LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Le travail d'équipe en institution - Paul Fustier

Le travail d'équipe en institution - Paul Fustier

Le travail en institution Clinique de l'institution médico-sociale et psychiatrique PRESENTATION DE L’OUVRAGE Paul FUSTIER est un professeur de psychologie clinique. Il travaille d'une part sur l'émergence de l'irrationnel en institution et d'autre part sur les différentes modalités de prise en charge qu'elles proposent. Auteur en 1993 du livre Les Corridors du Quotidien, il intervient aussi dans les institutions psychiatriques, médico-légales et sociales, afin d'aider à l'analyse des dispositifs d'accueil ou pour favoriser l'apparition de nouvelles dynamiques institutionnelles. CONTENU DE L’OUVRAGE. Dans cet ouvrage, Paul FUSTIER, développe 3 axes principaux en trois parties distinctes. Il propose une analyse des fonctionnements psychiques mis en jeu dans une relation d'équipe en institution d'éducation spécialisée ou psychiatrique. Ainsi, il tente de prouver l'importance d'un travail psychique d'équipe sur ces sujets. La première partie s'attache à montrer l'importance de la part mythique de l'institution.

LE POIDS DE LA FONDATION Pour l'auteur l'origine même de l'institution (c'est à dire ce pour quoi et par qui elle a été fondée) tient une place fondamentale dans l'évolution de celle-ci et dans ce qui sera LS de conflits entre les membres de l'équipe soignante et/ou éducative. L'auteur constate, en écoutant les membres d'une équipe que les allusions à l'origine de la fondation sont fréquentes et capitales. La fondation se concrétise en effet lorsque des personnes sont liées par une même utopie, un même objectif, qui irait dans le sens de leurs valeurs personnelles identiques. La passion, l'engagement et la nécessité de réussir est un lien unissant extrêmement fort. Pour lui, la volonté de création d'une telle fondation relève du contrat narcissique : avoir besoin de faire quelque chose de "bien", quelque chose d'humain et de l'ordre du don de soit. Cela tient dés lors au sacré. Le sacré serait, par exemple pour une fondation religieuse, le fait de se dire inconsciemment :" je vais m'engager dans ce projet car c'est le bien et que quelqu'un là-haut juge de ma faculté à le faire." "Je fais quelque chose de bien" "Je suis une personne respectable". La fondation n'est du coup pas seulement fondée pour les usagers, elle devient un outil de valorisation individuelle. On comprend ainsi aisément que la force magnifique du lien qui unit les membres fondateurs soit inébranlable et ne supporte pas quelque modification de valeur que ce soit. Dans ce cas, cette force magnifique et puissante devient source de crise institutionnelle dans laquelle chacun des membres fondateur s'y voit perdre la reconnaissance tant recherchée au moment de la fondation. Ce type de crise arrive généralement avec la venue d'un nouveau membre de l'équipe (stagiaire, nouveau professionnel diplômé...).

Il est de celui qui agit non pour répondre à une bonne action de l'ordre du sacrée mais pour mettre en pratique des théories apprises et qui fait de plus l'objet d'une contractualisation lui assurant en retour un salaire. Il n'a pas participé à la force collective qui a fondée l'institution qu'il se permet de juger, de modifier et le plus souvent d'ignorer. Il est le profane. Le contrat narcissique serait pour Freud et Rolland en relation avec ce qu'ils appellent le "sentiment océanique" à savoir, le sentiment que peut avoir un nourrisson qui se voit comme le seul ou l'unique: c'est ce sentiment magnifique ressenti lors de ces instants paradisiaques où l'enfant est tout-puissant, où la réalité extérieure n'existe pas. Il est possible de faire une correspondance entre le narcissisme primaire et l'organisation des internats du milieu du XXème siècle : q Tout est prit en charge à l'intérieur de l'enceinte. Toute assistance extérieure est insupportable. L'institution est une "Grand Tout". q La prise en charge est basée sur le don de tout à ceux pour qui il a manqué. C'est la toute puissance du donneur et donc du fondateur. Cette correspondance nous amène à penser que l'institution serait une sorte de structure d'accueil pour le narcissisme du fondateur et de son équipe fondatrice. L'une des conséquences est caractéristique : l'établissement appartient au fondateur (" Il est dans l'établissement de Machin"), il loge sur place, voit tout, sait tout, répond à tout. Il est le père et la mère de cette grande famille.

Categorie: Fiche de lecture Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 27-07-2020
Historique:

0

Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Les jardiniers de la folie :  E.ZARIFIAN
Les jardiniers de la folie : E.ZARIFIAN

A travers cet ouvrage qui a été réécrit à deux reprises en 1994 et 1999 Édouard Zarifian cherche à modeler la réflexion de tous quand à ce qu'est la folie ou ce qui ne l'est pas. Mais il met également en cause la psychiatrie et ses pratiques. Le livre est découpé en 8 grandes parties qui s’enchainent de façon logique permettant de construire un regard critique et d’avoir une réflexion sur ce qu'est la folie et la maladie mentale et l'évolution des pratiques.

Adolescentes et mères, Pierre Kammerer
Adolescentes et mères, Pierre Kammerer

L’histoire de vie de Camille et la lecture qu’en fait P.Kammerer introduit les problématiques que traversent ces jeunes filles qui sont aussi mères et adolescentes, à travers le symptôme de la grossesse. Camille, jeune fille de 16 ans accueillie au centre maternel d’Anjorrant après un passage à l’acte qui est « une mise enceinte » nous dévoile, grâce à l’appuie psychanalytique de P.kammerer, la rivalité imaginaire non résolue avec sa mère et la non intégration de l’interdit de l’inceste qui se joue ici à travers son nouveau né. Camille remet en scène des conflits oedipiens qu’elle n’a pu dépasser et culpabilise inconsciemment de cette grossesse « interdite », car elle a eu son enfant avec un homme plus âgé qu’elle, homme qu’elle aurait investi dans une relation transférentielle.

Karl Marx :  Le Capital
Karl Marx : Le Capital

Cet extrait traite de Marx traite de la division du travail au sein des manufactures mais également au sein de la société elle-même. Marx nous montre la réelle utilité de la division du travail, qui ne sert pas seulement à couper les catégories de travail, mais surtout à séparer les différentes classes sociales.

En effet, à travers cet extrait on apprend que pour Marx, la division du travail repose sur le capitalisme dont le cœur est l’accumulation du capital rendu possible par la séparation entre force de travail et moyen de production.

Les représentations : repères historiques et théoriques
Les représentations : repères historiques et théoriques

La notion de représentation a une histoire aussi vieille semble t-il que l’histoire de l’humanité. De sorte que, s’attacher à décrire ce qu’est une représentation, nous oblige à faire un détour sur les chemins empruntés par l’évolution même de la pensée humaine, mise en situation de se penser dans son rapport à l’autre, à soi, à son environnement. Mais pour se représenter ne faut-il pas avoir été présenté, diraient nos psychanalystes aujourd’hui ? C’est donc dans l’évolution des conceptions de la connaissance, marquée par le temps, l’espace et le progrès des sciences que notre réflexion va s’engager.

On observera qu’à la faveur de la révolution copernicienne introduite par Kant , affirmant que notre pensée est prisonnière de nos structures mentales, ce qui nous rend la réalité “en soi” inaccessible, le rapport à la vérité, à la connaissance va se trouver ré-interrogé en profondeur. Et si la représentation, comme nous le verrons, " s’accole " toujours à l’objet et au sujet sur et par lesquels elle inter-agit, c’est qu’une représentation doit être considérée, nous apprend Denise Jodelet, en tant que processus qui établit la relation entre le sujet et l’objet.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche