LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

La violence à lécole

La violence à lécole

La « part refusée » La lente construction de ce que le sociologue Norbert Elias a désigné sous le nom de « civilisation des mœurs » a progressivement dévalorisé l’usage de la brutalité dans les rapports civils. Commencée dans l’aristocratie, avec la diffusion des usages de cour, cette dévalorisation s’est étendue au XIX siècle, dans les familles bourgeoises, et dans ce qui sera un des auxiliaires les plus précieux de la bonne éducation : l’Ecole. C’est ensuite l’ensemble des familles qui seront touchés par cet « apaisement ». Il y a là une profonde mutation de ce qui a constitué le principal mode de socialisation des enfants et des jeunes dans les sociétés paysannes, puis ouvrières. En effet, c’est d’abord par l’affrontement et la lutte que se construit l’identité des jeunes garçons des sociétés traditionnelles. Qu’on se rappelle simplement le célèbre roman de Louis Pergaud « La guerre des boutons », qui conte de manière épique comment s’initient vertement Longevernes et Velrans sous couvert d’une lutte pour le territoire. L’usage de l’affrontement est, selon un mot de l’historien Maurice Crubellier, devenu la « part refusée » de l’éducation, depuis que « l’élevage » des enfants s’effectue dans une famille plus repliée sur elle-même et d’autres valeurs que celles qui mouvaient les communautés villageoises et ouvrières. Les préférences vont largement désormais à une éducation par la douceur et la négociation, même si l’on sait depuis Freud que le prix à payer pour la contrainte douce peut être lourd. Elle est un autre mode de contrôle social, qui peut aller jusqu'à un certain chantage affectif. L’Ecole a joué un grand rôle dans ce changement de modèle, avec son interdiction des jeux traditionnels, avec ses règlements contre un certain usage de la force. Il ne s’agit pas bien sûr de regretter un modèle ancien, disparu avec les conditions sociales qui lui donnait cohérence et efficacité, mais de voir ce qu’il en reste dans la cour de récréation.. Il faut toutefois noter que dans le refus de la brutalité, il y aussi un certain mépris culturel.

Catégorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 07-05-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Contrat Jeune Majeur
Contrat Jeune Majeur

1. ÉTUDE DE SITUATION DE H. 1.1. SITUATION ANTÉRIEURE 1.1.1. LE CONTRAT JEUNE MAJEUR 1.2. PERSONNALITÉ DE H. 1.3. SITUATION ACTUELLE 1.3.1. RÉGULARISATION DES ÉTRANGERS 1.4. PROJET D’ORIENTATION 1.4.1 LES EMPLOIS JEUNES 1.4.2. LE CONTRAT DE QUALIFICATION

Accompagnement socio-éducatif en IME
Accompagnement socio-éducatif en IME
Dès le commencement de mon stage à l’Institut Médico Educatif, je me suis rendue compte que les préadolescents présents sur mon groupe éprouvaient tous des difficultés plus ou moins importantes. Ces obstacles survenaient généralement à des moments précis, comme durant les repas, lors de certains exercices ou activités ou lorsqu’ils devaient se laver les mains. Au fil du temps, je me suis attardée sur plusieurs enfants. Mais, pour ce dossier, je m’appuierai sur le travail que j’ai effectué auprès de Camille. Elle rencontrait certaines difficultés, notamment au moment du lavage des mains. Cela m’a semblé important à travailler, pour lui permettre une meilleure autonomie dans sa vie quotidienne.

Au terme de ce dossier, je pense m’être impliquée dans une relation d’aide mettant l’accent sur la confiance et certaines valeurs, pour arriver à un but précis, celui de favoriser l’autonomie de Camille. Certes dans cette situation, la dépendance de Camille est liée à son handicap (déficience intellectuelle sévère). Mais chaque professionnel, dans le domaine de l’action sociale, tend à promouvoir la valeur de l’autonomie et à la développer afin que les individus puissent avoir la capacité de se restaurer comme acteurs de leur propre vie. Pour compléter et clore ce dossier, j’ajouterai une citation de J. Rouzel : « L’éducateur doit être celui qui accompagne un être dans le passage et lui proposer son appui pour avancer dans la voie de l’autonomie et de la responsabilisation ».
Etude de situation dans une maison d'enfants
Etude de situation dans une maison d'enfants
Le placement d’un enfant est décidé lorsque ce dernier est « directement en danger ou lorsqu’il subit les effets de la crise au sein du milieu familial. La notion de danger recouvre les phénomènes de maltraitance tant physique que psychique que peuvent subir les jeunes, que les carences éducatives constatées dans le milieu familial en ce qui concerne le cadre éducatif, les soins l’hygiène, le suivi scolaire... » J’ai choisi d’élaborer ma note de synthèse de la façon suivante ; présentation, analyse et propositions éducatives ne seront pas traitées séparément. J’ai trouvé cette organisation plus simple pour le lecteur comme pour moi.
L'évolution de l'intégration des handicapés visuels dans les écoles non spécialisées en Allemagne et en France
L'évolution de l'intégration des handicapés visuels dans les écoles non spécialisées en Allemagne et en France

L’éducation des handicapés visuels n’a pas toujours été considérée comme un droit allant de soi. Par la suite, il y a eu au cours du temps une évolution de la vision et de la prise en charge du handicap. En effet, celui-ci entraine une limitation d’activité ou une restriction à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielle, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.

Plus particulièrement, je vais m’intéresser ici au handicap visuel qui se décline en plusieurs degrés, mais pour simplifier j’étudierais les personnes qui ont une acuité visuelle inférieure à 1/10. J’ai choisi ce handicap car d’une part, je suis plus familiarisé avec cette situation et d’autre part, je trouve qu’il est plus difficile d’adapter un cours pour un non-voyant que pour un handicapé physique comme les personnes en fauteuil roulant.

C’est pourquoi le débat actuelle est porté sur faut-il scolariser les élèves non voyant dans des établissements spécialisées dans leur handicap ou faut-il les scolariser avec les autres élèves dans des écoles d’intégration ou des écoles tout à fait « classiques » ?

Nous allons voire, dans un premier temps, les politiques actuellement appliquées en France sur le handicap puis comparer avec celles de l’Allemagne. Et dans un second temps, nous allons expliquer cette situation par une recherche historique.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche