LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

L’éducateur, médiateur de citoyenneté de la personne handicapée

L’éducateur, médiateur de citoyenneté de la personne handicapée

Cela fait quelques années maintenant que je travaille en Centre d’Aide par le Travail. Cet établissement accueille trois cents adultes déficients intellectuels, et dont la capacité de travail n’excède pas le tiers de celle d’un travailleur valide. Grâce à une organisation des conditions de travail et des soutiens adaptés, le C.A.T. a pour finalité l’accès à une vie sociale et professionnelle des adultes déficients mentaux rencontrant des difficultés pour exercer une activité professionnelle en milieu ordinaire.

1ère partie – Cadre de la recherche 5 1.1 Le centre d’Aide par le Travail 5 1.1.1 Sa vocation 6 1.1.2 La population accueillie 8 1.1.3 L’origine du terme « handicap » 9 1.1.3.1 La déficience intellectuelle 11 1.1.3.2 La maladie mentale 14 1.2 Le rôle du service médico-social 15 1.2.1 Les enjeux des actions de soutien 16 1.3 L’éducateur spécialisé 17 2ème partie – Les concepts de l’hypothèse : communication, apprentissage, citoyenneté 27 2.1 Qu’est-ce que communiquer ? 27 2.1.1 Définition de la communication 28 2.1.2 Définition de la communication pour la personne handicapée 31 2.1.3 Les difficultés 31 2.1.4 La communication Verbale 36 2.1.5 La communication non verbale 44 2.2 Qu’est-ce qu’un territoire d’apprentissage ? 46 2.2.1 Définition de l’apprentissage 48 2.3 Qu’est-ce qu’être citoyen pour une personne handicapée ? 50 2.3.1 Définition de la citoyenneté 51 3ème partie – Aider la personne handicapée à communiquer 58 3.1 L’attitude de l’éducateur spécialisé médiateur 58 3.1.1 Le regard 60 3.1.2 L’observation 61 3.1.3 L’écoute 64 3.2 Aider l’adulte à comprendre ses émotions et à les gérer 71 3.2.1 Les émotions 72 3.2.2 L’empathie 73 3.3 Apprentissage de la communication 77 3.3.1 L’éducateur spécialisé : Médiateur, Traducteur, « Facilitateur » 77 3.3.2 Les actions de soutien 82 Conclusion 89 Bibliographie 93 « Ces centres sont à la fois des structures de mise au travail, et des structures médico-sociales et donc, non seulement dispensent des soutiens requis par l’intéressé mais aussi, conditionnent pour lui toute activité professionnelle ». Les personnes bénéficient de soutien permettant de contribuer à leur épanouissement et à leur formation selon deux orientations : les soutiens de 1ère type : ils sont orientés vers le développement des capacités de travail, l’adaptation à l’environnement professionnel et la participation à l’organisation du travail. les soutiens de 2ème type : ce sont les soutiens extra-professionnels qui permettent l’insertion sociale des personnes handicapées. De ce fait, notre service médico-social est composé d’une part d’éducateurs techniques spécialisés responsables du soutien du 1er type, et d’autre part d’éducateurs spécialisés chargés principalement du soutien 2ème type. Pour ce dernier, il peut s’agir d’organisation de loisirs, d’activités sportives, d’initiation à la vie quotidienne…. C’est dans ce cadre, que se situe principalement ma pratique professionnelle. Depuis peu, « un Comité d’Ouvriers » a été mis en place dans tous les C.A.T. du Littoral . La réemergence de la notion de citoyenneté oblige à reconsidérer les prémices de la fonction éducative ; il ne s’agit plus de « faire à la place de… » mais de « faire avec… ». Cette démarche innovante a créé de nouveaux besoins pour l’accompagnement des personnes car elles présentent des limites, entre autre, dans leurs capacités de communication et de compréhension. Il nous reste à tenir compte de leurs ressources et à faire émerger le fait de se sentir citoyens, acteurs de leurs propre vie, en capacité à émettre des choix de vie. C’est ainsi que j’ ai trouvé une place active dans ce domaine. Le « Comité d’Ouvriers » permet aux personnes du C.A.T. de s’impliquer davantage au sein de l’établissement, mais aussi de s’intéresser aux loisirs et surtout à l’aide qu’ils peuvent proposer aux collègues d’atelier. Cette innovation s’inspire du fonctionnement d’un Comité d’Entreprise mais elle ne peut lui être assimilée, puisque pour créer un comité d’entreprise il faut être salarié. Même si mon rôle s’oriente avant tout vers une sensibilisation au « monde ordinaire », mon action vise aussi à permettre aux personnes de s’exprimer, de communiquer, et de les aider à gérer leurs émotions, leur « mal être », ou tout simplement, d’avoir une relation d’adulte à adulte. Ces temps de communication ont lieu lors des moments de pause, au cours des repas. Même si les personnes sont habituées à la présence des éducateurs, je constate qu’elles ont des difficultés à communiquer. Soit la personne est trop envahissante, ce qui provoque du rejet, soit elle est inhibée, et elle se referme sur elle-même sans s’autoriser à regarder autour d’elle, soit elle n’arrive pas à se faire comprendre des uns et des autres. Ma préoccupation c’est de les aider à s’exprimer, à aller vers autrui, pour les valoriser et s’ouvrir à l’autre. Autrement, je les enferme dans mon propre fonctionnement et elles ne peuvent avoir une vision du monde. Si elles sont en capacité de partager et d’échanger, elles sortiront d’elles-mêmes, je pense que l’insertion dans les groupes sera plus facile. Afin qu’elles puissent s’insérer dans le milieu ordinaire du travail ou de loisirs, il me semble important de les sensibiliser à la communication

Catégorie: Mémoire Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 09-04-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Du jeu au nous
Du jeu au nous

Depuis mes premières expériences dans l’éducation spécialisée, je m’interroge sur les pratiques du travail avec les familles. Ces questionnements sont d’abord survenus lorsque je travaillais en situation d’hébergement accompagnant des mineurs dans le cadre de la protection de l’enfance ainsi que dans celui de la protection judiciaire de la jeunesse. Je me suis aperçue qu’en général, il est difficile de travailler avec les familles dont les enfants sont en situation d’internat, car les professionnels les rencontrent peu. Ils travaillent alors davantage sur la place de la famille pour l’enfant afin de recréer des relations qui peuvent avoir été mises à mal. Je souhaitais cependant aller plus loin dans mes réflexions en pratiquant une autre façon de travailler avec les familles. Dans le cadre de ma troisième année de formation d’éducateur spécialisé, je me suis donc dirigée vers le suivi en milieu ouvert en protection de l’enfance. J’ai réalisé mon stage à responsabilité dans un Service d’Intervention en Milieu Naturel (SIMN). Cette dernière année de préparation au Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé m’a amenée à prendre du recul sur ma future pratique professionnelle.

En effet, en première année, j’ai abordé le travail éducatif au sein d’un Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique en hébergement. Ce fut pour moi l’occasion de découvrir l’accompagnement pluridisciplinaire sur les trois pôles de la structure avec un public d’enfants et de préadolescents ayant des Troubles de la Conduite et du Comportement (TCC). Dans le quotidien de la collectivité, je me suis positionnée auprès des jeunes, pour effectuer des actes du quotidien et essayer de leur donner un sens. Pour entrer en relation auprès d’eux, j’ai tenté de comprendre leurs troubles en les accompagnant dans ce quotidien. Par la suite, j’ai accompagné des adolescentes mères au sein d’un établissement maternel pour mineures et jeunes majeures. La particularité de cet accompagnement m’a amené à prendre en compte leurs difficultés de cumuler différents rôles (mère, adolescente, élève, fille,…) sans s’oublier soi-même. Je les ai laissées venir vers moi, comprendre qui j’étais, et nous avons appris à nous connaître. J’ai été amenée à construire un projet éducatif avec elles autour de leurs problématiques. Nos échanges ont alors permis de bâtir une relation plus solide, dans laquelle les jeunes femmes m’accordaient leur confiance.

La visite à domicile dans le cadre d’une mesure d’assistance éducative
La visite à domicile dans le cadre d’une mesure d’assistance éducative
« Madame, Monsieur. Dans le cadre de l’exercice de la mesure d’aide éducative décidée par le Juge des enfants pour votre fille, je vous propose de vous rencontrer, à votre domicile, le 12 avril 2007 à 17h. Dans le cas où vous ne seriez pas disponible, merci de bien vouloir m’en informer afin que nous fixions ensemble un autre rendez vous ». On commence d’ores et déjà par un paradoxe. Un paradoxe, parce qu’en règle générale, on ne s’invite pas chez les gens. C’est une coutume, une pratique sociale qui convient que l’on choisisse ses hôtes, et qu’on les invite, de façon volontaire. Pourtant, ce paradoxe peut être légitimé par le motif d’une rencontre particulière entre les individus.
Accompagner les « publics de l’immédiat » dans l’élaboration de leur projet personnalisé
Accompagner les « publics de l’immédiat » dans l’élaboration de leur projet personnalisé

La loi du 2 janvier 2002 et précisément la charte des droits et libertés de la personne accueillie impose aux institutions du champ social et médico-social de produire pour toute personne accueillie un contrat de séjour dans le mois qui suit l’admission et un avenant (ou projet personnalisé) dans les six mois suivants. C’est dans ce cadre légal que le projet personnalisé est conçu. A l’occasion de mes stages, j’ai constaté que cette loi était effectivement appliquée, mais que dans certaines situations, le projet n’était pas construit avec la participation et l’implication de l’usager. C’est à partir d’une particularité commune à un type de public que j’ai souhaité orienter ma réflexion dans ce mémoire, autour de la co-élaboration du projet avec des usagers dont la temporalité est l’immédiat, et qui a priori ne sont pas en capacité de projection spatio-temporelle, préalable indispensable à l’élaboration d’un projet.

Le role de l'éducatrice dans un ITEP
Le role de l'éducatrice dans un ITEP
Tout au long de ce stage de 3ème année, je me suis longuement questionnée sur la place, le rôle que l’éducatrice pouvait avoir, en tant que professionnelle féminine, à l’ITEP, dans l’accompagnement éducatif des adolescents. Du fait de la constitution des équipes, qui sont majoritairement masculines, je me suis demandée quelle était la place que l’on pouvait faire aux éducatrices, et plus spécifiquement celle qu’elle pouvait avoir dans l’accompagnement des jeunes. En effet, celles ci étant minoritaires, j’avais l’impression qu’il existait des stéréotypes de genre dans la fonction éducative. Je ne comprenais pas pourquoi, et voulais en donner du sens. Le travail de recherche m’a permis d’élargir ma vision, et de mettre du sens sur ma pratique. C’est pourquoi, dans un premier temps, je présenterai l’institution, ses missions, son cadre législatif et administratif, ainsi que les dispositifs d’accompagnement et le public accueilli. Après quoi, dans une première partie, je poserai les observations et les constats que j’ai pu faire durant ce temps de stage, pour alors élaborer une question de recherche. Dans une seconde partie, je définirai ce que j’entends par concept de représentations sociales sur le genre féminin. A la suite de quoi, je tenterai de voir comment celui ci se construit chez les sujets.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche