LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Moniteur-éducateur

Le moniteur-éducateur a un rôle d'animation, de prévention et d'éducation auprès de personnes en difficulté : enfants, ados, adultes ou personnes âgées. Il est le bras droit de l'éducateur spécialisé, qui détient la responsabilité d'élaborer des projets.

Etude cas clinique en MECS

Etude cas clinique en MECS

Actuellement en deuxième année de Monitrice Educatrice en voie directe, j’effectue mon stage de 490 heures au sein d’une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) qui relève du dispositif de la protection de l’enfance. Cet établissement dépend d’une Association gestionnaire reconnue d’utilité publique et agréée par le Conseil Départemental. La MECS est régie par la loi de 1901 à but non lucratif ainsi que par la loi du 2 janvier 2002-2 rénovant l’action sociale et médico-sociale, la loi du 5 mars 2007 réformant la Protection de l’Enfance et la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant.

                La MECS est implantée en milieu rural. Elle est composée d’un espace collectif pour la journée ainsi que d’un bâtiment pour l’internat à proximité ouvert 365 jours par an. L’établissement bénéficie d’un agrément pour 30 jeunes garçons. L’ensemble se situe sur un vaste terrain avec des aires de jeux, des jardins potagers et un terrain de sport. Une des caractéristiques importantes, est que le foyer est une maison ancienne qui s’intègre très bien parmi les autres maisons de la rue ce qui est un atout car l’établissement n’est pas stigmatisé et cela facilite l’intégration des jeunes accueillis avec le voisinage et la vie locale.

(...)

Pour Françoise DOLTO. « L’enfant se défait de sa carapace, soudain étroite, pour en acquérir une autre. Entre les deux, il est vulnérable, agressif et replié sur lui-même »[1]. C’est durant cette période, que Valentin va tester ses limites ou se lancer des défis.

Sur le plan psychologique l’adolescence est une période particulière du développement de l’enfant. Elle intervient après une période de stabilité psychique dite «  période de latence ». C’est aussi à cette période que le caractère de l’enfant se déploie et se précise. L’adolescence est le moment où les particularités personnelles innées ou acquises qui ont été structurées sont remaniées.

                Le principe du ''je me pose en m'opposant'' reste un fondamental qui borde les relations des adolescents avec les adultes. « L'adolescent cherche à s'éloigner de ses parents. Rien de plus normal. L'opposition reste le moyen le plus simple pour que cet éloignement ne débouche pas sur un conflit intérieur »[2]. L’adolescent s’oppose en testant les limites. En effet Valentin, enfreint le cadre posé par les adultes. Les jeunes à la MECS ont la possibilité de fumer à partir de 16 ans avec l’autorisation parentale. Celui-ci refuse la règle et se donne le droit de fumer. Par ailleurs le règlement de fonctionnement prévoit des heures de coucher en semaine met à nouveau il refuse le règlement et décide de dormir quand bon lui semble. Si l’adulte lui rappelle les règles de vie en collectivité, Valentin semble ne pas y prêter attention.

Catégorie: Etude de cas clinique Moniteur-éducateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 11-11-2018
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Étude de cas : Kevin
Étude de cas : Kevin
En ce qui me concerne, j’interviens dans la SEES, plus particulièrement dans le groupe des Grands, qui accueille des jeunes préadolescents de 11 à 13/14 ans déficients intellectuels. J’ai choisi d’approfondir et de comprendre une situation qui s’est déroulée au centre aquatique avec un jeune nommé Kévin. Je lui ai proposé de faire un tour de toboggan. Au cours de cette activité, les faits vécus par Kévin m’ont vraiment interpellé, questionné et m’ont donné envie de comprendre son mal-être.
Étude de cas en IME : Evans
Étude de cas en IME : Evans
Dans le cadre de ce stage, j’ai été interpellé par le comportement d’un usager et j’ai voulu en savoir plus. J’ai rencontré Evans (prénom fictif), au début du stage, c’était d’ailleurs l’un des premiers à être venu vers moi. Il s’est présenté et m’a tout de suite demandé pour combien de temps j’étais là. Deux jours après mon arrivée, nous étions en récréation et Evans était assis sur le banc près de l’éducatrice responsable de son unité, la tête sur son épaule. Antoine (prénom fictif) est passé et Evans l’a poussé violemment et donc l’éducatrice l’a tout de suite réprimandé. Evans s’est levé et s’est mis à proférer des insultes envers l’éducatrice et lorsqu’elle s’est levée, il s’est enfuit et après une demi-heure, il est revenu comme si de rien n’était et il a continué à flâner d’unité en unité.
Protection Judiciaire de la Jeunesse
Protection Judiciaire de la Jeunesse

Je travaille dans un foyer éducative auprès de jeunes adolescents placés par le juge. L’équipe éducative est composé de 7 éducateurs, 1 psychologue. J’ ai pris le cas d’une adolescente de 17 ans roumaine, sans papier, de forte corpulence au visage triste et fermé, elle parle français très approximatif. Elle présente des troubles avec déficiences physiques ou psychiques susceptible d’influer sur son comportement. Elle apparaît ralentie sur le plan moteur mais est néanmoins vive dans son expression verbale. Elle a été placée au foyer il y a un an par le tribunal pour enfant de Paris, qui l’a trouvé à l’occasion d’une commission rogatoire par la brigade des mineurs. Elle serait enceinte, dans cette hypothèse la nécessité de lui assurer une protection immédiate est plus grande encore. Elle a été prise entant que mineur livrée à un réseau de proxénétisme qui l’aurait fait venir en France et exploitée. Son accueil au foyer fût bref, car la jeune fille fugua. Après quelques jours la brigades des mineurs la ramena.

La punition et la sanction en ITEP
La punition et la sanction en ITEP
Dans le cadre des ateliers éducatifs, le lundi après-midi, Aurélie, éducatrice du groupe où je fais le stage, anime un atelier dans une ferme pédagogique. Elle y amène systématiquement 2 enfants le lundi après-midi, Y. et J. Nous prenons un véhicule de l'institution pour nous rendre à cette ferme pédagogique, qui accueille d'autres groupes d'enfants en semaine et des visiteurs le week-end. Aurélie revient à la ferme le mercredi matin avec d'autres enfants de la SEES. Dans ce cadre, ils donnent à manger et à boire aux animaux, nettoient les enclos, et lorsqu'il reste du temps ils passent brosser les ânes et la vache. Chaque enfant a un rôle précis à tenir, Y. doit se charger avant le départ de remplir les gourdes d'eau pour le groupe, tandis que J. se charge de récupérer auprès de la cuisine de l’ITEP les restes éventuels de nourriture.

Connexion

Moniteur-éducateur

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Moniteur-éducateur

Les plus vus - Moniteur-éducateur

Les plus téléchargés - Moniteur-éducateur