LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Quelques éléments sur la "Fonction Paternelle".

Quelques éléments sur la

La fonction paternelle opère sur le sujet en lui interdisant la jouissance, pour l'ouvrir au désir. Pour l'enfant, en lui interdisant sa mère comme objet unique. Pour la mère: "il interdit que la mère génitrice ne se prenne pour l'origine et ne prenne avec elle l'enfant dans cet imaginaire de capture" , ce que Aldo Naouri appelle "la propension naturelle maternelle à l'inceste" . Pour le père aussi, dans la prohibition de l'inceste. C'est toujours dans un double mouvement de lien/ médiation/ passage/ inclusion, et de coupure/séparation/castration/interdiction que peut se comprendre la fonction paternelle, qui permet au sujet d'être, dans une filiation établie, un individu. Ce faisant la fonction paternelle, qui introduit au symbolique, n'a pas de sexe: ce peut être un homme comme une femme, une institution ou un représentant charismatique qui occupe cette place. Car que peut-être une fonction sans quiconque pour tenir, agir, remplir le rôle s'y rapportant, et la soutenir? Que peut-être le symbolique si on ne le distingue de l'imaginaire et du réel, et si on ne les associe inéluctablement? Peut-il y avoir fonction paternelle sans désignation, sachant que "désigner le père oblige à renoncer au père idéal pour accéder au père réel" Il me semble que, malgré tout, les termes de "fonction paternelle" et "fonction maternelle" réfèrent à des êtres sexués, à priori en position de père et de mère, mortels et historiquement définis. Et que cette histoire pèse, y compris sur notre compréhension intime. Si on admet que chaque individu dans son rôle pourra supporter alternativement l'une et l'autre fonction, la sémantique des termes paternels et maternels est connotée de telle sorte qu'avec un homme et une femme seront en même temps convoqués un mari et une épouse, un père et une mère. Magie du verbe qui permet d'en jouer afin de laisser l'obscur régner. Sans doute aurait-il été trop simple de créer des mots différents pour parler de chaque registre sur lequel on parle, sans obligatoirement signifier l'étanchéité entre ces registres (surtout que certains ne se sont pas privé de créer des néologismes, ou des sens partiels et particuliers à de vieux mots). La clinique en effet rapporte que ce qui est pensé et écrit sur le père est d'abord traduit et dit, c'est un discours, sur le père et les pères . Même quand en psychanalyse on parle sur la fonction, les exemples ne manquent pas où l'on appelle la réalité en illustration, et souvent en enfermant les individus dans le sens commun de leurs rôles sexués. Le modèle lui-même a été construit par des êtres de chair et de sang, également sexués, et, en rapport avec leur temps, pris dans les discours différenciateurs du contexte socio-historique. Peut-on encore se référer à une définition telle celle de Portalis qui affirmait: "Dans le mariage, les deux époux sont égaux en certaines choses, ils ne sont pas comparables en d'autres. .... la femme a besoin de protection car elle est faible. La prééminence de l'homme est impliquée par la constitution même de son être ...... L'obéissance de la femme est un hommage rendu au pouvoir qui la protège." Cette affirmation est intéressante non par ce qu'elle édicte comme règle mais par le fait que la question de l'égalité se posait déjà, avec une réponse qui vient corroborer et justifier les pratiques de l'époque. Elle induit des représentations précises des individus auxquelles nul n'échappe, et leur assigne des places d'homme et de femme, de mari et d'épouse, de père et de mère sans aucun doute, dans les fonctions qu'ils et elles soutiennent. Si ça n'est plus vraiment d'actualité, il n'en reste pas moins des empreintes transmises de génération en génération et qui concernent tout le monde. Le Code Civil de 1804 est encore bien utilisé de nos jours.

Catégorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 30-06-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

La notion de relation éducative et les positions de l'éducateur
La notion de relation éducative et les positions de l'éducateur
Dans un premier temps, il me semble intéressant de développer brièvement la notion de relation éducative et les différentes fonctions que l’éducateur peut occuper en m’appuyant sur des exemples concrets. Je montrerai par la suite que des outils professionnels et théoriques peuvent aider l’éducateur spécialisé à répondre aux besoins des usagers en évitant de s’enfermer dans une de ces fonctions
La psychosomatique chez les adolescentes
La psychosomatique chez les adolescentes

Le Dictionnaire Larousse donne cette définition de la psychosomatique : du grec “ psukhê ” = âme et “ sôma ” = corps . Qui concerne à la fois le corps et l’esprit . Celon le même dictionnaire , les troubles somatiques sont relatifs à une “ maladie organique dont le déterminisme et l’évolution sont soumis de façon prioritaire à des facteurs d’ordre psychique ou conflictuel , alors que les symptômes de maladie mentale font défaut . ” La psychanalyse explique que l’appareil psychique se constitue par étayage corporel . Puis , le moi psychique façonne le corps où s’inscrit l’histoire du sujet , avec ses troubles émotionnels et existentiels . Lorsque le sujet ne peut élaborer psychiquement des conflits ou symboliser des traumatismes insoutenables , le symptôme va venir “ remplacer ” ce conflit et se fixer sur le corps . On peut donc se demander , de notre place d’éducateur , comment prendre en compte les manifestations corporelles des usagers dans le travail éducatif .

La pédagogie de compétence
La pédagogie de compétence
Le terme « apprentissage » en français, dérivé du mot « apprenti » a longtemps gardé le sens restreint du « fait d’apprendre un métier manuel ou technique »(Robert), par opposition à l’étude, c’est à dire l’acquisition de connaissances désintéressées constituant une culture libérale. Il a également un autre sens, qui reste lui aussi limitatif, concernant le degré d’acquisition : « les premières leçons », les premiers essais » (Robert). Actuellement la définition de l’apprentissage est plus technique, issu du monde psychologique, qui traduit l’anglais learning et training. Landsheere (1979) définit l’apprentissage comme le « processus d’effet plus ou mois durable par lequel des comportements nouveaux sont acquis ou des comportements déjà présents sont modifiés en interaction avec le milieu ou l’environnement ». Cependant, selon O Reboul, cette définition omet de distinguer l’appris de l’acquis. Si « acquis » signifie tout ce qui n’est pas inné, ce qui est appris est acquis, mas l’inverse n’est pas vrai. En effet on ne peut pas faire l’économie de la finalité de l’apprentissage, donc du pouvoir de produire des comportements utiles au sujet ou à d’autres.
Les violences urbaines
Les violences urbaines
Depuis longtemps déjà, je m'intéresse au problème des violences urbaines et aux politiques mises en place pour tenter de les réguler. Je constate que le malaise des banlieues perdure quel que soit la tendance du gouvernement en place et quel que soit les politiques de la ville appliquées. Dans le cadre de l'UF7, j'ai voulu traiter ce thème. J'ai donc commencé à me documenter sur le sujet. Mon projet de départ était de trouver et de proposer des éléments de réponses pour atténuer le malaise des banlieues. Je me suis alors intéressé aux différentes politiques de la ville mises en place depuis 1981. Après quelque temps, d'autres questions naissaient en moi: Pourquoi les grands ensembles ont-ils été construits? Pourquoi y a t-il un malaise banlieusard? Cette fois j'avais trouvé l'aspect du thème des violences urbaines qui serait l'objet de ma recherche: les causes historiques et contemporaines du malaise des banlieues.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche