LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Les lieux de vie sont-ils une alternative à l'échec des institutions médico-éducatives traditionnelles ?

Les lieux de vie sont-ils une alternative à l'échec des institutions médico-éducatives traditionnelles ?

Le dispositif de l’Aide Sociale à l’Enfance ( A.S.E.) continue comme dans le passé à trier, cacher, sauvegarder en sachant qu’il pulvérise sur son passage le fragile équilibre des familles Depuis de nombreuses années une crise profonde traverse la profession, aussi bien du côté des éducateurs spécialisés que des assistantes sociales La problématique de cette recherche est celle du dépassement de cette situation. Y’a-t-il d’autres solutions que le discours politico-institutionnelles centralisé ? Peut-on envisager de nouvelles stratégies éducatives ? Qu’ont à nous apprendre les structures alternatives, les lieux de vie, les communautés thérapeutiques, etc... ?

Nous posons là un problème de choix politique. En matière d’innovation, l’état accepte des tentatives, mais qui restent isolées. D’autres part l’innovation ne peut se pérenniser, car la société porte en elle une certaine lourdeur et une capacité profonde d’institutionnalisation. La routine menace à chaque instant. Seule la mise en place de collectifs ou coordinations à l’échelle locale, régionale, nationale et collaboration internationale peut permettre un réel échange entre les structures. L’A.S.E.P.S.I : Association pour l’étude et la promotion des structures intermédiaires, a œuvrée dans ce sens, ainsi que l’A.I.E : Association information enfance. D’autres instruments d’information existent, comme les documents vidéo sur le mouvement alternatif peuvent servir de moyens de formation pour I.R.F.T.S : instituts régionaux de formation de travailleurs sociaux, les écoles d’infirmiers en psychiatrie, écoles normales pour le corps enseignant, etc.…. L’attrait du travailleur social pour le mouvement alternatif répond à plusieurs motivations : il projette sans doute des phantasmes archaïques ( lieu où il aurait souhaité vivre et grandir avec un mode de vie proche de ses aspirations philosophiques néo-rousseauistes), ou des phantasmes de vie différente retour à la nature au milieu de chèvres, moutons, volailles, pour oublier les contraintes des villes, oublier les « zombies », les psy, et les différentes crises qui secouent les institutions. Le lieu de vie n’est ni un lieu miracle, ni un lieu mirage, mais un lieu où l’on tente de construire une liberté, un respect mutuel, avec tout ce que ces termes comportent de merveilleux mais aussi de contraintes. Le lieu de vie menace l’étatisme, la bureaucratie, la sclérose institutionnelle, la récupération et l’amalgame. En même temps la législation leur fait souvent perdre toute originalité en les marginalisant.

Catégorie: Mémoire Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 27-07-2022
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Transbus, un outil spécifique à la prévention spécialisée
Transbus, un outil spécifique à la prévention spécialisée
Alors que dans toutes les sociétés, la jeunesse est conçue et vécue comme l'avenir, comme facteur à la fois de cohésion, de reproduction et de changement, notre société la vit plutôt comme un problème, voire un danger et non comme sa chance et sa relève. A tel point que dans les diagnostics géographiques de certains quartiers qui sont menacés de risques d'exclusion, le poids démographique des jeunes est considéré comme un facteur absolu de handicap. S'il n'est pas question de nier l'existence d'actes de violences, d'incivilités, de mal-être impliquant des jeunes, ce serait témoigner d'un dramatique aveuglement que de stigmatiser l'ensemble d'une génération et de lui faire porter la responsabilité de nombreux dysfonctionnements sociaux.
L'individu, du corps malade au corps social
L'individu, du corps malade au corps social

Monsieur Eric déambulait dans le couloir du Centre. Je ne le connaissais pas. Sa démarche était rapide, son regard absent, un lent monologue l’animait. Je m’approchais de lui et le saluais. Il ne me répondit pas, ne marqua pas de pose et se dirigea vers sa chambre. Je rencontrais l’étrangeté d’un individu qui me semblait être hors de la réalité immédiate, me retrouvais seul avec mon bonjour, comme si cette recherche de lien ne prenait pas sens pour l’usager. Au-delà de cette absence de communication, d’échange, c’est la présence, la visibilité du corps dans ce qu’il donnait à voir qui retint mon attention – « le corps (…) est la trace la plus tangible du sujet, dès lors que se distendent la trame symbolique et les liens qui le rattachait aux membres de sa communauté » - et me questionnait : n’avais-je pas été présent physiquement à ses yeux pour que la parole ne puisse émerger entre lui et moi ?

Fallait-il peut-être ne pas chercher de suite à établir un contact mais laisser l’autre appréhender ma personne, le nouvel éducateur de l’équipe ? Comment faire en sorte que le résidant retrouve une adhésion à son environnement immédiat, à l’environnement social ?

La création comme outils de médiation, favoriser le bien être et l’épanouissement de l’enfant en souffrance psychique ?
La création comme outils de médiation, favoriser le bien être et l’épanouissement de l’enfant en souffrance psychique ?

C’est en me questionnant sur ma pratique et en observant les bienfaits de ces espaces de médiation que j’ai été amenée à poser le questionnement suivant : - Comment l'éducateur spécialisé au sein d'une unité psychiatrique peut-il être soutenant auprès d'enfants souffrant de troubles de la communication et/ou du comportement - L’éducateur spécialisé exerçant au sein d’une unité psychiatrique peut-il, en utilisant un atelier de médiation comme préalable aider un enfant en souffrance psychique à retrouver ou découvrir des principes essentiels à la communication avec autrui ? Le cadre d’une activité comme médiation peut-il être suffisamment contenant pour permettre à l'enfant en souffrance psychique de prendre conscience de ses difficultés et de lui permettre d'y remédier pour atteindre les objectifs d'un projet ? - Cet espace de médiation avec pour support la créativité peut-il favoriser l'épanouissement et le bien-être d'un enfant en souffrance psychique ? L’éducateur spécialisé exerçant au sein d’une unité psychiatrique peut il, en utilisant la création comme outils de médiation, favoriser le bien être et l’épanouissement de l’enfant en souffrance psychique ?

Afin d’y répondre, j'ai émis l’hypothèse suivante : La souffrance psychique vécue par certains enfants hospitalisés au sein de l’unité psychiatrique se traduit parfois par des difficultés d’expression et de communication. Celles-ci rendent difficile le contrôle de leurs émotions et la représentation qu’ils ont d’eux même et entravent gravement leurs capacités à créer des liens sociaux. La mise en place d'un atelier de médiation avec des objectifs préétablis, clairement identifiés par l'enfant ainsi qu'un cadre contenant lui permet d'accéder à une construction ou une restauration de la communication. De plus, la création permet à l’enfant en souffrance psychique d’exprimer ses émotions, de les mettre au service de cette atout afin de mieux les contrôler. L'activité comme médiation avec pour thématique la création permet à l'enfant en souffrance de mettre en lumière des capacités et de les valoriser.

Cette prise de conscience de ses potentiels est très importante pour favoriser son mieux-être et son épanouissement personnel. Afin de vérifier cette hypothèse de travail, j’ai donc souhaité mettre en place une activité de création autour d'une prise en charge éducative de deux enfants souffrant de troubles du comportement. Je leur ai proposé de travailler autour de la création d’une bande dessinée photographiée. De façon à mieux saisir le cadre de l’action éducative, je présenterai dans une première partie l'unité psychiatrique où j'ai effectué mon stage, les différents troubles des enfants accueillis et enfin la fonction éducative auprès d’eux. Ensuite, je tenterai de définir dans une deuxième partie, la notion de médiation et d’identifier ses différentes utilisations au sein de l'unité psychiatrique ainsi que ses limites. Enfin ma dernière partie portera sur l’élaboration, la réalisation ainsi que l’évaluation de mon projet autour de la création d’une bande dessinée photographiée comme support de médiation.

Être parent, c'est je serais toujours là
Être parent, c'est je serais toujours là

J'ai participé à l'ensemble des activités proposées par l'établissement mais, mes observations ont portées sur cinq familles en particulier que j'ai pu accompagner durant ces neuf mois de stage. J'ai pu constater, par différentes observations, que les parents sont très souvent sollicités par les professionnels. Cependant, l'accompagnement des enfants pouvait être différent en fonction de la place que la famille voulait bien prendre dans le projet individuel de leur enfant.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Educateur spécialisé

Les plus vus - Educateur spécialisé

Les plus téléchargés - Educateur spécialisé