LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur technique spécialisé

L'éducateur technique spécialisé transmet son savoir professionnel à des personnes en difficulté ou handicapées pour les aider dans leur autonomie. Il conjugue ses compétences sociales et un savoir-faire acquis par une expérience professionnelle préalable.

l'Educateur Technique Spécialisé en Maison d'Accueil Spécialisée face à la problématique de la motivation

l'Educateur Technique Spécialisé en Maison d'Accueil Spécialisée face à la problématique de la motivation

Quel sens d’être à l’atelier et que représente le travail pour certains résidents ? Est ce que la répétitivité de la tâche (tissage) ne « tue » pas le plaisir de faire ? Lorsque les résidents demandent à ne pas faire du tissage, qu’est ce que cela implique au niveau du désir ? Au travers de ce questionnement, j’ai la conviction que, malgré le poids du handicap, malgré l’altération du corps et de l’esprit et de la souffrance que cela peut représenter, les résidents doivent accéder à la dimension de travail. Les résidents de l’atelier peuvent accéder également au domaine de la créativité, voir de la création.

Conclusion Mon mémoire prend fin mais ce n’est pas une fin en soi. Cette réflexion qui a été menée reste évidemment sur des questions, des réflexions, quelque chose qui demeure en construction. Un sujet de mémoire n’est jamais anodin. Parler du désir des résidents, de leurs motivations a mis en évidence la question de ma propre motivation à l’atelier tissage : - où j’en suis dans mon travail d’atelier ? - qu’est ce que je veux faire ? La problématique de la motivation reste un domaine assez complexe. De prime abord, je pensais qu’il suffisait d’attendre, plus ou moins, que la personne demande. Même si la question du désir reste fondamentale, l’élaboration de ce mémoire me fait prendre conscience qu’en tant qu’E.T.S, il est impératif que motiver les résidents, c’est être soi-même au clair sur ce que l’on fait dans un atelier, c’est proposer de l’apprendre, c’est être dans une démarche positive et c’est être le plus possible dans du devenir. La réflexion que j’ai menée, ces quelques mois, m’a permis d’interroger le handicap, la question de la reconnaissance par rapport au travail dans une M.A.S, la question du désir de chacun de nous et surtout, le rôle d’un E.T.S dans une maison d’accueil spécialisée.

A l’heure actuelle, je me positionne en tant qu’A.M.P diplômé. Ma difficulté a été d’être aussi un éducateur technique dans une structure où cela n’existe pas et où sa représentation, en fait de lui, une personne travaillant dans un milieu productif et dans un milieu où la rentabilité demeure importante. Ce qui reste fort, dans mon mémoire, est que j’ai pu envisager le rôle que je pouvais tenir éventuellement. Etre éducateur technique, dans une M.A.S, c’est aussi être impliqué dans les tâches d’internat.

Oui mais alors, des ateliers dans cette institution, à quoi bon ? A quoi bon, demander à des adultes lourdement handicapés d’être dans une dynamique de « travail » ? Je pense et je reste convaincu que la personne handicapée, même si ses gestes sont extrêmement diminués n’a pas à être mise à l’écart de cette forme de travail que propose Bellevue. « Le pire est quand on attend rien de l’autre. » Etre citoyen à part entière c’est aussi comprendre que le travail de l’atelier renvoie à des règles, des contraintes et ce n’est pas parce que le handicap ne permet pas d’accéder complètement à une mise au travail que l’on doit y échapper. C’est en cela, que l’éducateur technique peut aider, dans une M.A.S, les résidents. Mais Bellevue reste une structure particulière, une structure qui a appuyé toute son histoire, sur la possession de 4 ateliers. Je ne pense pas qu’une M.A.S qui ouvre ses portes ait autant d’ateliers, de nos jours. Il me semble même que l’on doit trouver un grand espace avec diverses activités proposées, voir même, aucun atelier de réalisation.

L’éducateur technique spécialisé pourrait être alors celui qui amène les résidents à une rencontre vers l’extérieur. Une rencontre vers l’extérieur, dans le sens où il permettrait la découverte de l’informatique, par exemple, la découverte d’une activité d’utilité dans le sens où lui et son groupe de résident iraient faire un atelier de terre, de vannerie, ou de tissage avec toutes les adaptations que cela implique et toutes les analyses de tâches que cela demande. Ce n’est plus l’institution qui propose des ateliers, ou des activités mais l’E.T.S qui est dans une démarche de recherche (en lien étroit avec les personnes dont il a la charge) de réalisation de soi. Les résidents ne seraient alors, non plus des consommateurs de propositions ou de services d’un dû, mais investigateurs de recherche ou de motivation. « Pour conclure ma conclusion », je reste sur ces quelques questions qui doivent être réfléchies : Ø Que faire des variations de la motivation ? Ø Le P.I.A est-il une assurance pour une motivation qui va durer un an ? Ø Pour la satisfaction de qui, le résident travaille t-il ? Ø De qui veut-il capter le désir ? ( parents, éducateurs, une certaine représentation de soi...)

Catégorie: Mémoire Educateur technique spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 09-09-2022
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Educateur technique socialisant
Educateur technique socialisant

L’Association départementale pour la sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence possède en son sein un service de prévention spécialisée : Le P.A.R.Q. (Prévention Action Rue et Quartier). Cette entité officie dans les quartiers nord de l’agglomération clermontoise ainsi qu’en centre-ville. Service social à part entière, il a pour mission, entre autres, de mettre en place tout dispositif nécessaire à prévenir dans ces espaces géographiques tout risque d’inadaptation sociale particulièrement auprès des jeunes. Voilà plus de dix années que les éducateurs du PARQ ADSEA 63 ont mis en place l’outil « Chantiers agricoles ». Il s’agissait à l’époque de mettre à la disposition de « personnes ciblées » la possibilité de réaliser une tâche rémunérée. Cet objectif était envisagé comme une étape dans « un parcours de vie » accompagné par les éducateurs du PARQ.

Cette préoccupation est d’ailleurs fréquente au sein des équipes de Prévention Spécialisée, cela explique que nombre d’entreprises d’insertion, régie de quartier .... sont créées au sein du Service de Prévention Spécialisée. • Pourquoi cette préoccupation ? • Pourquoi cet outil « travail » ? • Pourquoi l’essentiel de l’action éducative « chantier agricole », repose sur un objectif de socialisation par le travail ? • Et pourquoi un E.T.S ?

Un pas de plus vers l'autonomie
Un pas de plus vers l'autonomie

Titulaire d ’ un B.T.H d ’ hôtellerie, d ’ un C.A.P cuisine et d ’ un C.A.P pâtisserie depuis 1987, mon parcours professionnel m ’ a amené dans divers secteurs de la restauration en France mais aussi en Angleterre et en principauté d ’ Andorre : traditionnelle, gastronomique, collective, d ’ entreprise, événementielle. C’est suite à une reconversion professionnelle que j’ai commencé ma formation, d’ abord de moniteur d’atelier en obtenant le C.Q.M.A en 2002 puis d’ éducateur technique spécialisé, à l ’ institut Saint-Simon. Depuis le mois d ’ octobre 2005, j’ai un statut de stagiaire de la formation professionnelle à l ’ Etablissement de Service et d’Aide par le Travail René Caminade, dans l’atelier restauration.

La problématique que j’ai de suite observé a été que l’attitude première des usagers est d’attendre que l’éducateur donne le signal pour tout acte, le gère et l’accompagne jusqu’à son accomplissement. Comment me positionner dans mon accompagnement et mes actions pédagogiques face à ces difficultés concernant la responsabilisation, les prises d’initiatives, le développement de l’autonomie ?

Accompagner le vieillissement en foyer de vie
Accompagner le vieillissement en foyer de vie

Depuis une quinzaine d’années, le vieillissement des personnes déficientes intellectuelles fait l’objet de multiples travaux réalisés par divers chercheurs, associations et organismes publics. Au sein de ces productions, citons ceux de Nancy Breitenbach et Patrick Guyot. Globalement, les auteurs s’accordent à dire que la fatigabilité physique et psychique augmente à partir de la quarantaine. « On peut considérer le handicap comme un état stable : beaucoup de handicaps se compensent pendant un certain temps puis s’aggravent avec l’âge surtout après 40 ans ». Par conséquent, du fait de la survenue de ces phénomènes, la classification « personne handicapée vieillissante » est appliquée à l’ensemble des personnes handicapées de plus de 40 ans.

La problématique du vieillissement se pose ainsi en foyer de vie et il est important de pointer ce réel problème où auquel nous, professionnels, allons devoir faire face. Quel accompagnement peut-on offrir à ces personnes pour continuer à les stimuler, à leur proposer un libre choix d'activités, afin qu'elles ne se sentent pas isolées ou délaissées? Les personnes vieillissent, c'est un fait inéluctable, il est important de prendre en compte la réalité du vieillissement et les conséquences en terme de perte de capacités que cela implique, toute notre action sera de rechercher un équilibre entre stimuler pour ne pas laisser vieillir trop vite et protéger, adapter, pour ne pas faire vieillir trop vite.

Culture technique de l'ETS, éducation technique de l'usagers
Culture technique de l'ETS, éducation technique de l'usagers

A l’aube de la réforme du certificat d’aptitude à la formation d’éducateur technique spécialisé et de la modification des textes de lois régissant le secteur médico-social, dans un contexte de changement des pratiques professionnelles, il me parait intéressant de réfléchir sur l’historique le devenir et la spécificité de ce métier. La fonction et le rôle qu’il occupe au sein du secteur du secteur social ou médico social et plus particulièrement au sein des E.S.A.T. et de mon établissement. Issue du monde du travail l’éducateur technique spécialisé est reconnu pour sa connaissance du métier son habileté manuelle, ses savoir-faire, ses compétences à savoir utiliser les outils et les matériaux liés à son métier de base. Par la maîtrise des gestes et l’utilisation d’outils qui lui sont familiers et indispensables dans son travail, il va transformer la matière de manière visible, par des gestes des techniques appropriée.

Connexion

Educateur technique spécialisé

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Educateur technique spécialisé

Les plus vus - Educateur technique spécialisé

Les plus téléchargés - Educateur technique spécialisé