LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Projet éducatif équestre

Projet éducatif équestre

2. ACTION ÉDUCATIVE L’action éducative équestre doit tenir compte d’un certain nombre de facteur et notamment : - d’une connaissance, la plus complète possible, à la fois psychologique et physiologique, de l’enfant et de l’adolescent. En, particulier, il importe de savoir proposer des exercices équestres correspondant au niveau de développement physique et psychique atteint par les jeunes cavaliers, - de la nécessité de moduler la présentation des exercices en fonction de l’âge des cavaliers et de leurs centres d’intérêts. La façon d’enseigner qu’il conviendra d’adopter sera : - une pédagogie de la participation actives des jeunes au processus éducatif, - une action éducative basée sur l’intérêt, source de plaisir, - une pédagogie qui sache allier ce plaisir à la nécessité de faire passer, malgré tout, le message technique indispensable à la connaissance des bases de l’équitation. L’apprentissage de la technique équestre n’est pas une activité sans but : elle doit nécessairement déboucher sur des actions multiples ; c’est-à-dire que les jeunes cavaliers seront dirigés, au fur et à mesure de leurs progrès, vers des sorties de plein air, des promenades, des randonnées, et vers une pratique de jeux équestres... L’enseignement ne doit, en aucun cas, rester un enseignement de manège ou de carrière : il faut lui donner un but, proposer aux jeunes cavaliers de s’exprimer pleinement, selon leurs goûts personnels, dans des actions concrètes. La pratique de l’équitation sur poney participe à l’éducation des jeunes, à leur épanouissement physique comme à la formation et à l’épanouissement de leur personnalité. Cette action éducative va entraîner une pédagogie équestre dont les principales caractéristiques seront : - d’être concrète, car avant 9/10 ans il est difficile pour l’enfant de réaliser un concept, - d’être simple, en éliminant le plus possible les termes trop techniques, - d’être variée, pour maintenir l’attention et l’intérêt, - de faire appel au jeu, seule vrai activité motivante pour les enfants. Le jeu, selon l'âge des enfants, prend des formes très diverses et d’adapte à beaucoup de caractères différents. On peut dire que : - c’est une activité qui met en branle la totalité de l’être enfantin. C’est à la fois sérieux et source de plaisir, - c’est en même temps rêve, fiction et réalité dans un travail librement consenti. Dans un processus éducatif, tous ces critères sont nécessaires, mais le jeu doit rester un moyen et non pas une fin en soi. 2.1. De 8 à 11 ans C’est une période de croissance régulière et calme, l’âge de l’acquisition des automatismes de base qui mènent à la pratique sportive. Les jeunes sont capable, à cet âge, de faire des efforts pendant assez longtemps mais de faibles intensité. On peut commencer à parler d’apprentissage des techniques équestres : l’enfant s’adapte et contrôle son corps. Sur le plan de la technique on va pouvoir vraiment confier le poney à l’enfant, lui en donner la responsabilité et l’entretien, en même temps qu’il aura toujours le même animal (si possible).

Catégorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 08-02-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

La méthode verbotonale
La méthode verbotonale
AIDER, ACCOMPAGNER L'ENFANT SOURD SANS LE SURPROTEGER. L'enfant sourd reste très dépendant des adultes qui l'entourent. Il ne peut assimiler un concept nouveau par ses propres moyens à cause des images auditives déformées qu'il est susceptible de recevoir. Il a donc besoin qu'on lui fasse vivre des situations qui illustrent et enrichissent la connaissance des concepts. I l a besoin qu'on lui explique, qu'on l'aide à prononcer correctement à reconnaître auditivement et à employer les concepts à bon escient. Il faut vérifier sans cesse qu'il a bien compris. C'est pourquoi le travail individuel orthophonique (entraînement de l'audition action sur la voix, l'articulation l'enrichissement de la langue orale et écrite) et le soutien pédagogique spécialisé restent absolument indispensables et pour longtemps, à moins que les parents puissent assumer ce travail totalement. La surveillance médicale et le suivi prothétique de toute évidence, doivent également être poursuivis. Ce travail est donc délicat. Il s'agit d'aider, d'accompagner l'enfant sourd et sa famille, mais sans les surprotéger, de le rendre autonome le plus vite possible, mais sans lui demander l'impossible, en tenant compte de chaque situation particulière.
Un usager psychotique en accueil de jour
Un usager psychotique en accueil de jour
La situation qui s’est déroulée au sein de l’association ce jour-là est des plus complexes. La violence à laquelle nous avons été témoin est d’ordre verbal et psychologique. L’accueilli est passé par une phase d’indignation, puis de colère et enfin de désespoir. La violence de ses mots ne peut s’expliquer que par un facteur. Nous sommes obligés de prendre en compte l’ensemble des éléments de la vie de cet homme pour comprendre cette situation.

C’est ainsi le croisement entre conditions de vie difficiles et souffrance psychique, qui explique probablement la réaction de cet accueilli. En revanche, si nous sommes amenés à comprendre la souffrance et donc le comportement de cet homme, nous comprenons moins comment un homme malade physiquement et mentalement, est encore à la rue, sans solution de prise en charge. Car même en étant dans le délire, même en niant certains éléments ou en en rajoutant, c’est tout de même cette réalité-là que l’accueilli pointe du doigt…
Établissement d'une relation éducative en CEF
Établissement d'une relation éducative en CEF
L'accueil du mineur dans l'établissement constitue une des phases primordiales de la prise en charge. Il s'agit d'un moment intense qui conditionne la suite du séjour et la mise en œuvre des capacités d'évolution du mineur. C'est en grande partie à travers l'accueil qui lui sera fait que le nouveau venu va repositionner son identité sociale et entendre les consignes qui lui seront formulées, La qualité des informations reçues et les communications qui vont s'établir détermineront en partie la rapidité et la qualité de l'adaptation du jeune, avec sa capacité à s'engager et à « produire ». L'accueil est donc un véritable enjeu faisant l'objet de l'élaboration d'une démarche d'intégration. Au cours de la présentation de cette situation, je vous présenterai le processus d'admission du CEF de Narbonne pour ensuite évoquer l'exemple de l'accueil de Medhi et l'établissement de sa relation au cours de laquelle j'interviens en qualité de référent. Aussi J'établirai le diagnostic éducatif de Mehdi.
Contrat Jeune Majeur
Contrat Jeune Majeur

1. ÉTUDE DE SITUATION DE H. 1.1. SITUATION ANTÉRIEURE 1.1.1. LE CONTRAT JEUNE MAJEUR 1.2. PERSONNALITÉ DE H. 1.3. SITUATION ACTUELLE 1.3.1. RÉGULARISATION DES ÉTRANGERS 1.4. PROJET D’ORIENTATION 1.4.1 LES EMPLOIS JEUNES 1.4.2. LE CONTRAT DE QUALIFICATION

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche