LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

Étude de population : la MECS

Étude de population : la MECS J’ai effectué mon stage extérieur dans une Maison d’Enfants à Caractère Social. Cette MECS dépend du « Comité Commun Activités Sanitaires et Sociales », association loi 1901. Cet établissement accueille des jeunes de l’agglomération grenobloise, du département de l’Isère et plus exceptionnellement du territoire français. Il est ouvert 365 jours par an. Il reçoit d’une part des garçons et filles âgés de 6 à 18 ans en internat, à la demande d’ordonnances du juge des enfants ou par décision administrative. D’autre part il suit des jeunes majeurs âgés de 18 à 21 ans dans des appartements collectifs ou particuliers. Au total 65 enfants, adolescents et jeunes majeurs sont accueillis dans des dispositifs collectifs ou individualisés.

Ce travail m’a permis de mettre en relation l’aspect théorique et pratique. J’ai appris à faire des recherches et pour un même thème utiliser divers documents. En effet, la diversité et la richesse des documents, les points de vue différents, m’ont aidé à faire le lien entre plusieurs données et ainsi à mieux comprendre les problématiques du public accueilli. On se souvient du côté irritant des enfants dans ce type de structure aux dépens de leurs souffrances.
Catégorie: Travaux U.F. Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Comment accompagner les personnes porteuses de déficience mentale dans leur continuité identitaire ?
Comment accompagner les personnes porteuses de déficience mentale dans leur continuité identitaire ?
Je suis actuellement en cours d'emploi en C.H.U. /C.H.R.S. où je reçois des publics en grandes difficultés sociales. Dans ma pratique, je suis habituée à remonter les histoires de vie des personnes accueillies afin de découvrir les séquelles traumatiques ou les points d'achoppement qui les ont conduits à l'échec social. C'est à partir de ces éléments que je construis avec les personnes accueillies un projet personnalisé visant à permettre un dépassement de leurs difficultés, et de construire un véritable avenir. Ainsi, je mets en place avec elles, les moyens, les outils qui lui permettront d’avancer aussi bien sur les plans professionnels, de leur santé ou encore l’accession au logement. Cette prise en charge globale en lien avec les partenaires concernés contribue parfois à les aider à se libérer de leurs addictions qui représentent un frein à leur inclusion sociale. Ayant effectué un stage de première année dans un I.M.E. dans le groupe des jeunes majeurs, j'ai été confrontée à préparer leur départ pour un établissement adulte dans lequel ils pourraient continuer leur vie. Je sais à quel point celui-ci doit se dérouler en douceur, selon les rythmes du résident, afin qu’il soit ressentie de la manière la moins violente possible. En seconde année, j'ai effectué un stage dans une MAS où les publics ne verbalisent que rarement. Par ces deux dernières expériences j'ai pu mesurer le décalage qu'il existe entre un public capable de partager ses goûts, ses souvenirs, ses craintes, ses joies et une population qui de par ces déficiences ou de ses pathologies à les plus grandes difficultés à faire partager tout ou partie de son histoires de vie. Il m'est apparue comme injuste et certainement frustrant pour les personnes accueillies et en tout cas pour moi en tant que travailleur social de ne pouvoir partager avec les gens ce qui fait sens, ce qui a pu faire sens pour eux dans leur histoires, soit des ressenties, des souvenirs, des impressions... Dans ce cas, face à ces manques, ce vide, comment instaurer une relation éducative ? Comment construire un projet et viser des objectifs ? Pour tenter de répondre à ces questions, je vais en premier lieu vous présenter deux situations particulières rencontrées lors de mes stages. En s’appuyant sur tous les points que je développe au-dessus je m’aperçois que les moniteurs-éducateurs sont capable de mettre en place une relation éducative permettant aux personnes de rentrer dans un échange verbal ou non-verbal aboutissant à une expression plus libre et détendu des ressentis, des demandes. Par cet accompagnement global de qualité qui vise à proposer un mieux-être en tenant compte de toutes les composantes de ce qui fait un individu, nous visons à lui garantir des conditions épanouissantes favorables à son bien-être et à son évolution personnelle. En étant vigilants et attentifs aux rythmes de chacun, en acceptant les allers-retours entre les progressions et les régressions parfois immuables, on met en place les conditions d’une évolution et d’un épanouissement, on favorise un accompagnement de qualité. Il faut garder à l’esprit que nous ne cherchons pas à atteindre des objectifs techniques mais avant tout, le bien-être, le bonheur des personnes que nous accompagnons.
L'excision : le mur du silence
L'excision : le mur du silence
Les premières traces d’excision datent de 1900 avant JC dans l’Egypte Ancienne. Les récits de l’époque révèlent que les hommes croyaient que l’homme et la femme portaient les deux sexes, et ce jusqu’à ce qu’on enlève les marques de l’autre sexe –le prépuce des hommes était considéré comme un reliquat des lèvres de la vulve et le clitoris un résidu de pénis. L’intervention très invasive sur les organes génitaux féminins a perduré sous le nom abstrait de « circoncision pharaonique ».
DC1 Animer et accompagner au quotidien - Foyer d'hébergement
DC1 Animer et accompagner au quotidien - Foyer d'hébergement

Pendant la semaine, les résidents vont travailler, ils se lèvent donc aux environs de sept heures du matin. La plupart des résidents sont autonomes et se réveillent seuls, beaucoup partent très tôt car ils ont le stress de ne pas arriver à l'heure ou n'ont pas la notion du temps. Le matin, les éducateurs font un tour dans les étages pour vérifier que tous sont levés, ils réveillent ceux qui n'y arrivent pas seul. Le petit-déjeuner est pris de façon échelonné dans la salle à manger du rez-de-chaussée, au rythme des levers. Les éducateurs, et moi-même, prenons le petit-déjeuner avec eux. Cela permet d'avoir un premier contact, de parler de la journée à venir mais aussi de gérer le groupe et les éventuelles tensions.

Pour aller au travail, la quasi-totalité des résidents utilisent les transports en commun de la ville sauf quatre ou cinq d' entres eux qui ont quelques difficultés. Ils sont accompagnés par un éducateur avec un minibus du foyer. Pour moi, dans ces moment là, il s'agit de veiller de loin à ce que tous les résidents soient partis, je n'effectue pas les transports puisque je ne possède pas le permis de conduire.

La notion de relation éducative en MECS
La notion de relation éducative en MECS
A travers ma note de réflexion j'ai tenté de répondre et d'apporter une réponse au questionnement qui a pu découler de la situation évoquée. Il s'agissait, ici, de se rendre compte de comment le moniteur éducateur peut être interpellé par un jeune à propos du fonctionnement institutionnel, de sa manière de travailler mais aussi de sa manière d’être. En effet, je pense que cette situation est plutôt singulière dans le fait que le jeune cherche mes limites dès mon embauche au foyer. A travers cette situation, j’ai donc su et dû mobiliser mon sens de l'engagement, me remettre en question et me rappeler constamment ce pour quoi j'exerçais ce métier de moniteur-éducateur. Cette situation m'a permis de me rappeler l'importance des limites à poser et du cadre à instaurer dans une relation éducative et de l'importance de connaître ses limites. J'ai pu me rendre compte également des difficultés que l'on peut rencontrer quand une relation éducative s'instaure compte tenu des différents paramètres qui peuvent interférer. Cette expérience m'a permis de prendre conscience de l’importance de se remettre en question lorsque l'on rencontre une situation qui nous met en difficulté et également la nécessité de s'appuyer sur l'équipe éducative afin de trouver la solution adéquate. Cette expérience m'a apporté un éclairage sur la manière de me positionner dans ce genre de situation et également me conforter dans mon idée de toujours garder cette notion de distance et de se concentrer sur l'objectif qui est d'œuvrer afin que le jeune ait la meilleure situation possible.

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Moniteur-éducateur

Les plus vus - Moniteur-éducateur

Les plus téléchargés - Moniteur-éducateur