LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

L’adulte handicapé mental, questions et propositions pour sa vie.

L’adulte handicapé mental, questions et propositions pour sa vie.

II. CONTENU Cet ouvrage propose une réflexion sur la vie quotidienne de la personne handicapée et sur son évolution, de l’enfance à l’âge adulte. L’auteur va proposer des réponses et réfléchir sur l’accès à l’état adulte des personnes handicapées mentales et sur leur participation à la vie dans notre société. Ses premières réflexions portent sur leur probable appartenance éternelle à l’enfance et sur l’état adulte, puis il les élargit en un développement qui définit l’adulte en général. Il poursuivra sa démarche en s’interrogeant sur les limites de « la dépendance et de l’indépendance » que peut vivre un « handicapé mental adulte ». Pour l’auteur, c’est l’accès au statut d’adulte qui permet d’atteindre une certaine indépendance. Dans son ouvrage, Henri Bissonnier considère l’adulte dans sa globalité, en passant du corps au langage, des loisirs au travail et en s’orientant aussi sur la nourriture et la vie affective. Enfin, l’auteur va se pencher sur la place de l’adulte handicapé mental au sein de la société et sur son avenir

III. THEMES TRAITES A) Accès à l’état adulte et à l’autonomie Dans cette première partie, l’auteur se pose la question fondamentale de savoir si les personnes handicapées sont d’éternels enfants, puis son développement va s’orienter sur le passage de l’enfance à l’état adulte et dans sa définition finale il résume son argumentation : « Un adulte est celui qui a réalisé, au mieux de ses capacités, une évolution lui permettant d’atteindre la maturité dont il est susceptible » (p.23). En lien avec cette définition, il pense que nous devons admettre que les handicapés mentaux puissent devenir adultes tout en restant psychiquement handicapés en sachant que nous devons les considérer comme tels. Pour l’auteur, c’est cet accès à « la vie et au statut d’adulte » qui permet une relative indépendance en sachant que tout homme ne sera jamais totalement indépendant. B) Conscience de soi et communication (corps, langage, nourriture) L’auteur propose de réfléchir sur « la prise de conscience » que peuvent avoir les personnes handicapées mentales par rapport à leur handicap. Pour lui, « être conscient c’est vivre la particularité de sa propre expérience en la transposant dans l’universalité de son savoir » (p.39). Il pense, que tous les handicapés mentaux ont conscience de leur situation et en souffrent. Ainsi, cette souffrance est elle la conscience d’un mal vécu. De plus, la prise de conscience de soi passe par la découverte de son propre schéma corporel en connaissance de ses limites et sa structure. L’auteur insiste donc sur l’importance de l’éducation corporelle pour son épanouissement personnel. Ensuite, le langage « est favorisé, véhiculé, proféré par le corps » (p.61). Ainsi, l’auteur développe la communication verbale chez l’adulte tout en se demandant si vraiment nous le laissons et l’aidons à parler. Enfin, la nourriture socialisatrice, est un lien de communication. Dans ces deux premiers thèmes, l’auteur s’est situé du point de vue de l’adulte handicapé mental lui-même ( corps, conscience de soi, indépendance) ; et pour les deux thèmes suivants, il s’est consacré à la personne en relation avec le monde extérieur.

Catégorie: Fiche de lecture Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Maîtriser les écrits du social : Nathalie Mathieu
Maîtriser les écrits du social : Nathalie Mathieu

Nathalie Mathieu à orienter son ouvrage comme un guide méthodologique en six chapitres, dans un premier temps elle en pose le cadre en nous décrivant finement le cadre légal qui régit l’obligation d’écrire dans diverses situations où est engagée la responsabilité du travailleur social dans la législation en vigueur ( repérage de situation de maltraitance, évaluation des différents projets des structures et des usagers, communication de certains écrits à des tiers ou dans un fonctionnement interne etc.)

Tout au long des six chapitres Nathalie Mathieu s’attachera à nous présenter un grand thème et nous en décrire les modalités de pratique méthodique et précise, l’ouvrage est donc déterminé par une mise en forme particulière où chacun des chapitres se termine par une note synthétique qui récapitule les éléments essentiels du chapitre. Nous aurons l’occasion d’étudier certains chapitres dans la suite de cet écrit en mettant en lien l’ouvrage de Joseph Rouzel et les apports théoriques véhiculés par le livre de Nathalie Mathieu.

Ma vie d’autiste : Temple Grandin
Ma vie d’autiste : Temple Grandin

La lecture du livre de Temple Grandin qui souffrant du syndrome d’Asperger est assez émouvante. Elle raconte en détail ce qu’elle a pu vivre depuis sa plus petite enfance, c’est un témoignage qui mêlent propre vécu et recherches scientifique, ce qui donne une certaine objectivité à cette autobiographie avec des références médicales sur les avancées faites avant l’écriture du livre. On perçoit le fonctionnement complexe d’un cerveau, où il est difficile de suivre les voies ordinaires de l’apprentissage.

Ce livre est un peu une lueur d’espoir pour toute personne souffrant d’autisme et pour tout professionnel par l’intelligence que nous montre l’auteur et comment elle a fait sa place dans une vie sociétale difficile et pleine d’aprioris.

Le développement social de l'enfant et de l'adolescent : Reymond-Rivier Berthe
Le développement social de l'enfant et de l'adolescent : Reymond-Rivier Berthe

L'auteur en s'appuyant sur différentes théories développées par Freud, Spitz, Piaget et Winnicott, nous offre un document objectif. Je me rends compte que les personnes déficientes intellectuelles auprès desquels je travaille, ont des comportements sociaux acquis plus par le conditionnement que par l'apprentissage. Je pense que pour beaucoup le passage entre l'hétéronomie et l'autonomie s'est effectuée de manière partielle.

Nous pouvons constater à travers la lecture de la première partie de ce livre combien nos comportements à l'âge adulte sont modelés par notre vécu d'enfant. Nous pouvons et devons-nous pencher sur le passé des personnes que nous accompagnons, et particulièrement la prime enfance. Cette période est capitale pour le développement social de l'adulte en devenir.

Psychanalyse du lien tyrannique d’Albert Ciccone
Psychanalyse du lien tyrannique d’Albert Ciccone

« Les enfants qui poussent à bout » est, selon A. Ciccone, l’expression qu’expriment systématiquement les parents pour décrire la tyrannie qu’ils subissent ou pensent subir de la part de leurs enfants. Il y a de nombreux exemples qui décrivent le comportement de ces enfants. Il y a l’enfant tyran qui impose ses propres règles à ses parents : il les contrôle. L’enfant agit ainsi car il est tout puissant et tyrannique mais il est comme un « gros bébé immature ». Ce « bébé » qu’il est, l’amène à frapper les plus petits car ils vont lui rappeler qu’il est tout comme eux un « bébé dépendant ». De part ce comportement, l’enfant va chercher la réaction de ses parents pour vérifier qu’ils soient présents et vivants. Lorsque les parents réagissent, il redevient ce « bébé dépendant » et c’est cela qui le pousse à tyranniser.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche