LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Violence et ITEP

Violence et ITEP

La recherche sur laquelle je propose de  travailler est autour d’une situation vécue lors de mon stage en ITEP. L’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique, dans sa définition la plus simple est une école spécialisé accueillant des enfants ayant des troubles du comportement. Cela faisait à peu près un mois et demi que le stage avait débuté, je commençais à prendre mes marques, à connaître les enfants, et eux aussi commençaient à me connaître.

Une des premières impressions spectaculaires que j’ai eu en arrivant, c’était les comportements parfois violents de certains éducateurs. L’équipe éducative avec laquelle je travaillais se composait d’un éducateur spécialisé, mon référent, d’une monitrice éducatrice et d’un éducateur sportif. Les violences constatées venaient essentiellement d’un des éducateur homme. J’entends par violence des comportements que je jugeais impressionnants par la voix, par les coups donnés aux murs, puis par des mouvements brusques vis-à-vis des enfants.

Ces réactions se faisaient en réponses à des provocations de la part de certains enfants, démontrant eux aussi des comportements très violents lors de crises. Beaucoup de ces moments se déroulaient le soir, lorsque les enfants étaient dans leur chambre, en attendant de se coucher. Je regardais le couloir vide dans ces moments, nous pouvions seulement entendre les cris de l’éducateur et de l’enfant en crise. Puis suivaient les cris des autres enfants cherchant le calme, et insultant celui qui échange avec l’éducateur. Le couloir vide prenait une dimension bien étrange. Dans mon imagination, ce couloir et ces cris correspondait tout à fait à l’idée que je me faisais d’un asile…

...

Peut-être ai-je démontré ce que j’étais capable, ce qui lui a permit de trouver un cadre qui le rassurait ?

Le jeu dans lequel Daniel m’a fait jouer, était un jeu dans lequel il avait l’habitude d’évoluer.  Ce qui nous renvoie à la question de l’effet miroir de l’institution, un enfant qui entre dans un centre où les éducateurs ont les mêmes comportements que les enfants accueillis, ne va-t-il pas reproduire ce qui est plus ou moins institué ? Notre posture ne devrait-elle pas « casser » cet effet pour donner aux enfants une autre façon de se développer ? C’est le problème le plus évident qui découle de cet événement. Je m’en suis voulu d’en être arrivé à cet acte. Ceci sans avoir pu trouvé une autre parade, un autre jeu que celle qui est la plus évidente institutionnellement. Mais comment faire pour sentir la limite de ses réactions et ne pas avoir recours systématiquement à un pouvoir physique ?

Cette situation ma effectivement fait prendre conscience d’une fragilité. Le risque de recourir  à la violence afin de me rétablir dans mon autorité. 

Categorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 18-09-2020
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Accompagnement Social et Éducatif Spécialisé. Dossier sur les pratiques Professionnelles
Accompagnement Social et Éducatif Spécialisé. Dossier sur les pratiques Professionnelles
Dans ce travail, je vais évoquer une situation sur chacun de mes stages que j’ai vécue, avec une personne qui a attiré mon attention. Je tenterais d’expliquer comment je suis entré en relation avec cette personne et ce qui s’est joué entre elle et moi. Ici, le mot relation m’apparaît comme le défini Carl Rogers dans « Développement de la personne » (p.29) : « J'entends, par ce terme de relation d'aide, des relations dans lesquelles l'un au moins des deux protagonistes cherche à favoriser chez l'autre la croissance, le développement, la maturité, un meilleur fonctionnement et une meilleure capacité d'affronter la vie. L'autre, dans ce cas, peut être soit un individu, soit un groupe. On pourrait encore définir une relation d'aide comme une situation dans laquelle l'un des participants cherche à favoriser chez l'une ou l'autre partie, ou chez les deux, une appréciation plus grande des ressources latentes internes de l'individu, ainsi qu'une plus grande possibilité d'expression et un meilleur usage fonctionnel de ces ressources"
Etude de situation dans une maison d'enfants
Etude de situation dans une maison d'enfants
J’ai remarqué tout de suite que K a le regard fuyant. Il n’arrive pas à regarder l’adulte qui s’adresse à lui dans les yeux, surtout lorsqu’il a quelque chose à se reprocher. Quand je lui parle, il baisse la tête, se cache les yeux avec les mains. Ce doit être pour lui une façon d’éviter d’entrer en relation avec l’adulte car il est vrai que le regard est un élément important si l’on veut entrer en interaction avec quelqu’un.
Analyse d’une situation éducative
Analyse d’une situation éducative
La situation que j’ai retenue émane en effet d’un appel téléphonique d’une éducatrice travaillant dans une association d’accueil de jour pour personnes sans domicile fixe, en difficulté et/ou en situation de précarité. Basée dans l’Est des PO, dans une région qui regroupe une importante population de marginaux, cette association ne pratique qu’un hébergement de fortune, avec une capacité d’accueil très réduite ( trois lits ). Elle ne peut, ce 8 avril 1997, répondre à la demande de protection et d’hébergement d’une jeune femme de 26 ans violentée par son compagnon.
La méthode verbotonale
La méthode verbotonale
AIDER, ACCOMPAGNER L'ENFANT SOURD SANS LE SURPROTEGER. L'enfant sourd reste très dépendant des adultes qui l'entourent. Il ne peut assimiler un concept nouveau par ses propres moyens à cause des images auditives déformées qu'il est susceptible de recevoir. Il a donc besoin qu'on lui fasse vivre des situations qui illustrent et enrichissent la connaissance des concepts. I l a besoin qu'on lui explique, qu'on l'aide à prononcer correctement à reconnaître auditivement et à employer les concepts à bon escient. Il faut vérifier sans cesse qu'il a bien compris. C'est pourquoi le travail individuel orthophonique (entraînement de l'audition action sur la voix, l'articulation l'enrichissement de la langue orale et écrite) et le soutien pédagogique spécialisé restent absolument indispensables et pour longtemps, à moins que les parents puissent assumer ce travail totalement. La surveillance médicale et le suivi prothétique de toute évidence, doivent également être poursuivis. Ce travail est donc délicat. Il s'agit d'aider, d'accompagner l'enfant sourd et sa famille, mais sans les surprotéger, de le rendre autonome le plus vite possible, mais sans lui demander l'impossible, en tenant compte de chaque situation particulière.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche