LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

Quelles solutions pour les incasables ?

Quelles solutions pour les incasables ?

C’est un enchaînement de nouveaux mandats judiciaires, de nouvelles propositions des services sociaux. Tous ces circuits sont officiels, “agréés”. Quelles que soient les qualités des lieux d’accueil, le jeune continue de disfonctionner conformément à ce qu’il pense comprendre de son rôle au sein de la société. Il a des bonnes raisons pour ne pas changer : : « Lorsque, au cours de l'existence, des solutions ou des issues alternatives ont fait durablement défaut, force est, pour chacun, de progressivement s'habituer à l'inconfort du mal-être : on déploie ses efforts non plus pour "en sortir", mais pour simplement tenter de l'aménager au mieux et trouver ainsi un minimum de confort dans l'inconfort…Fort de la dimension de vérité que représente cet état, on en vient à s'identifier à cette part de soi dans laquelle on se reconnaît, et cette identification partielle tend à devenir globale … C'est une auto-identification négative qui se met en place, surtout lorsque l'environnement vient renforcer chez le sujet le sentiment... d'être mauvais... L'idée de changer devient progressivement impensable ; elle peut même se présenter, à terme comme une manière de trahison de soi-même. » Dans certains cas, les placements «classiques » s’avèrent donc inefficaces. Oser sortir des sentiers battus permettrait de faire découvrir au jeune qu’il existe d’autres choses dans la vie que ce qu’il en a vu jusqu’à présent. Une prise en charge plus marginale permettra, peut-être, à un jeune en rupture avec la société, de retrouver des repères et des valeurs qui l’aideront à prendre une place au sein de cette société. Cela va supposer de la part des services sociaux et du juge engagé dans l’accompagnement, un déplacement de leurs propres façons de voir. Ce mode de travail plus marginal, modifie nos façons d’appréhender l’apprentissage de la vie. Ainsi ce changement d’échelle de valeurs pousse l’ensemble des acteurs à se re-questionner. Quel sens donnent-ils au placement du jeune concerné, qu'attendent-ils pour ce jeune, de ce jeune ? Il s’agit pour l’ensemble des travailleurs sociaux engagés dans la prise en charge de prendre des risques. Naviguer, hors des routes connues, à toujours poser des problèmes qui demandent l’invention de nouvelles réponses. Je me propose d’aborder ce problème des jeunes «incasables» sous l’angle institutionnel et sous celui des solutions envisageables. Les problématiques en cause feront l’objet d’un court chapitre destiné à situer rapidement quels sont les jeunes concernés. J’essaierai dans un premier temps de définir rapidement quelles sont les commandes faites aux institutions repérées comme classiques. Je chercherai à voir comment ces formes de prises en charge qui étaient innovantes à leur création ont vieilli et ne répondent plus que partiellement aux nouveaux problèmes posés. J’exposerai ensuite, quels sont les nouveaux types de problèmes qui se posent aux institutions. Puis, à titre d’exemple, je parlerai du cas de Daniel. Afin de montrer comment une solution peut à un moment donné, avoir des effets bénéfiques sur un jeune, et comment cette solution est difficilement applicable à d’autres cas et dans d’autres circonstances. Je m’efforcerai enfin de tirer les conclusions qui s’imposent face aux problèmes posés par la prise en charge des jeunes dit «incasables».

Catégorie: Mémoire Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 11-08-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

La parole accompagnatrice dans l'acte éducatif
La parole accompagnatrice dans l'acte éducatif
Durant mes deux années de formation, j’ai pu me rendre compte que l’outil que nous utilisons le plus, dans l’accompagnement de ces personnes, est la parole. Avant sa naissance, l’enfant baigne dans le langage. Après il reçoit les paroles de ses parents puis s’ouvre à son entourage proche et enfin au monde. C’est à travers ses paroles que l’homme va construire son identité, son ethnie. La parole va être pour lui un moyen d’entrer en relation avec les autres et avec lui-même. Elle va être pour qui que ce soit un outil pour exprimer des ressentis, une pensée et approcher ce qui nous entoure.
L’utilisation du jeu sous formes multiples
L’utilisation du jeu sous formes multiples
Je réalise mon stage long dans un Institut Médico Educatif qui accueille des enfants en situation de handicap mental associé ou non à des troubles du comportement et ou de la personnalité. J’y travaille plus particulièrement auprès du groupe 3 qui accueille des enfants qui ont entre 10 et 14 ans ; une demi-journée j’encadre le groupe 1 qui est le groupe dit des petits, ils ont de 4 à 8 ans. J’ai choisi ce sujet de monographie car je me suis aperçue durant mon apprentissage à l’IME que l’ensemble de l’équipe à régulièrement recours à l’utilisation du jeu sous formes multiples. Celui-ci est donc un outil éducatif très utilisé par les éducateurs. A partir de cette observation découle diverses questions. Pourquoi l’usage de cet outil est il primordial au développement de l’enfant ? Et notamment pourquoi est il important auprès de la population de l’IME ? De quelle manière le jeu est-il bénéfique à l’évolution de l’enfant ?
Le quotidien comme support éducatif
Le quotidien comme support éducatif
Dans ce foyer, j'ai pu découvrir une nouvelle population, à savoir des personnes déficientes légères et moyennes, et travaillant en CAT. Là aussi, j'ai pu rapidement remarquer la place importance qu'occupait ce quotidien dans la prise en charge de ces personnes. L'équipe éducative utilisait ce quotidien comme support éducatif; les résidants s'en servaient comme un repère temporel. Dans une première partie, je définirai ce qu'est le quotidien, en général dans un premier temps, puis pour cette population particulière dans un second temps. Nous verrons en quoi il est un support éducatif, au niveau individuel, puis au niveau collectif. Enfin, dans une troisième partie, nous constaterons qu'il n'existe pas un quotidien, mais des quotidiens, puis nous verrons quelles en sont les limites. Concernant cette réflexion, je m'appuierai sur la théorie vue en cours, sur mon expérience professionnelle et mes échanges avec les professionnels au travers de ce stage, ainsi que sur certains ouvrages traitant de ce sujet.
Le rôle de l'éducateur dans un CHRS
Le rôle de l'éducateur dans un CHRS
La situation qui a déclenché mon questionnement s’est produite lors de mes dix premières minutes de mon arrivée au CHRS, lorsqu’un éducateur m’a proposé de l’accompagner à la clinique, il allait voir un Monsieur qui venait de faire une nouvelle tentative de suicide. Suite à cette visite, un certain nombre de réunions tournées sous forme de débat a eu lieu. Le questionnement était sur du sens de notre accompagnement et donc celle du sens de la nouvelle prise en charge de ce Monsieur. La décision finale a été de ne pas le reprendre car l’institution n’était plus adaptée et ne pouvait plus répondre à ses besoins. Face à cette réponse donnée, un grand nombre de questions m’ont interpellées notamment celle de la notion d’impuissance mais aussi sur les missions d’un CHRS, la situation de détresse de la personne… Je me suis aussi interrogée sur ma place en tant que jeune stagiaire (ce que je devais faire, comment…)

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche