LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

La maltraitance au travers du système francais de la protection de l'enfance

La maltraitance au travers du système francais de la protection de l'enfance

Un peu d’histoire à travers les textes et les lois Quelques chiffres Dernier rapport de l’ODAS du 12 novembre 1997 Le cadre juridique La Convention Internationale des Doits de l’Enfant Avant la loi du 10 juillet 1989 Après la loi du 10 juillet 1989 Les différents acteurs de la protection de l’enfance La protection administrative La protection judiciaire

Un peu d’histoire Les mauvais traitements envers les enfants ont toujours existé, nouvelle, en revanche, est la prise de conscience du phénomène parallèle à la reconnaissance de l’enfant en tant que personne ayant des besoins spécifiques et des droits propres. L’infanticide, en principe lourdement sanctionné, fut plus ou moins toléré jusqu’au XVIIIe siècle, et resta jusqu’au XXe siècle un phénomène « sociologique », dont l’incidence variait en fonction de la sévérité des crises économiques L’abandon des enfants a atteint jusqu’à la fin du XIXe siècle, des proportions considérables et la mortalité des enfants abandonnés était tellement importante qu’on a pu parler de véritables infanticides « différés ». La brutalité des méthodes disciplinaires, dans la famille comme à l’école, resta longtemps de règle. L’exploitation de la main-d’œuvre enfantine, au cours de la révolution industrielle du XIXe siècle, conduisit à ruiner la santé de nombreux enfants. Les maisons de correction furent longtemps de véritables « bagnes d’enfants ». Dans ce contexte, si les mauvais traitements intrafamiliaux ont fait l’objet de peu d’études, c’est sans doute qu’ils étaient considérés comme un facteur négligeable de surmortalité infantile. Mais les récits d’écrivains du XIXe siècle, tel que Victor HUGO montrent bien l’importance du phénomène. C’est en 1862 que paraît « Les misérables », roman qui met en scène Gavroche , le petit héros malicieux et sympathique , mal aimé de sa famille, et qui passe ses journées à errer dans les rues de la capitale pour survivre tant bien que mal. C’est d’ailleurs au XIXe siècle que furent promulguées , en France les premières lois répressives envers les auteurs de mauvais traitements. Nous allons voir au cours d’un bref historique sur l’évolution de la protection de l’enfance comment le contrôle et la répression ne céderont que progressivement le pas à la protection et à l’éducation. Avant Saint-Vincent de Paul, il n’existait pas d’institution d’accueil pour les enfants trouvés. Ils étaient mis à la charge des paroisses où ils avaient été abandonnés. En revanche, 3 établissements qualifiés d’hôpitaux (en fait, ils étaient des asiles) recevaient chacun une catégorie bien déterminée d’enfants abandonnés.

Catégorie: Etude juridique Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 11-06-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Etude juridique dans un ATO (l'Atelier Thérapeutique Occupationnel )
Etude juridique dans un ATO (l'Atelier Thérapeutique Occupationnel )

Dès ma première semaine de stage à l'ATO j'ai été interpellée par le manque de transmissions écrites sur le quotidien des résidents de l'ATO. Je n'ai trouvé aucune fiche de suivi que l'on peut consulter pour retracer la prise en charge quotidienne des résidents, les éventuels événements récents ou encore les absences, leurs changements de rites ou rituels avec leurs causes et possibles conséquences, que ce soit en rapport avec l'ATO ou les lieux d'hébergement, les deux étant très liés.

Lors d'échanges avec l'équipe j'ai pu en effet avoir la confirmation qu'il n'y avait pas de suivi journalier concernant les résidents et que lorsque les éducateurs rentrent par exemple de congés ou de maladie, il arrive parfois que les personnes présentes sur leurs ateliers n'aient pas le même comportement qu'à l'accoutumée, rendant alors compliquée la prise en charge.

L'autorité parentale et l'immigration des mineurs
L'autorité parentale et l'immigration des mineurs
La situation qui sera l’objet de cet écrit a été rencontrée aux « Studios », Foyer éclaté des Foyers de l’enfance des Alpes-Maritimes (F.E.A.M.). Elle présente une zone flou du cadre juridique qui relie l’autorité parentale présentée comme quasiment impossible à retirer aux parents, et l’immigration des mineurs qui est la première source de mineurs isolés en France. Ici, le mineur isolé s’appellera Ahmed et c’est à l’âge de 15 ans qu’il émigre du Maroc en passant de longues heures dans la soute d’un camion avec deux autres compagnons dont un majeur. La police les accueille en France, elle reconduit le majeur à la frontière tandis que les deux mineurs, refusant de dire leur identité et celles de leur parents sont orientés par un juge pour enfant en Foyer d’accueille d’urgence. Après avoir fugué pendant plusieurs mois, Ahmed retourne en Foyer à l’âge de 16 ans et, ayant un lien de confiance avec les éducateurs, donne l’identité et les coordonnées de sa mère au Maroc. Cette information remontera jusqu’au plus haut point puisque le juge décide de créer un lien par courrier avec la mère d’Ahmed, avec l’aide d’un traducteur, pour recréer un lien familiale officiel et la tenir au courrant de la situation de son fils en France. Malgré ce lien, Ahmed aura le traitement d’un mineur isolé jusqu’à sa majorité, c'est-à-dire que sa mère ne sera même pas consultée quant aux décisions à prendre pour son fils, ce sera toujours le juge qui se substituera à cette fonction.
Étude juridique dans un Foyer de l’Enfance
Étude juridique dans un Foyer de l’Enfance
Depuis le mois de juin 2007, je suis en poste d’élève moniteur éducateur au FEAM sur la structure des studios. Dès mon arrivée dans cet établissement, l’équipe m’a confié les fonctions et les responsabilités d’un moniteur éducateur. Autrement dit, je fais partie du planning comme tous les autres éducateurs, et je participe à toutes les réunions d’équipe ainsi qu’aux supervisions. Après une période d’observations (environ 3 mois), j’ai eu la possibilité de devenir référent d’un jeune ; à présent je tiens une place de référent et de co-référent pour plusieurs jeunes. Dans les deux mois qui suivent l’arrivée du jeune, j’établis avec lui, et en accord avec l’équipe et ses répondants CAMS (assistante sociale et éducateur), son projet individualisé. Ensuite, je reçois l’adolescent environ tous les mois, plus si nécessaire, afin de faire un bilan de la situation.
La distribution des médicaments
La distribution des médicaments
Or, il y a une différence de formation, que ce soit dans la durée ou le contenu. Chaque professionnel a sa spécificité, c’est ce qui fait la richesse d’une équipe. Par exemple, dans le contenu de sa formation, l’Aide -Médico- Psychologique a une approche plus particulière au niveau du soin du corps qu’un Moniteur- Educateur ou un Educateur- Spécialisé. Je ne dis pas qu’il faut cataloguer, faire des fiches de poste précises (d’être coincé dans une grille de fonction) mais simplement avoir connaissance de ce qui fait partie de sa fonction et de sa capacité. Comment aborder son collègue aide-médico psychologique en lui disant : « C’est à toi de donner les gouttes au résident ? »

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche