LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Le chemin le moins fréquenté - Scott Peck

Le chemin le moins fréquenté - Scott Peck

L'auteur, psychiatre, propose un retour à des valeurs positives. A travers un ensemble de règles de vie adaptées à des situations concrètes, quotidiennes, pour déjouer les pièges de l'existence. Seule une discipline intérieure peut nous aider à venir à bout des idées fausses et à vivre en paix.

L’amour défini : 

 -c’est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle « s’aimer soi-même » ou de quelqu’un d’autre. Et donc c’est toujours l’évolution mutuelle, car le processus est réciproque dans les deux cas de figure.

-L’amour est un acte de volonté, un choix, et plus clairement un désir d’une intensité suffisante  pour se traduire en action. Donc il ne se content pas de l’instinct.

-Deux personnes ne s’aiment vraiment que lorsqu’elles sont capable de vivre l’une sans l’autre mais choisissent de vivre ensemble.

...

La dépendance

-C’est l’incapacité de se reconnaître comme un tout et de fonctionner correctement sans avoir la certitude qu’on est pris en charge par quelqu’un d’autre.

-Les passifs-dépendants tolèrent mal la solitude, et ont toujours le sentiment que qu.ch leur manque, sans jamais être comblé ou éprouver la plénitude, et pour ce ils dépensent tant d’énergie pour être-aimé, qu’il ne leur reste plus pour aimer

-En plus, ils ont l’aptitude à changer rapidement l’objet de leur intérêt, et en conséquence leurs relations avec les autres sont extrêmement superficielles malgré leur apparente intensité.

-Ils n’ont pas confiance en soi, et ne se reconnaissent que par leurs relations avec les autres ; Ainsi leurs relations deviennent des cages et des pièges, par ce qu’ils s’efforcent à empêcher l’evo1lution de chacun, et tendent à accentuer la dépendance mutuelle.

-En résumé ça peut paraître de l’amour parce qu’elle est une force qui oblige des gens à s’attacher farouchement l’un à l’autre, mais en fait elle n’est qu’un besoin car, leurs actions ont pour motif de forcer l’attachement des autres afin de s’assurer leur attention, et donc ils sont motivés de ce qu’ils peuvent gagner sans se soucier de ce qu’ils peuvent donner.

Categorie: Fiche de lecture Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 06-07-2020
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Le lien d’accompagnement : Paul Fustier
Le lien d’accompagnement : Paul Fustier

CHAPITRE 5 : DU LIEN SOCIAL AU TRAVAIL SOCIAL: L'échange marchand fait circuler des objets. L'échange par le don tisse du lien social « à partir de la dépendance réciproque qu'il produit » (p62) en préservant le statut de chacun. La réversibilité montre que chacun peut passer rapidement d'une position à l'autre (donateur/donataire). Le travail social de situerait entre une productivité du service (services entraînant une rentabilité suffisante) et une productivité du lien (services générant du lien social).

L'État et les grandes institutions rendent le don anonyme (il n'y a ni échange, ni lien entre le donateur et le donataire). Le travail social est menacé par une tendance de purification : isoler le lien et les affects du service rendu afin de simplifier les pratiques. Les interstices institutionnels sont ces temps perdus transitionnels pour la productivité qui favorisent la convivialité dans l'équipe et le lien social. Ils sont « travail/non-travail, dedans/dehors... » (72).

La déficience  intellectuelle de Jean-Charles JUHEL
La déficience intellectuelle de Jean-Charles JUHEL

Jean-Charles Juhel détient une maîtrise en psychopédagogie, un certificat en psychomotricité et un certificat en andragogie. Il compte trente années d’expérience dans le domaine de l’éducation et de la rééducation. Il a animé de nombreux ateliers auprès d’éducateurs, d’enseignants en formation ainsi que de parents. Il est actuellement responsable du Service aux Elèves Handicapés du Cégep de Sainte-Foy au Québec. Son champ disciplinaire principal est la psychologie. Il a orienté ses recherches vers le domaine du handicap mental et plus particulièrement auprès des enfants. De plus, il a fait de nombreuses recherches sur l’autisme et la dyslexie.

Soigner les toxicomanes
Soigner les toxicomanes

Titre : Soigner les toxicomanes. Auteurs : Alain MOREL, François HERVE et Bernard FONTAINE Edition : 2ème édition, août 2003 chez Dunod Pages : 320

Un merveilleux malheur - Boris Cyrulnik
Un merveilleux malheur - Boris Cyrulnik

A travers les premières lignes de son introduction, l’auteur tente de nous mettre en garde sur l’éventuel interprétation de son titre : « il ne s’agit pas du tout de ce que vous croyez. Aucun malheur n’est merveilleux ». On s’émerveille de découvrir très vite, effectivement, qu’il parvient à nous démontrer que des enfants arrivent à surmonter les épreuves avec ce sentiment d’espoir et triomphent aux souffrances et aux agressions des péripéties du malheur. Il introduit dans son ouvrage deux concepts fondamentalement essentiels à l’explication de sa théorie. Ces deux mots étrange nous dit-il : « organiseront la manière d’observer et de comprendre le mystère de ceux qui s’en sont sortis et qui, devenus adultes, se retournent sur les cicatrices de leur passé. »

Deux mots qui nous accompagnerons tout au long de cette lecture et avec lesquelles nous nous familiariserons : - Résilience : « capacité à réussir, à vivre et à se développer positivement, de manière socialement acceptable, en dépit du stress ou d’une adversité qui comportent normalement le risque grave d’une issue négative » - Oxymoron : « figure de rhétorique qui consiste à associer deux termes antinomiques » ex : obscure clarté. Différentes recherches, sur des ouvrages traitant sur le thème de la misère enfantine, tels que ; Sans famille ; Poil de carotte ; Tarzan ; La Cité de la joie ; etc. nous rappel le même cheminement archétypique quant au Récit d’enfance de Maxime Gorki, à savoir : acte I / La désolation : Enfance vagabonde (1913-1914) ; acte II / La réparation : En gagnant mon pain (1915-1916) ; acte III / Le triomphe : Mes universités (1923).

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche