LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

La machine à trier : Comment la France divise sa jeunesse

La machine à trier : Comment la France divise sa jeunesse

Nous remarquons une inquiétante aggravation des inégalités entre les jeunes qui bénéficient d’un diplôme et ceux qui n’en bénéficient pas. Il y a un profond malaise dans notre société, les jeunes non diplômés sont exclus et discriminés par le handicap que constitue l’absence de diplôme. En matière de mœurs, les jeunes non diplômés ont un caractère bien différent des autres : ils sont beaucoup moins permissifs en matière de tromperie, relation sexuelles, avortement… alors que les jeunes diplômés sont plus ouverts face à cela.  Par contre les jeunes sans diplôme déclarent plus profiter du système (fraude, travail au noir, indemnités…), ils sont détachés de la société alors que les diplômés ont un fort sentiment d’intégration et de participation à cette dernière. Pourtant, tous veulent les mêmes choses, tous sont préoccupés par le désir de trouver un emploi, de fonder une famille et tous jugent que travailler est très important mais malgré ces envies, certain n’ont pas cette opportunité car ils n’ont pas démarré avec les mêmes chances dans la vie.

...

En conclusion, nous pouvons dire qu’il y a un véritable problème d’inégalité dans le système Français.

Outre les différents facteurs d’inégalités entre les jeunes, notre système les conduits en plus, au décrochage scolaire. Ce système doit être remodelé et réformé rapidement et le décrochage doit devenir une priorité nationale pour des raisons à la fois sociales et, économique : l’insertion professionnelle des jeunes décrocheurs est nettement plus difficile, le taux de chômage est plus élevé, les emplois sont plus précaires et la mobilité professionnelle plus difficile.

En matière d’accompagnement, l’Etat n’aide pas vraiment les jeunes, ou plutôt, n’aide pas forcément ce qui en ont le plus besoin, car comme nous le savons, il n’y a en matière d’accompagnement, aucun dispositif qui contraindrait les services publics de l’emploi à agir en faveur des jeunes demandeurs d’emploi sans qualification.

De plus, la plupart des dispositifs d’assistance en direction des jeunes ne sont accessibles qu’à ceux ayant déjà travaillé  ou n’ayant pas encore quitté le nid familial. Là aussi, il serait donc judicieux d’intervenir.

Ces inégalités, conduisent a de gros problèmes socio- économiques dans notre société, il faudrait agir au plus vite, pour que tous puissent réellement avoir accès au même droit et pour que l’économie du pays puisse être relancée.

Catégorie: Fiche de lecture Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 16-12-2020
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Les projets chez les jeunes
Les projets chez les jeunes

Selon CRUCHON 1967 : 1.Va et vient entre introversion et extraversion 2.Contrôle de l’affectivité 3.Tenir compte d’autrui, essayer de le comprendre 4.Objectivité du jugement 5.Capacité à prendre et assumer des responsabilités pour soi et pour les autres 6.Capacité à accepter les échecs

La nouvelle question sociale
La nouvelle question sociale

La nouvelle question sociale, de Pierre Rosanvallon, est un essai sur le thème de l’Etat-providence écrit en 1995.Dans cet ouvrage, l’auteur tente d’analyser la société, à travers un historique de l’intervention étatique dans les domaines de l’économique et du social. C’est le contrat social dans son ensemble que Rosanvallon propose de repenser, dans le sens d’une énonciation d’un droit à l’insertion. Aussi allons-nous effectuer un travail de synthèse, afin d’en dégager les points essentiels. Tout d’abord, nous pourrons étudier le cheminement de l’Etat-providence dans l’optique assurancielle. Ce premier aspect nous amènera ensuite à constater les failles de l’Etat-providence tel qu’il existe actuellement et à étudier les solutions proposées par Pierre Rosanvallon afin d’y remédier

Éduquer sans punir :Thomas GORDON
Éduquer sans punir :Thomas GORDON

Éduquer sans punir ou Apprendre l'autodiscipline aux enfants de Thomas GORDON est un guide pour les parents souhaitant aborder l'éducation de leurs enfants sous l'angle de l'autodiscipline ou plus largement de l'autogestion. L'auteur y aborde plusieurs concepts intéressants visant à conduire les parents, et les éducateurs d'une façon plus générale, vers une éducation apportant une plus grande satisfaction et réduisant ainsi les troubles physiques et psychologiques chez les enfants.

Dans un premier temps, Thomas Gordon présente la méthode traditionnelle d’éducation fondée sur l’usage des punitions et des récompenses et analyse ses effets sur les enfants et la société. Dans un deuxième temps, il propose des alternatives à cette méthode jugée néfaste. La première partie de l’ouvrage démontre donc qu’il est primordial d’éduquer les enfants et non plus de les discipliner. Ces derniers doivent apprendre à se contrôler eux-mêmes face aux désagréments qui résultent de leur propre comportement.

Prendre le futile au sérieux de Claude Javeau
Prendre le futile au sérieux de Claude Javeau

Les livres proposés pour aborder se travail de synthèse tournent tous autour du thème du quotidien. Cette thématique importante retrace parmi les différents ouvrages, diverses expériences et observations relevées depuis plusieurs angles de vue. Quand beaucoup d'ouvrages traitent de détails relevés auprès d'un public particulier, " Prendre le futile au sérieux " à la particularité de décrypter les actes quotidiens du milieu ordinaire contemporain mais aussi commun à de nombreuses cultures. Finalement, il s'agit de micro-rituels communs et humains que l'on peut remarquer dans la normalité. Cette différence a dirigé mon choix car la frontière avec le milieu spécialisé est définit au vu de nombreux critères. Il me semble dès lors important de comprendre personnellement les actes normaux avant de pouvoir juger une action d’anormale.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche