LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Le cri de la mouette - Emmanuelle Laborit

Le cri de la mouette - Emmanuelle Laborit

1. Indications essentielles Comme je l’ai écrit précédemment, E. LABORIT est actrice. Son livre ne fait en aucun cas l’objet d’un travail de recherche ou d’analyses thématiques. Il s’agit simplement de son autobiographie. Ecrire l’histoire de sa vie à seulement 22 ans peut sembler étonnant. Cependant, E.LABORIT est née sourde profonde ce qui l’a obligée à mener plusieurs combats. Combat sur elle-même, pour comprendre sa différence, pour écrire cet ouvrage. Mais surtout combat sur les autres et pour les autres. Elle a du se faire accepter par son entourage, combattre l’interdiction de la langue des signes dans l’enseignement (officiellement interdite jusqu’en 1991, mais cette aversion pour la langue gestuelle des sourds est encore présente aujourd’hui), lutter pour faire connaître les droits des trois millions de sourds en France. Cela l’a amenée à atteindre une certaine maturité d’esprit plus vite que les jeunes filles de son âge. Comme elle l’écrit elle-même : «Je ne suis pas vieille, mais il s’est passé depuis ma naissance énormément de choses. J’ai «vieilli» en accéléré. […] J’ai l’impression d’avoir avancé très vite.»

2. Repérage de l’auteur Emmanuelle LABORIT est une actrice sourde. Elle a déjà joué dans plusieurs films et finit actuellement de tourner «Retour à la vie». Lorsqu’elle achève cet écrit au printemps 1994, elle a tout juste 22 ans. Elle vient d’être récompensée par le Molière 93 de la révélation théâtrale pour la reprise d’une pièce intitulée «Les enfants du silence». Elle y incarne Sarah, le personnage principal. Pour elle le théâtre est une passion et elle souhaite en faire son métier. Cette première pièce n’est que le début d’une grande aventure. Ce premier succès va amener la jeune actrice à grimper les marches de la gloire. Outre un épanouissement personnel, elle va profiter de sa notoriété pour faire connaître au commun des mortels le monde du silence. Elle se battra, et se bat encore, pour faire reconnaître le droit des sourds à une vie normale, sans discrimination, et à l’accès à la langue des signes. Dans cet ouvrage, E. LABORIT nous fait part de la première partie de sa vie. Elle nous explique ses peurs, ses angoisses liées à sa surdité. Elle met en évidence les difficultés qu’elle a rencontrées à cause de sa différence. En effet, une situation qui pourrait se résoudre facilement pour une adolescente entendante, devient une réelle épreuve pour une jeune fille sourde lorsqu’il faut franchir le rempart de la communication.

L’ignorance que les gens ont de la surdité, ainsi que leur peur de la différence représentent aussi un obstacle considérable. E. LABORIT nous raconte, par exemple, comment elle s’est retrouvée par erreur au commissariat, la nuit qu’elle a dû passer en prison pour n’avoir rien fait. Et ce, uniquement parce qu’on ne voulait pas faire l’effort de la comprendre. Ses parents ont été avertis plus de 24 heures après son arrestation. Elle écrit de cette expérience : «Quand je repense à cet épisode, à la sensation terrible d’injustice, de mépris pour ce que j’étais, je ressens encore des frissons. J’avais besoin de mon père ou de ma mère ce jour-là. J’y avais droit. J’avais besoin qu’on m’écoute. J’y avais droit. Au lieu de cela, on m’a refoulée vers la solitude. […] On s’était trompé sur moi, on m’avait pris, au fond, pour une débile qui subit sans comprendre.» pages 118-119. Mais l’auteur nous livre aussi ses joies et son bonheur d’être sourde. 

Catégorie: Fiche de lecture Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 30-04-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Le travail en équipe : Roger Mucchielli
Le travail en équipe : Roger Mucchielli

Le travail en équipe n’a guère été l’objet de recherches psychosociologiques spécifiques. Par contre, de nombreuses expériences ont été conduites pour essayer de mieux comprendre la dynamique des groupes. Un certain nombre des conclusions auxquelles ont abouti les chercheurs présentent un intérêt pour notre propos.
Les recherches expérimentales effectuées sur le développement des groupes permettent de marquer les étapes de développement des groupes, étapes bien définies qui caractérisent également des niveaux d’existence groupale.

« Déficiences mentales : le devenir adulte » « La personne en quête de sens » Jean-François GOMEZ
« Déficiences mentales : le devenir adulte » « La personne en quête de sens » Jean-François GOMEZ

Dans une première partie, Jean-François GOMEZ traite de la question du sens dans l’éducation. Il définit ce qu’est l’éducateur et ce que sont les personnes handicapées dans notre société. Il critique les formations d’aujourd’hui, qui selon lui sont trop techniciennes et trop référencées en terme de concepts. Il les voudrait plus humaines : « Il (l’éducateur) est dans la vie, la mort, la souffrance. Il est dans l’humain. Il est dans l’amour. Il est dans la parole ». C’est un métier d’aventurier, de découvreur ou les notions de partage, de courage et de cœur s’entrecroisent. L’éducateur affronte « les risques réels que produisent les contacts répétés avec la détresse humaine ». Jean-François GOMEZ parle d’un « métier impossible ».

La vie en désordre voyage en adolescence :  Marcel Rufo
La vie en désordre voyage en adolescence : Marcel Rufo

Tout au long de l’analyse qui va suivre je vais parler de mon expérience en tant que stagiaire éducatrice spécialisée au sein d’un Ime accueillant des enfants et adolescents autistes et déficients intellectuels, tout en faisant des parallèles avec le livre de Marcel Rufo, qui, nous faisant entrer dans son monde de consultations psychiatriques, apporte un éclairage sur différents troubles psychiques pouvant survenir à l’adolescence.

Ma vie d’autiste : Temple Grandin
Ma vie d’autiste : Temple Grandin

La lecture du livre de Temple Grandin qui souffrant du syndrome d’Asperger est assez émouvante. Elle raconte en détail ce qu’elle a pu vivre depuis sa plus petite enfance, c’est un témoignage qui mêlent propre vécu et recherches scientifique, ce qui donne une certaine objectivité à cette autobiographie avec des références médicales sur les avancées faites avant l’écriture du livre. On perçoit le fonctionnement complexe d’un cerveau, où il est difficile de suivre les voies ordinaires de l’apprentissage.

Ce livre est un peu une lueur d’espoir pour toute personne souffrant d’autisme et pour tout professionnel par l’intelligence que nous montre l’auteur et comment elle a fait sa place dans une vie sociétale difficile et pleine d’aprioris.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche