LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

DDP en Centre de Soin et d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie

DDP en Centre de Soin et d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie

J'ai réalise mon stage dans la structure de *** qui fait partie du Centre de Soin et d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie ( CSAPA). Ce centre prend en charge les personnes ayant une problématique d'addiction ou de consommation aux produits psychoactifs (substance qui modifie le fonctionnement normal du cerveau), ainsi qu'aux addictions sans substance. C'est donc une structure d'accueil de jour, où les personnes viennent pour recevoir du soin, des traitements, de l'écoute ou des conseils auprès de différents corps de métier qui composent l'équipe pluridisciplinaire. Le public accueilli est donc très diversifié  aussi bien au niveau des tranches d'âges, de situations sociales, de cultures et de nationalité. C'est un établissement public de la fonction hospitalière qui dépend du Centre Hospitalier Universitaire de ***, dans lequel les personnes peuvent venir et sont garanties d'avoir droit à la gratuité, l’anonymat, et la confidentialité  selon la loi de 1970 relative aux mesures sanitaires de lutte contre la toxicomanie.

Le centre doit répondre à plusieurs missions comme l'accueil, l'information, l'évaluation médicale, psychologique et sociale, l'accompagnement et l'orientation de la personne ou de son entourage. La réduction des risques associés à la consommation de substances est aussi une des missions. La structure peut donc proposer une prise en charge médicale, psychologique, sociale et éducative qui comprend le diagnostic, les prestations de soins, l'accès aux droits sociaux et l'aide à l'insertion ou à la réinsertion.

...

Adopter un bonne posture pour être accueillant commence par des mots simples comme le « bonjour », ou un hochement de tête avec un sourire, une poignée de main ou simplement regarder la personne.

« dire bonjour à l'autre c'est l'accueillir et lui signifier qu'il a une place;d'emblée, c'est partager avec lui l'idée qu'il existe bien une raison à sa présence en ce lieu du bonjour[...]Dire bonjour c'est déjà mettre un terme au risque d'errance sans fin. ». Le bonjour peut donc être considéré comme répondant à l'un des besoins essentiels de la personnes, celle de se sentir en sécurité, notion primordial dans la pyramide de Maslow, ce simple mot peut être sécurisant pour la personne qui le reçoit. 

De plus on peut considérer qu'il y a trois étapes primordiales lors d'un accueil, la première étant « sécuriser la personne accueillie. L'objectif essentiel de cette étape est de donner des repères spatiaux, temporaux, identitaires, afin que la personne maîtrise son environnement, et ne vive plus une situation d'insécurité, inhérente à tout changement. Aucun individu ne peut s'adapter totalement, s'il est en insécurité, c'est un besoin basique. ». J'ai effectivement pu constater que de rassurer les personnes présentes à *** pendant cette activité en leur reprécisant qui nous sommes, se que nous faisons et se que nous pouvons leur proposer apaise les personnes qui viennent pour la première fois et suscite leurs  interrogations. La deuxième étape est la connaissance de la personne, qui est une étape qui prend beaucoup de temps et elle permet aux acteurs de s'adapter. Il ne faut surtout pas précipiter cette étape, car pour connaître une personne cela passe par de nombreuses interactions dans diverses situations. Il ne faut jamais brusqué cette connaissance de la personne car cela serait alors brusquer son intimité.

Categorie: Travaux U.F. Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 14-08-2019
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Les médiations éducatives
Les médiations éducatives
Avant de commencer la formation d’éducateur spécialisé, j’ai lu le livre de joseph Rouzel : « le travail d’éducateur spécialisé, éthique et pratique. » C’est dans cet ouvrage que j’ai, pour la première fois, découvert le terme « médiation éducatives », qui semblait être un « outil » incontournable, un « support de travail » pour l’éducateur spécialisé. Lors de mon entrée en formation j’attendais très impatiemment de découvrir ces « médiations éducatives ». Grâce aux apports de la formation (théorie et ateliers), mes expériences de stage et mes lectures, je vais tenter de mettre en mots ma propre réflexion sur « les médiations éducatives »
DPP: le groupe au quotidien
DPP: le groupe au quotidien
J’ai donc réalisé mon premier stage en internat à l’IME dans le groupe des petits. Celui-ci était composé de dix enfants à mon arrivée dont un jeune présent temporairement (en guise de sanction, ayant cherché constamment le conflit avec les éducateurs de son groupe ainsi que certains jeunes le constituant). J’étais alors encadrée par un éducateur spécialisé et un moniteur –éducateur. Le jour de mon arrivée, après avoir assisté à la réunion quotidienne du lundi avec l’ensemble de l’équipe d’internat et dirigée par le chef de service, je fus guidée à l’étage où résidait le groupe que j’allais suivre pendant près de trois mois. Je pris le goûter avec eux et fis plus ample connaissance au moment su repas qui constitue, j’allais bientôt le découvrir, un véritable moment d’échanges éducateurs - enfants (que ceux-ci soient spontanés : les enfants manifestent le besoin d’évoquer leur week-end ou leur journée ou provoqués, par des questions de l’éducateur).
La Politique de Santé Mentale en France
La Politique de Santé Mentale en France
La définition du terme politique a évolué au cours de l’histoire. On peut citer la définition de 1971 : « la politique est l’art et la pratique du gouvernement des sociétés ». Elle évolue peu après, signe d’une évolution des mentalités: « la politique c’est l'ensemble des affaires publiques ». (1976). Cette définition s’est complexifié en corollaire au développement de la démocratie et de l’extension des sciences humaines. On peut lire aujourd’hui par exemple: «La politique est la capacité d'une société (une communauté politique) à s'interroger, à formuler des réponses chaque fois temporaires, à inventer des articulations toujours insatisfaisantes pour faire tenir ensemble les différents pôles du peuple ». (HOULE F. et THERIAULT J.-Y., La société des individus et la solidarité dans L'État, la société civile et l'économie, Les Presses de l'Université Laval, L'Harmattan, 2001.)
DF4 : Étude d'un club de prévention
DF4 : Étude d'un club de prévention
Pour cette étude, nous avons collectivement choisi de visiter un Club de Prévention. Ce projet nous intéressait d’autant plus que nos représentations du travail d’un « éducateur de rue » étaient teintées de préjugés qui se sont avérés infondés. En effet, nous éprouvions certaines réticences à travailler un jour dans ce milieu, surtout en tant que femme. Nous imaginions que les éducateurs menaient des actions auprès d'un public peu coopératif voire agressif.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche