LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

Quartiers, conflits, acteurs…

Quartiers, conflits, acteurs…

Les idées développées : Pour dégager les idées essentielles de cet ouvrage, je vais reprendre un par un les mots clés du titre de l'ouvrage : "Quartiers, conflits, acteurs" et j'y ajouterai "les solutions envisagées". Les quartiers : Chaque récit présente un quartier : sa configuration, ses zones sensibles, l'appropriation de cet espace par ses habitants, les différents centres d'activités. Le cadre urbain est posé, les acteurs entrent en scène… Les acteurs : Les jeunes : issus très souvent de familles démunies, d'origines étrangères, ces jeunes connaissent la délinquance très tôt et sont connus des services sociaux. Ils sont déscolarisés, ne trouvent pas d'emploi et vivent souvent de petits trafics, le travail n'est plus une priorité pour eux, ils aiment se regrouper, se retrouver dans un lieu qui est le leur, à l'abri des regards des adultes et voudraient être reconnus…. Les autres : tous gravitent autour de ces jeunes d'une certaine manière : les habitants vivent leur quotidien, les forces de l'ordre veillent à la tranquilité des lieux et sévissent en cas de nécessité, les commerçants font tourner leur affaire, les municipalités tentent de contenter leurs électeurs, les animateurs socioculturels proposent des équipements et des activités de loisirs aux différentes tranches d'âges, les bailleurs assurent des prestations de services en mettant à disposition des locaux, les services publics tentent d'assumer leurs missions. Le travailleur social : il est à la fois médiateur, conseiller, modérateur, confident, doit adopter une position neutre, connaît le quartier, ses habitants et leurs histoires. Il est à l'écoute, doit s'intéresser aux jeunes et à ce qu'ils vivent pour ne pas être rejeté, valorise leurs idées, il est le lien entre eux et la société, il doit avoir un positionnement clair car il est sur le terrain, suscite des prises de conscience, a une influence sur les jeunes, tente de leur faire intégrer la loi et les interdits, résout les conflits et tente d'éviter les drames, mais il est parfois "pompier" lorsqu'il arrive trop tard… Les conflits : Le terme "conflit" n'est pas connoté de façon négative par les différents auteurs de cet ouvrage, malgré la gravité de certains des cas évoqués, le conflit peut résoudre une crise larvée, et il pousse les différents protagonistes à prendre position. Le conflit apparaît généralement lorsqu'il s'agit de défendre un territoire, des intérêts commerciaux, des biens personnels ou pour résoudre des contentieux. La multiplicité des acteurs et leurs interactions au quotidien est la première source de conflit. De par leur connaissance des jeunes, de l'environnement et des rapports entre les différents acteurs, les travailleurs sociaux peuvent donner du sens à ces conflits et trouver des réponses pour les résoudre. Leur travail s'inscrit donc dans la durée. Ce qui crée le conflit, c'est également l'absence de lieu pour les jeunes de 16-25 ans. Ces jeunes ont besoin d'un espace pour se rassembler et construire leurs identités d'adulte. Le rassemblement de jeunes fait peur aux populations alors que c'est un besoin naturel de cette tranche d'âge. Fatalement, les jeunes s'approprient par leurs propres moyens des espaces pour se réunir, des lieux souvent interdits ou peu appropriés (une cave, un hall ou un banc). Ils en sont expulsés par les habitants ou les forces de l'ordre car ce lieu ne leur appartient pas. Face à ce rejet et à ce manque de reconnaissance, les jeunes répondent alors par la violence… Les solutions envisagées : Les professionnels du secteur social s'interrogent sur de nouvelles stratégies de travail et sur la conception de projets adaptés à une population vivant dans des quartiers sensibles. Pour se faire, un travail en partenariat entre les différents professionnels, les équipements socioculturels et les différentes institutions s'avère nécessaire pour prendre en considération le jeune dans sa globalité : sa famille, sa santé, son parcours scolaire et/ou professionnel et ses loisirs. Mais les stratégies de pouvoir au niveau des institutions et des personnes freinent la mise en place d'un tel partenariat car les objectifs de chacun sont différents. De plus, il faudrait favoriser la citoyenneté et valoriser les jeunes et les habitants des cités dans des projets où tous s'investissent. Enfin, il faudrait davantage d'équipements et de personnels éducatifs en poste dans les quartiers les plus sensibles. Le développement des politiques de la ville n'a toujours pas fourni de réponses évidentes, le travail de concertation et de mise en commun des ressources reste à faire. Paul Blanquart, sociologue et philosophe, souligne qu'il ne faut pas dissocier le travail social du cadre urbain, que pour pouvoir vivre ensemble, il faut que chacun puisse travailler ensemble : l'architecte, l'urbaniste, le politique, l'animateur, l'éducateur… : "c'est toute l'histoire des sociétés et des villes". Le problème n'est donc pas récent, il s'est toujours posé : Comment est-il possible de vivre ensemble ? Et nous n'avons toujours pas trouvé de solution miracle !

Catégorie: Fiche de lecture Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 17-06-2022
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Le temps des rites: Jean-François GOMEZ
Le temps des rites: Jean-François GOMEZ
La société fonctionne avec ses codes, ses rituels et cérémonies qui dans leur complexité montrent que notre monde en a besoin pour fonctionner. Que ces rites ou cérémonies soient religieux ou non montre que l’être humain, qu’il soit enfant, adolescent ou adulte en a besoin pour son bien être personnel et celui du groupe. L’auteur nous explique qu’il y a des dysfonctionnements dans le médico-social face à la personne handicapée mentale.
Les jeunes de la cité : JOËLLE BORDET
Les jeunes de la cité : JOËLLE BORDET
Cet ouvrage expose les résultats d'une recherche menée entre 1987 et 1993, étudiant la vie des adolescents dans les quartiers d'habitat social d'une ville de banlieue parisienne. Cette recherche en psychosociologie urbaine révèle comment les jeunes, à la fois, subissent et agissent sur les effets de l'exclusion sociale. Au moment où émerge la figure de "jeune dangereux", repérer cette dynamique des adolescents peut aider à interpréter cette stigmatisation et à tenter de lui porter remède.
L'insécurité sociale
L'insécurité sociale
L’insécurité est un sujet qui est présent dans tous les esprits, la preuve en est qu’elle est un enjeu politique et électoral très important. Dans son ouvrage « L’insécurité sociale », Robert Castel explique l’origine de l’insécurité sociale, tout en faisant un lien avec l’insécurité civile, montre le lien entre protection et insécurité, et finit par donner des éléments réponses pour atténuer cette insécurité. Ce texte est, pour le travailleur social, l’explication de la situation sociale actuelle en France et permet de prendre un recul considérable pour une compréhension éclairée.
Parcours migratoire des mineurs étrangers isolés, catégorisation et traitement social de leur situation en France » d’Angelina Etiemble
Parcours migratoire des mineurs étrangers isolés, catégorisation et traitement social de leur situation en France » d’Angelina Etiemble
Le choix s’est arrêté sur cet article car il reprend les raisons qui ont poussé les mineurs étrangers isolés à immigrer et en même temps, cela reflète les problèmes auxquels nous, travailleurs sociaux sommes confrontés : entre préjugés et réalités, entre accompagnement et représentation de l’insertion par les différents intervenants, entre nécessité de répondre à une demande et les obstacles institutionnels, comment accompagner au mieux les mineurs étrangers isolés durant leur prise en charge et vers quelles perspectives d’avenir ?

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Moniteur-éducateur

Les plus vus - Moniteur-éducateur

Les plus téléchargés - Moniteur-éducateur