vie familiale, de l’histoire d’une communauté à celle d’un quartier jusqu’à la relation que chacun peut entretenir avec lui-même, avec son espace, les objets et les personnes qui forment son environnement socio-affectif.
La quotidienneté : le temps des douches
La quotidienneté : le temps des douches
C'est en arrivant sur le foyer que j'ai pu observer les rituels de chacun. La plupart de ces personnes, pour ne pas dire la majorité, ont leurs habitudes chaque matin et chaque soir. Ainsi, certains prendront leur douche le matin, ou bien pour certains le soir. D'autres prendront un petit déjeuner copieux, certains ne déjeuneront pas du tout... Chaque retour de l'ATO se déroule ainsi : J'allais avec eux chercher le linge à la buanderie, ensuite je montais avec le groupe sur nos unités respectives, puis je prenais une collation avec eux, et enfin venait l'heure des douches, ou du temps libre chacun dans sa chambre. Ensuite passait le repas, et pour la plupart une soirée devant la télévision du salon.
Stage en IME pour déficients auditifs
Stage en IME pour déficients auditifs
D’autre part, en ce qui concerne l’animation, je participe à différentes activités que ce soit dans l’IME ou à l’extérieur. En fonction des PAA (projet d’accueil et d’accompagnement) de chaque enfant et de leur diverses prises en charges (psychomotricité, école….) des activités sont mises en place en groupe ou en individuel par l’équipe éducative ; j’accompagne par exemple les enfants à l’activité cheval, dans laquelle j’ai pu apporter mon expérience et ainsi amener une certaine évolution. Plus particulièrement, j’ai élaboré et mis en place une activité en prenant pour support les pictogrammes et les photos avec un enfant en individuel, en fonction de son projet et avec les conseils de mon éducatrice référente et de l’enseignante spécialisée.
La dépendance affective
La dépendance affective

Je pense que les activités comme le quotidien doivent être un support d'échange et d'entraide: Par exemple:Les  personne ont besoin de communiquer entre elles pour organiser le travail et déterminer les « séquences » des taches à effectuer selon une certaine procédure. Cela implique une certaine coordination et une interaction  entre les membres du groupe ou chacun à sa part de responsabilité.

Et de  cette coordination émerge la notion de groupe dont va découler le sentiment d’être utile, d’appartenir, d’avoir conscience de ses responsabilités vis-à-vis de l’autre .

Le travail centré sur une tâche va permettre de mettre en valeur cette notion à travers les interactions qui vont s'opérer entre les différents membres et par conséquent, rompre l’isolement de certaines personnes. Certaines actions dans le jardinage, répondent à des besoins d'échange, de communication verbale et non verbale.

Le « travail » est utilisé ici comme support d'intégration:par le plaisir de savoir faire,de s'entraider,de coordonner les gestes. Ce qui m'a permit aussi d'accompagner les usagers à leur besoins d'affectivité: ils s'estimaient et étaient estimés, reconnus comme ayant des valeurs, des qualités, par les autres.

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche