LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Livret 2 Validé Educateur Spécialisé (Institut Médico Educatif)

Livret 2 Validé Educateur Spécialisé (Institut Médico Educatif)

Dans l’établissement dans lequel je travaille actuellement, j’ai les mêmes responsabilités que l’éducateur spécialisé. Appréciant ses missions, je souhaite passer ma VAE plutôt que de faire une formation car j’ai déjà acquis les compétences requises grâce à mon expérience professionnelle pour ce métier comme j’ai pu le montrer tout au long de cette lettre. Mon travail actuel me permet d’avoir une reconnaissance de mes compétences professionnelles mais aujourd’hui j’ai besoin d’une reconnaissance à travers un diplôme d’état. 

La possibilité pour moi d’obtenir le diplôme d’état d’éducateur spécialisé grâce à la V.A.E. me permettra d’agrandir ma vie professionnelle, d’accroître mes connaissances des différents publics auprès desquels l’éducateur spécialisé peut travailler, de croiser les pratiques de différents professionnels travaillant dans le social qui sont d’autant d’opportunités pour moi, de faire évoluer mes compétences dans le métier d’éducateur spécialisé. 

...

Le diplôme de moniteur-éducateur représente, pour moi, le premier stade de ma carrière. La VAE est aussi un « challenge » personnel, je voudrais que l’évolution de mes qualités, de mes compétences soit reconnue afin de pouvoir prétendre à un poste en conséquence. J’ai choisi de passer par la VAE car étant en poste à temps complet avec des horaires d’internat, il est plus aisé pour moi de me dégager le temps nécessaire à l’écriture ainsi qu’à la réflexion essentielle à l’élaboration de mon dossier. 

Avoir ce diplôme me permettrait de pouvoir travailler dans un autre secteur comme en milieu ouvert. Néanmoins, il est difficile de postuler dans des établissements ou services de ce type en tant que monitrice-éducatrice, étant donné le peu de postes à pourvoir. Par ce biais, il me sera donc possible de découvrir d’autres aspects du secteur social en me confrontant à d’autres problématiques et de me donner de nouveau challenge. 

En outre, le diplôme de moniteur-éducateur est le premier stade de ma carrière. J’avais l’envie d’évoluer, de pouvoir être confrontée à d’autre problématiques que celle du handicap, partager mon expérience mais aussi en découvrir d’autres pour ne pas rester sur mes acquis et bénéficier du savoir d’autre personnes. 

Categorie: Livret V.A.E. Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 15-03-2019
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Livret 2 VAE Éducateur Spécialisé validé
Livret 2 VAE Éducateur Spécialisé validé
Livret 2 VAE Éducateur Spécialisé validé
Livret 2 VAE Éducateur Spécialisé validé dans un Centre Maternel
Livret 2 VAE Éducateur Spécialisé validé dans un Centre Maternel
Livret 2 VAE ES validé dans un Centre Maternel
Livret 2 VAE éducateur spécialisé validé
Livret 2 VAE éducateur spécialisé validé
Mon intérêt pour l’éducation spécialisée est apparu chez moi assez tard. En effet, en 1997, je suis à mon compte et je dirige les régies publicitaires FUN RADIO et RTL2 à Carcassonne. C’est lors d’une discussion avec une amie éducatrice spécialisée et responsable d’un lieu de vie, qu’il m’est proposé d’intervenir auprès d’usagers comme vacataire certains week-ends et quelques périodes de vacances scolaires. Durant une année j’effectue ainsi plusieurs remplacements au sein de cette structure d’accueil pour enfants en difficulté. Dès lors je prends conscience que je peux apporter une contribution au bien-être de ces jeunes, je les accompagne et les aide à grandir. Lors de mes interventions, j’ai plaisir à améliorer leur quotidien, je découvre et apprend le travail d’équipe. En 1998, je souhaite donner une nouvelle orientation à mon cursus professionnel, je décide de me lancer en ouvrant mon propre lieu de vie. Je contacte les services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et ceux de l’Aide Sociale à l’Enfance de l’Aude. Suite à la procédure administrative d’ouverture, j’obtiens l’autorisation par ces deux administrations d’exercer. Nous créons une association, le « Lieu de vie L’E ». Mon épouse en est la présidente et deux amis, dont un est éducateur spécialisé et l’autre éducateur PJJ, sont trésorier et secrétaire. Je ne suis pas rentré dans le bureau et cela me permet d’y être salarié. Je suis employé en tant qu’éducateur technique et mon rôle consiste essentiellement à assurer la formation technologique ainsi que l’adaptation professionnelle de ces jeunes en errance qui nous sont confiés. Je m’occupe aussi de l’accompagnement judiciaire des usagers placés par ordonnance 45. Pendant prés de neuf années, je suis l’un des responsables de ce lieu de vie. A plusieurs reprises, j’emmène un groupe de 6 à 8 adolescents en Afrique. Je leur fait découvrir différents modes de vie, des rencontres, des échanges, une vie dans un espacetemps limité et cadré. Par ces actions j’ai pu « les ré-apprivoiser », créer des liens de confiance, leur permettant ainsi de reprendre contact et goût à la vie sociale et surtout se remobiliser dans leur projet individuel. J’ai eu le déclic de devenir éducateur spécialisé de part ma collaboration étroite avec mes partenaires. Cela fait maintenant 12 ans que je travaille comme éducateur et depuis prés de quatre ans dans un ITEP, auprès de jeunes âgés de 11 à 18 ans, souffrant de troubles du comportement et ayant une structure psychique altérée.
Livret 2 VAE éducateur spécialisé
Livret 2 VAE éducateur spécialisé
Pourquoi être éducateur ? Beaucoup de choses personnelles m’ont amené à choisir le métier que j’exerce : une succession d’évènements au cours de ma vie, un frère sourd, une vie familiale difficile. Il faut aussi prendre en compte mon manque de motivation en classe, ce qui m’a fait rentrer rapidement dans la vie active. J’ai commencé comme aide cuisinier, apprenti électricien, vendeur dans le prêt à porter et dans l’industrie du disque. Mais ces différentes expériences professionnelles ne m’ont pas convenu. Toutefois, j’ai pris goût au domaine relationnel en travaillant dans la vente.

J’ai eu une période ou j’ai été incertain dans mon choix professionnel. J’ai rencontré des professionnels de la mission locale pour évaluer et m’aider dans ces choix. Je suis passé par un bilan de compétences. Par la suite, j’ai continué à être suivi par la mission locale, ce qui m’a permis d’être soutenu dans mes orientations. J’ai commencé par effectuer différents stages dans le secteur paramédical et social : aide médico-psychologique, aide-soignant, ambulancier, interface en langue des signes… Tous ces métiers ont un rapport avec le contact humain. J’ai pu ainsi prendre une décision et me diriger vers le secteur d’activité qui me convenait le mieux.

Ce qui me motive, c’est le contact et les rapports humains, me sentir utile, et mon optimisme à croire qu’il y a des solutions. Je me suis donc lancé dans le secteur social, sans savoir cependant vers quel métier m’orienter. Au cours de ces expériences (Interface en LSF, Aide médico psychologique, veilleur de nuit, écoutant social, moniteur éducateur), j’ai commencé à avoir une idée plus précise et me suis intéressé au métier de moniteur éducateur. Mais freiné par mon niveau d’étude, je me suis posé beaucoup de questions. J’ai donc fais le choix de faire une remise à niveau scolaire en préparant un DAEU, en cours du soir et sur 1 an. J’ai suivi ces cours tout en travaillant (écoutant social au 115), ce qui est loin d’être évident. Je n’ai pas réussi l’examen DAEU et n’ai donc pas pu passer le concours de moniteur éducateur. Cela n’a en rien diminué ma motivation et je continue actuellement à acquérir de l’expérience en travaillant dans le secteur social. En 2002, j’ai entendu parler de la VAE, mais il n’en existait pas pour le diplôme de moniteur éducateur. J’ai donc pris mon mal en patience, et j’ai passé avec succès ma première VAE en 2007, ce qui m’a permis d’obtenir un BAC Professionnel de service de proximité et de vie locale.

Aujourd’hui, avec mes années d’expériences professionnelles dans le secteur social, j’ai décidé de passer le diplôme d’éducateur spécialisé par le biais de la VAE. Avec ce diplôme, j’aurai beaucoup plus d’opportunité à trouver un emploi. Mes premières expériences professionnelles se sont déroulées dans le secteur de la réinsertion sociale et du logement d’urgence. J’ai été confronté au cours de mes différents postes (veilleur de nuit en CHRS, écoutant social) à des situations difficiles, déstabilisantes. J’ai vécu de nombreuses situations de violence, de détresse humaine et morale. J’ai vite eu besoin de prendre du recul par rapport à tous ces évènements et j’ai provoqué des rencontres et des échanges avec des professionnels qui m’ont aidé à comprendre la population accueillie en hébergement d’urgence. Savoir prendre du recul pour comprendre la personne et ses attitudes, son mode de communication est capital si on veut évoluer dans ce métier.

Avec le temps et mes années d’expériences dans ce secteur, j’ai pu développer un solide équilibre personnel, tant affectif qu’émotionnel, une ouverture d’esprit, le sens des réalités, le sens de l’initiative et de la responsabilité, de la disponibilité, de l’observation, de l’écoute et une très bonne aptitude au travail en équipe. J’ai pu ainsi prendre conscience de ce qu’est le métier d’éducateur spécialisé et je souhaite continuer dans cette voie. J’ai appris et je continue à apprendre, que ce soit au travers d’une relation vers un accompagnement, un soutien. Aider les personnes en difficulté morale et psychologique, leur redonner le goût de vivre, échanger est vraiment très enrichissant pour moi.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche