LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Stage Educateur Spécialisé en établissement et service d'aide par le travail

Stage Educateur Spécialisé en établissement et service d'aide par le travail

Pour mon stage d'immersion de première année, j'ai choisi de découvrir un public qui m'était totalement inconnu, celui du handicap.

Avant cette expérience je n'avais jamais côtoyé de personnes handicapées, et j'avais l'impression que je ne saurais pas quoi leur dire, ni comment établir un contact, quel regard porter sur eux, sur leur handicap. J'étais clairement dans une vision stéréotypée de ces personnes, que je voyais comme diminuées et quelque part en situation d'infériorité.

Je voulais pour mon premier stage en tant qu'éducateur spécialisé passer au dessus de ces a priori et observer le métier dans ce contexte.

Étant donné que le stage est l'occasion d'évoluer professionnellement, j'ai donc décidé de rechercher un établissement accueillant un public atteint de handicap moyen.

Qui plus est, je suis naturellement plus attiré par le travail avec des adultes ou de jeunes adultes.

Toutes ces raisons m'ont amené à faire des demandes de stage auprès d'établissements et services d'aide par le travail (ESAT).

...

Ce stage d'immersion a tout d'abord consolidé mon choix de réorientation professionnelle dans le domaine du social.  Il m'a permis d'acquérir une expérience, un vécu en tant qu'éducateur spécialisé dans le milieu du handicap. J'ai rencontré un public que je ne connaissais pas, pour lequel j'avais des appréhensions, qui sont rapidement tombées.

J'ai découvert des individus avec une problématique particulière qui leur demande beaucoup de travail et de courage afin de pouvoir s'insérer dans un monde qui n'est pas toujours prêt à vouloir d'eux. Par ce stage, j'ai affiné mon regard sur eux, et ce changement d'opinion m' a rapproché des bénéficiaires de l'établissement, de découvrir des personnes émancipées, volontaires et dans la demande d'un accompagnement.

A l'inverse et à un niveau beaucoup moins important, j'ai côtoyé des bénéficiaires ayant des problématiques psychiques lourdes refusant de communiquer avec les encadrants et nécessitant un accompagnement poussé.

Dans ce cas, j'ai été rassuré et motivé par les réflexions faites autour de ces travailleurs où la volonté de l'équipe était d'aider la personne et non de les exclure encore plus. Ce stage m'a donné envie de travailler dans le milieu du handicap.

Categorie: Rapport de stage Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 12-06-2020
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Dossier partenariat et réseau : lutte contre l'exclusion
Dossier partenariat et réseau : lutte contre l'exclusion
Pour définir ce public nous nous sommes appuyés sur les constats cités par les membres d’Alliance à savoir l’accroissement des jeunes sans solution d'insertion et sans ressource. Le nombre de jeunes de 16 à 25 ans accueillis dans les différents centres d'hébergements et de réinsertion augmente chaque année et les jeunes en errance sont de plus en plus nombreux sur le territoire. Cette population de jeunes dits “en errance” semble avoir été peu étudiée dans le département. De nombreux acteurs contactés nous ont interrogés sur cette appellation. Effectivement, la sémantique utilisée n’était pas claire ni pour nous ni pour les acteurs rencontrés sur le territoire. Pour notre équipe de stagiaire, un jeune en errance était un jeune à la rue et sans repères, pour certains professionnels “jeune en errance” signifie jeune sans attache, mais pas forcément sans logement, et pour d’autres cela signifie des jeunes en marginalisation extrême. Pour nous adapter aux différents interlocuteurs nous décidons ensuite de nommer notre public “jeunes en difficulté”. Notre recherche dans le cadre de ce stage nous a permis de repérer des éléments d'analyses plus précis concernant cette population et ainsi en déterminer une définition plus affinée. Cette population recouvre plusieurs réalités : jeunes en rupture familiale victimes de décohabitation, jeunes en échec de placement, jeunes en itinérance, jeunes sortis de l’ aide sociale à l'enfance (ASE) sans solution de relogement, mineurs isolés étrangers, jeunes sous-main de justice ou en sortie de mesures judiciaires… Au fil de notre étude, nous avons constaté que le dénominateur commun de ce public est la rupture sous diverses formes. C’est pourquoi nous décidons dorénavant d’utiliser le terme “jeune en rupture” lors de nos contacts avec les différents acteurs. Une fois cette définition plus affinée, nous allons poursuivre avec les termes de partenariat et réseau.
L'éducateur en prévention spécialisé
L'éducateur en prévention spécialisé
Mon expérience de stage en Prévention Spécialisée m'a souvent amené à considérer les difficultés d'insertion rencontrées par la population d'un quartier, notamment les jeunes, dans leurs dimensions collectives et individuelles. Les jeunes rencontrés connaissent d'importantes difficultés d'insertion sociale et professionnelle. Ils se sentent exclus, rejetés, blessés dans leur narcissisme car inutiles au fonctionnement de la société. Ils se montrent alors inactifs, passifs et révoltés. Cette "oisiveté" de la jeunesse est mère de tous les maux. Aux situations d'échecs scolaires et de non-accès à l'emploi, se greffent alors des comportements délinquants, violents, revendicatifs. Ces jeunes éprouvent aussi une difficulté à se situer dans le temps, à se projeter dans l'avenir. Leurs rapports à la règle et à la loi sont souvent perturbés
Les risques et les atouts des médias dans la relation éducative
Les risques et les atouts des médias dans la relation éducative
Durant mes deux années de formation, j’ai effectué deux stages dans des champs d’intervention bien différents. En effet, lors de mon premier stage, j’ai intégré une MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) qui accueille des adultes en situation de handicap. Et pour ma dernière année de formation, j’ai souhaité, avec quelques appréhensions, travailler dans une MECS (Maison d’Enfant à caractère sociale), auprès de préadolescents de 11 à 15 ans. Ces adolescents ont tous une situation familiale particulière qui a nécessité l’intervention du juge des enfants. Dès mon arrivée, les éducateurs m’ont fait faire le tour du service. Dans le hall d’entrée, trois jeunes, un ordinateur et un jeu vidéo. Je m’arrête, me présente, mais en vain, les yeux des jeunes restent rivés sur l’écran. Je continue et m’avance dans une pièce. Là, j’aperçois trois autres adolescents devant la télévision qui ne tournent même pas la tête pour me dire bonjour. Un accueil que je n’oublierai pas ! Une question me traverse alors : comment vais-je entrer en communication et en relation avec ces adolescents ? Ces quatorze semaines de stage risquent d’être très longues si les jeunes restent constamment devant tous ses écrans.

« Où sont les éducateurs ? » sont les principaux mots que m’adresse Laurène, une jeune fille de 14 ans. Cette adolescente sort peu et est très autonome au niveau scolaire. Elle n’a pas d’activité de loisirs le mercredi. Elle aime aller au cinéma mais surtout regarder la télévision. Une seule question : comment faire avec tous ces écrans qui la captent si facilement ? Comment vais-je pouvoir créer une relation avec elle ? Durant plusieurs jours, j’ai tenté d’entamer des discussions avec elle autour de nombreux sujets comme le collège par exemple. Mais aucun sujet ne suscite un dialogue. Une après midi, je me retrouve seule avec Laurène. Les éducateurs étaient partis en accompagnement avec d’autres jeunes. Le temps s’arrête. Pas un mot. Elle va dans le salon et s’installe devant la télévision. Je décide de la rejoindre et lui demande ce qu’elle regarde. Sa réponse fut simple et brève « Un téléfilm, chut. Je regarde. ». Dans le silence le plus complet, je m’assoie sur le canapé, à ses cotés. Seuls des éclats de rire viennent rompre le silence. Une fois le film terminé, je lui demande quel a été son moment préféré. Elle me répond et me renvoie la question. Le silence fut ainsi rompu. C’est à partir de cet instant que la relation a commencé à s’établir. Dans ce cas, la télévision m’a mise, au premier abord, en grande difficulté face à cette jeune fille. Mais j’ai su m’en saisir comme support à la relation. Auparavant, je n’aurais pas imaginé que la télévision, un média, puisse être un outil éducatif.
Rapport de stage dans un ITEP
Rapport de stage dans un ITEP
En tant qu’étudiant en première année à l’IRTS, je dois effectuer un stage de 3 mois. J’ai choisi de le réaliser dans un ITEP, L’Escale à Jarville la Malgrange L’établissement est un établissement scolaire donc ouvert la journée et dispose également d’un internat. Ce qui m’intéresse dans cet ITEP, c’est le public, la pluridisciplinarité et la possibilité de travailler soit le jour soit la nuit ce qui vous donne une autre approche des jeunes. Lors de mon entretien, la chef de service qui m’a reçu m’a fait comprendre que travailler en ITEP était quelque chose de très difficile car la problématique majoritaire des enfants est le trouble du comportement. D’après elle, ce sont des enfants difficiles, qui vous insultent et qui sont violents et avec qui il n’y a pas de retour, de réciprocité dans les échanges. L’objectif d’un tel discours je pense était de me mettre en garde et de s’assurer que je savais à quoi m’attendre.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche