LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

La définition de la résilience et la polémique sémantique

La définition de la résilience et la polémique sémantique Quand le mot "résilience" est né en physique, il désignait l’aptitude d’un corps à résister à un choc. Quand il est passé dans les sciences sociales, il a signifié la capacité à réussir, à vivre et à se développer positivement.

La résilience est devenue, ces dernières années, un concept très en vogue. Pour les uns, il serait la pierre philosophale qui transforme le plomb de la souffrance en or interpersonnel.
Catégorie: Travaux U.F. Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

L'ordonnance du 2 février  1945
L'ordonnance du 2 février 1945
Rompant avec le système juridique prévalant sous l’ancien régime, qui ne faisait aucune différence entre les adultes et les enfants concernant la responsabilité pénale, le Code Pénal de 1810 fixa la majorité pénale à 16 ans. Le juge chargé d’une affaire mettant en cause un mineur de moins de 16 ans se fondait alors sur le critère de discernement. S’il était établi que le mineur avait agi sans discernement, le juge prononçait un acquittement, mais le mineur devait être éloigné de la société et faisait l’objet d’un placement en maison de correction où il bénéficiait de mesures éducatives, pour une durée, qui ne pouvait aller au-delà de son vingtième anniversaire. En revanche, si le juge estimait que le mineur avait agi en pleine connaissance de cause, il bénéficiait d’une atténuation de peine, mais devait effectuer celle-ci dans les conditions de droit commun. Ce système fut critiqué car il favorisait la promiscuité et ne prenait pas suffisamment en compte les spécificités de la délinquance juvénile par rapport à la criminalité en général. Pour remédier à cette insuffisance, la loi du 5 avril 1850 instaura alors les colonies pénitentiaires de jeunes détenus, accueillant tous les mineurs délinquants quel qu’ait été leur niveau de discernement. Une loi du 12 avril 1906 porta la majorité pénale à 18 ans.
L'accueil des familles lors des visites en Maison d'Accueil spécialisée
L'accueil des familles lors des visites en Maison d'Accueil spécialisée

« Les personnes polyhandicapées sont atteintes d’un handicap grave à expressions multiples chez lesquelles la déficience mentale sévère et la déficience motrice sont associées à la même cause entrainant une restriction extrême de l’autonomie » (circulaire n°86 du 6 mars 1986)

  La vocation première des Mas est de conserver aux personnes accueillies un minimum de capacité à vivre les actes de la vie quotidienne (toilette, habillage, repas…) dans le cadre d’une organisation structurée par unités de vie regroupant un faible nombre de résidents.

  Le travail des animateurs est donc très important et nécessite une stimulation des résidents à tout les instants de la journée et pour toutes les tâches de la vie quotidienne.

  Si le soutien des animateurs est très important, il ne faut pas négliger le rôle des parents et de la famille (pour ceux qui ont la chance d’avoir encore de la famille) dans l’accompagnement de ces personnes polyhandicapées.

  En effet le contact et les visites de la famille peuvent permettre de lutter contre la routine qui pourrait naître d’une vie trop répétitive, encadrée avec les contraintes et les risques de la vie en collectivité.

 J’ai constaté que pour ces derniers ainsi que pour leurs familles les conditions d’accueil lors des rencontres n’étaient pas toujours optimales et ne permettaient pas de créer une rupture avec le centre. En effet ces visites se font au sein du groupe au milieu des autres résidents et des animateurs. Cela entraine des contraintes aussi bien pour la famille, que pour les animateurs, que pour les résidents.

La bonne distance éducative
La bonne distance éducative
Au travers des situations que j’ai rencontrées lors de mes diverses expériences, je fais le constat que l’éducateur intervient professionnellement auprès de personnes qui lui sont confiées en raison de leur fragilité. Cette fragilité est à la fois la cause et l’effet de nombreuses difficultés, habituellement répertoriées dans le champ éducatif. L’éducateur n’existe donc qu’en fonction du besoin et de la demande du sujet en souffrance, relayés par la société et ses institutions. Pour que se créer un lien entre l’autre et soi, il faut que l’éducateur s’engage dans la proximité affective jusqu’à prendre le risque parfois du transfert. Alors, je pense que pour instaurer une relation éducative dans une juste distance, la question du tiers devient inévitable.
DPP en IME et MECS
DPP en IME et MECS
Deux situations se déroulent en effet sur un temps du repas, alors que la dernière présentera un entretien informel. Ces temps du quotidien sont de véritables supports pour moi dans le cadre de ma pratique professionnelle. Dans chaque situation, je présente tout d’abord le contexte de celle-ci, pour ensuite en décrire le déroulement. Ensuite, je décris mon intervention tout en analysant ma pratique, en lien avec le domaine de compétence 1 « accompagnement social et éducatif spécialisé » et en utilisant des supports théoriques.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Educateur spécialisé

Les plus vus - Educateur spécialisé

Les plus téléchargés - Educateur spécialisé