LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

L’heure du conte

L’heure du conte

Alors, quand j'ai appris qu'un atelier « conte » s'était mis en place dans l'IME où je travaillais, je me réjouissais de cette initiative. Bien sûr, on peut se demander quel est l'intérêt de cette activité avec des enfants déficients intellectuels. C'est une interrogation légitime après tout : on aime bien savoir ce que l'on entreprend. Les réponses que j'apporterais expliqueront en quoi le conte peut servir de médiation entre les éducateurs et les enfants ; comment l'enfant déficient intellectuel, qui rencontre des difficultés dans la construction de sa personnalité ainsi que dans sa socialisation, peut, à travers le conte, trouver des réponses à ses difficultés. Dans une première partie, j'aborderais donc la construction de la personnalité et la socialisation chez l'enfant. Puis, dans la seconde partie, je décrirai la déficience intellectuelle et ses conséquences sur le sujet. En faisant des tours et des détours, parfois en m'éloignant du sujet central qu'est le conte, je poserai les bases théoriques à mes hypothèses pour qu'enfin, je puisse aborder le conte et son intérêt éducatif. Dans une troisième partie, je reprendrais différents auteurs et leurs écrits concernant les contes et les histoires. Leur éclairage nous apprendra que le conte, c'est tout cela et sans doute beaucoup plus... Vous ne comprenez pas ? Tant mieux ! Il va falloir s'engager dans cette forêt, parfois sombre, parfois éclairée, où chaque arbre est gravé d'un mot. Pas de raccourcis ou alors c'est de la triche. Pas de recette miracle, sinon c'est l'ogre qui nous mange. Pas de réponse vague non plus sinon c'est le fond du puits, en attendant la prochaine oie. Des indices, des pistes qui nous permettra de trouver un sentier. Les conteurs l'ont bien trouvé, leur chemin. Certains sont arrivés au bout, d'autres pas encore. Mais au moins, ils ont décidé d'un chemin à suivre. Est-ce que l'éducateur peut lui aussi trouver son chemin, avec ces objectifs professionnels ? Alors, lâchez vos épées et vos armures, faites le plein de courage et lancez les dés. PREMIERE PARTIE : L’AVENTURE HUMAINE L'enfant vient de naître et le voilà parti pour la grande aventure. Après neuf mois d'attente, le désir du couple se concrétise, mais l'enfant n'a pas encore fini son développement. Bien au contraire : son corps, son cerveau, tout est immature, prématuré. L'évolution nous apprend que l'acquisition de la station debout par l'homme a pu se réaliser en renforçant la région du bassin, libérant ainsi de la place pour le cerveau mais rétrécissant le col de l'utérus. Donc, pour que la femme puisse accoucher, il faut que le bébé soit de taille plus réduite, donc prématuré. Cela a des conséquences importantes sur le cerveau comme sur l’organisation sociale du genre humain. Le cerveau n'étant pas encore achevé, il ne demande qu'à être développé, sa plasticité est importante. Cela va lui permettre d'emmagasiner un maximum d'informations et de développer des facultés cognitives importantes qui vont le démarquer du règne animal. Ou alors de dévier de la trajectoire « classique », puisque rien ou peu de choses sont tracés. De plus, le petit d’homme doit être protégé car fragile. Une structure sociale complexe va se mettre en place pour lui offrir cette protection, jusqu’à ce qu’il soit autonome. L'enfant, au fil des années, va donc se constituer une personnalité tout en développant ses facultés cognitives. Il va ainsi acquérir sa place au sein de la société. I/ LA CONSTRUCTION DE LA PERSONNALITE : 1/ LES IDENTIFICATIONS : Comme l'écrivent Laplanche et Pontalis, « la personnalité se constitue et se différencie par une série d'identification. L'identification est un processus inconscient par lequel un sujet assimile un aspect, une propriété, un attribut de l'autre et se transforme, totalement ou partiellement, sur le modèle de celui-ci ». Plus que la simple imitation, l'enfant va absorber des traits de caractère à autrui pour les intégrer à son appareil psychique. L'inconscient est cette partie sombre et enfouie de notre personnalité. Comme l'iceberg, c'est la partie cachée mais qui nous soutient, énorme mais invisible. Il est difficile d'accès car il faut passer sous la ligne de flottaison. Comme une fondation, son édification agira sur le développement des étages supérieurs. Une faiblesse dans la construction et c'est un pan de mur qui peut s'effondrer. Il y a deux étapes dans l'identification. L'identification primaire est liée à l'incorporation orale. C'est la phase où le bébé porte tout à la bouche pour absorber le monde, sur un mode imaginaire, et ainsi le découvrir. Ce mouvement vise à préciser l'identité de base du sujet. Survient ensuite le mode d'identification secondaire destiné à affirmer l'identité, notamment sexuelle, du sujet. L'enfant va absorber les qualités représentées pour lui par un objet. Les identifications secondaires viennent normalement compléter et organiser les identifications primaires. Ces identifications vont donc renvoyé à une identité plus ou moins complexe de la personne et de son Moi. En psychanalyse, le Ça est le réservoir bouillonnant de nos pulsions. Il tend à obtenir du plaisir sans tenir compte de la réalité : c’est le principe de plaisir. Le Surmoi est l’instance moralisatrice et il peut devenir aussi cruel et tyrannique que le Ça.

Catégorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 05-03-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Rosie et l'adolescence
Rosie et l'adolescence
Rosie est la 3ème d’une fratrie de 5 enfants. Elle a une sœur ainée de 18 ans, un frère de 17ans et deux petites sœurs de 4 et 6 ans. Son père travaille en tant que magasinier et sa mère est mère au foyer. Elle est actuellement la seule à être placée en institution mais, cela n’a pas toujours été ainsi. Il y a 3 ans, Rosie alertait les services sociaux du climat qui régnait au domicile : alcoolisation et violence du père (surtout envers Rosie), laisser aller de la maman (appartement non entretenu, mauvaise nutrition des enfants…). Un placement de Rosie et de ces deux petites sœurs a donc lieu. Les parents de Rosie ne cessent de la faire culpabiliser quant au placement de ses petites sœurs. Rosie mettra alors tout en place pour organiser son retour et le retour de ses petites sœurs au domicile. Encore aujourd’hui, elle avance le fait que ses petites sœurs étaient trop jeunes pour supporter un placement.
Etude de situation (Autisme)
Etude de situation (Autisme)
J’effectue mon stage découverte dans le SESSAD d’une l’IME qui accompagne 10 enfants autistes, 8 d’entre eux sont scolarisés à la CLIS (classe d’intégration scolaire) de. Une éducatrice du SESSAD, Jocelyne, y est présente à temps plein compte tenu du nombre d’enfants du SESSAD présents. Mon stage se déroule au sein de cette CLIS car Jocelyne est ma monitrice de stage au niveau du SESSAD.
Violence et ITEP
Violence et ITEP

La recherche sur laquelle je propose de  travailler est autour d’une situation vécue lors de mon stage en ITEP. L’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique, dans sa définition la plus simple est une école spécialisé accueillant des enfants ayant des troubles du comportement. Cela faisait à peu près un mois et demi que le stage avait débuté, je commençais à prendre mes marques, à connaître les enfants, et eux aussi commençaient à me connaître.

Une des premières impressions spectaculaires que j’ai eu en arrivant, c’était les comportements parfois violents de certains éducateurs. L’équipe éducative avec laquelle je travaillais se composait d’un éducateur spécialisé, mon référent, d’une monitrice éducatrice et d’un éducateur sportif. Les violences constatées venaient essentiellement d’un des éducateur homme. J’entends par violence des comportements que je jugeais impressionnants par la voix, par les coups donnés aux murs, puis par des mouvements brusques vis-à-vis des enfants.

Ces réactions se faisaient en réponses à des provocations de la part de certains enfants, démontrant eux aussi des comportements très violents lors de crises. Beaucoup de ces moments se déroulaient le soir, lorsque les enfants étaient dans leur chambre, en attendant de se coucher. Je regardais le couloir vide dans ces moments, nous pouvions seulement entendre les cris de l’éducateur et de l’enfant en crise. Puis suivaient les cris des autres enfants cherchant le calme, et insultant celui qui échange avec l’éducateur. Le couloir vide prenait une dimension bien étrange. Dans mon imagination, ce couloir et ces cris correspondait tout à fait à l’idée que je me faisais d’un asile…

Projet dactivité: la danse
Projet dactivité: la danse
Dans le cadre de l’unité de formation «pédagogie de l’expression et techniques éducatives», il nous fallait réaliser un projet d’activité et le mettre en place lors de notre stage de seconde année de formation. Ayant participé à la technique éducative Danse-Théâtre-Clown et étant moi-même danseuse depuis plusieurs années, j’ai décidé de monter un atelier danse. J’ai donc mis en place cette activité au centre d’aide par le travail de la M avec quatre adultes déficients intellectuels.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche