LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

Mon référent, ma préférence

Mon référent, ma préférence Introduction. Les enseignements reçus durant la formation m'ont permis de compléter, de développer et d'interroger mon exercice professionnel. J'ai pu réaliser qu'il était parfois difficile d'allier pratique et théorie et, combien la remise en question, si nécessaire soit elle, pouvait être complexe et délicate pour l'éducateur. Pendant ces deux années plusieurs impressions, interrogations se sont dégagées, avec plus ou moins d'acuité, des situations que je rencontrais régulièrement. Chacune d'entre elles pouvaient, sans doute, faire l'objet d'un écrit de Réflexions Personnelles sans que pour autant un sujet, une problématique se dégage de mes interrogations. Cependant, plus le temps avançait, plus je m'apercevais que la relation éducateur-usagers était importante dans la construction et l'élaboration d'un acte éducatif, notamment dans le cadre du travail de référence éducative. En effet, lors de mon arrivée en stage long, le travail de référence m'a été présenté comme faisant partie intégrante du travail de l'éducateur. Petit à petit, je me suis rendue compte de l'importance de cette fonction, au travers de la place que lui accordaient l'institution, le directeur mais aussi et surtout les résidents et les éducateurs. Mon stage découverte m'a permis d'appréhender différemment la notion de référence et, ce terme si souvent employé m'a posé question : le travail de référence dépendait-il de la problématique des populations accueillies ? Qui y attachait de l'importance ? l'institution, l'éducateur ou l'usager ? A qui et à quoi faisait-on référence ? Que signifiait réellement la définition suivante relative au référent : "personne significative jouant un rôle actif dans l'équilibre affectif, émotif et psychique de l'usager" ? Durant mon stage à responsabilité éducative, j'ai été mise en situation de référence en effectuant le suivi d'un résident : B. Cela faisait suite à une demande de ma part afin de mieux cerner cette fonction qui m'interrogeait mais aussi pour me mettre en situation professionnelle. Au travers de ces Réflexions Personnelles, je vais développer ce concept en fonction de la pratique réalisée au foyer d'adultes handicapées où je travaille. Je parlerais de ma pratique mais aussi des constations que j'ai pu faire sur cette fonction. Ainsi, ce travail de réflexion se partage en quatre parties : Les deux premières parties seront consacrées à mes représentations de la référence et, aux rôles et statuts de l'éducateur référent. La troisième partie exposera les risques de dérives de la référence, au travers de la relation duelle qu'elle engendre. Enfin, dans une dernière partie, je parlerai de ma pratique avec B., le projet de départ, ce qu'il en est advenu et j'analyserai cette référence.
Categorie: Mémoire Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique: 0
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

L'accompagnement à la scolarité en M.E.C.S.
L'accompagnement à la scolarité en M.E.C.S.
Mes premières semaines au sein de l’institution ont été consacrées à l’observation. J’ai pu m’apercevoir de l’importance de la mise en place d’un cadre (où, quand, comment) permettant de donner des repères aux enfants et aux jeunes. Dans ces temps d’observation, j‘ai pu constater qu’aucun accompagnement à la scolarité n’était en place. Certains enfants du groupe dans lequel j’effectue mon stage sont scolarisés soit à « l’étoile de la mer » (école interne), soit dans une « école ordinaire » à l’extérieur de l’institution. Comment peut-on les accompagner dans leur travail scolaire et comment mettre une aide en place dans un quotidien parfois lourd ? En effet, le quotidien laisse très peu de place au travail scolaire ; l’équipe éducative est très prise dans la gestion du collectif d’où : - difficile d’instaurer un suivi individualisé du travail scolaire des enfants sans être « parasité » par le groupe, - difficile de mettre en place des plages horaires de travail, - difficile de définir un lieu opportun de travail,…
Et si on parlait ?
Et si on parlait ?
En effet, il n’est pas toujours facile pour le résident et l’éducateur d’établir une conversation. Les résidents n’utilisent pas toujours les mots adaptés à ce qu’ils veulent nous dire. Leur élocution est parfois difficile. Par ailleurs très peu de résidents savent écrire, ce qui ne nous facilitent pas la tâche. D’autre part, on peut souvent remarquer qu’au cours d’une même conversation le résident peut parler de plusieurs choses qui n’ont rien à voir entre elles, et ceci sans aucune transition. Il peut aussi leur arriver d’interrompre une conversation et de la reprendre ultérieurement comme si il ne s’était rien passé entre temps. A toutes ces caractéristiques, on peut ajouter les difficultés qu’on certaines personnes à entendre et à voir. Ce sont des contraintes non négligeables.
Quand je serais vieux
Quand je serais vieux
Ainsi, comment le moniteur-éducateur peut-il accompagner une personne vieillissante vers son nouveau projet de vie, de telle manière qu’elle se l’approprie et participe à sa préparation ? Comment agir pour permettre à la personne de ne pas seulement subir cette nouvelle orientation ? Pour tenter de répondre à ce questionnement, il m’a semblé pertinent dans une première partie de définir ce qu’est réellement le vieillissement et quelles conséquences il entraîne pour la personne, sa famille et le personnel. La seconde partie traitera du cadre juridique et financier. Puis dans une troisième partie, j’énoncerai ma conception d’un accompagnement éducatif auprès des personnes vieillissantes.
la légitime violence
la légitime violence
La violence au sein des institutions est dénoncée par tous. Par qui est- elle alors pratiquée ? Pourquoi est il aussi difficile de déceler ces violences ? Tous les travailleurs sociaux reconnaissent que la violence existe dans la plupart des institutions, sous différentes formes, mais plus rares sont ceux qui d’eux-mêmes porteront un regard sur leur institution ou encore sur leur propre pratique à priori jamais violente. Ce sujet, tant passionnel que tabou, est d’autant plus délicat à traiter qu’il existe de multiples formes de violences, affectant les résidents mais aussi les professionnels voire l’institution dans son ensemble. Ce sujet de la violence des éducateurs n’a pas été choisi sans fondement. C’est lors de mon stage de première année que je me suis interrogé sur la question. J’ai effectué mon stage de découverte dans un institut de rééducation accueillant des jeunes entre six et dix huit ans. L’équipe éducative du groupe des adolescents (de douze à dix huit ans) m’a accueilli durant quatre mois. Elle était composée de trois éducateurs spécialisés et un éducateur détenteur du Diplôme d’État à la Fonction d’Animateur. Ce dernier a pris le poste d’éducateur quelques semaines avant mon entrée en stage.

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche