LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Contrat Jeune Majeur

Contrat Jeune Majeur

1. ÉTUDE DE SITUATION DE H. 1.1. SITUATION ANTÉRIEURE 1.1.1. LE CONTRAT JEUNE MAJEUR 1.2. PERSONNALITÉ DE H. 1.3. SITUATION ACTUELLE 1.3.1. RÉGULARISATION DES ÉTRANGERS 1.4. PROJET D’ORIENTATION 1.4.1 LES EMPLOIS JEUNES 1.4.2. LE CONTRAT DE QUALIFICATION

INTRODUCTION Cette étude de situation a été réalisée, pendant un remplacement de 2 mois et un CDD de 6 mois dans l’institution où j’avais effectué mon stage long de responsabilité éducative. J’ai donc poursuivi, pendant ma période salariée, le suivi éducatif entamé précédemment de la situation de H. L’institution où a été fait ce travail est un CHRS, et sa spécificité est l’accueil d’une population de jeunes de 18 à 28 ans (12 jeunes hommes et 6 jeunes femmes). 1. ÉTUDE DE SITUATION DE H. 1.1. SITUATION ANTÉRIEURE H. est un jeune homme de 23 ans originaire du Cameroun. Ses parents sont décédés lorsqu’il avait 15 ans. Il est venu vivre, sous couvert d’une carte de séjour temporaire d’étudiant, trois mois après, chez sa sœur en banlieue Pienne, les relations entre eux se sont par la suite détériorées. En effet, une des raisons a été la facilité avec laquelle H. réussissait dans ses études tout en ayant des activités extérieures, sportives et de loisirs, alors que les enfants de sa sœur, qui avait plus de moyens matériels, n’obtenaient que de médiocres résultats. Sa sœur a donc demandé à H. d’aider ses neveux dans leurs études, le résultat escompté n’intervenant pas, H. a dû subir les conséquences de cet échec, et c’est vu prié de trouver une solution pour quitter le milieu familial. Auparavant sa scolarité a été chaotique. Sa sœur, prétextant des difficultés financières, lui a demandé de travailler, il dû s’orienter sur un BEP, alors qu’il devait, dit-il, entrer en terminale. Il a obtenu un contrat jeune majeur alors qu’il était en BEP/CAP électrotechnique. H. avait à ce moment 19 ans, ce qui lui a permis d’intégrer un foyer de l’A.S.E jusqu’à ses 21 ans 1.1.1. LE CONTRAT JEUNE MAJEUR “L’ASE peut prendre en charge, à titre temporaire, les mineurs émancipés et les majeurs de moins de 21 ans qui éprouvent des difficultés d’insertion sociale faute de ressources ou d’un soutien familial suffisant. Le demande est formulée par le jeune lui-même. La décision est prise par le responsable de secteur, après évaluation sociale. Les relations régissant le service et le jeune majeur sont stipulées dans un contrat, signé de l’intéressé et du responsable de secteur. La durée de la mesure ne peut pas excéder un an. Elle est renouvelable.” A l’issue de son contrat, il est retourné chez sa sœur pendant 6 mois. En 1998, il s’est inscrit comme candidat pour passer le BAC, mais a échoué aux épreuves. Il n’a pu suivre tous les cours, du fait des problèmes générés par la mésentente avec sa sœur, et a été fortement perturbé par ce conflit. A la suite de ces difficultés, sa sœur lui a demandé de nouveau de partir. Depuis, il s’est trouvé dans les circuits d’hébergement d’urgence. Il a été accueilli dans notre centre mi-septembre. 1.2. PERSONNALITÉ DE H. H. est un jeune homme qui a apparemment reçu une éducation traditionnelle africaine. Il est très respectueux des autres, surtout des plus âgés. Souvent lors des repas, moment où tous les résidants sont réunis, H. intervient, ce qui n’est pas toujours du goût de l’équipe éducative, pour faire de la morale aux plus jeunes. Il est assez radical dans ses prises de position, ce qui m’a obligé à intervenir une fois, assez fermement, pour lui demander de modérer ses propos, ceux-ci concernaient une critique au sujet de la pratique de la religion islamique. Avec le temps et nos interventions, H. s’est un peu assagi en devenant plus tolérant. Mais il faut néanmoins que nous soyons très vigilants afin d’éviter qu’une discussion s’engage sur un terrain sensible en sa présence, il est très difficile de l’arrêter. H. reste, néanmoins un jeune homme agréable dans l’ensemble, il est serviable et franc, toujours prêt à venir en aide aux autres. H. est très nerveux, il est en permanence agité par de nombreux tics et mimiques faciales répétitives. Lors de discussions sur des sujets qu’il maîtrise, il s’emballe et s’agite jusqu’à l’exaltation. H. pratique de nombreux sports qui lui permettent de canaliser et d’exprimer cette énergie. En semaine le ping-pong, dans un club de son ancienne commune de résidence, et le week-end le football, avec d’autres résidants du centre. Des tournois sont organisés par l’animateur “service ville” sur le terrain de sport à proximité de notre centre.

Catégorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 19-02-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

La bonne distance dans la relation éducative
La bonne distance dans la relation éducative
La rencontre de J et G lors d’une visite chez leur famille d’accueil m’a interpellée et déstabilisée et m’a amenée à me questionner sur la place que je pouvais prendre dans la relation éducative avec ces 2 petites filles. Cette visite était prévue pour évoquer le vécu familial de ces 2 jeunes filles et leur évolution depuis le placement.
Etude de situation dans une maison d'enfants
Etude de situation dans une maison d'enfants
J’ai remarqué tout de suite que K a le regard fuyant. Il n’arrive pas à regarder l’adulte qui s’adresse à lui dans les yeux, surtout lorsqu’il a quelque chose à se reprocher. Quand je lui parle, il baisse la tête, se cache les yeux avec les mains. Ce doit être pour lui une façon d’éviter d’entrer en relation avec l’adulte car il est vrai que le regard est un élément important si l’on veut entrer en interaction avec quelqu’un.
Établissement d'une relation éducative en CEF
Établissement d'une relation éducative en CEF
L'accueil du mineur dans l'établissement constitue une des phases primordiales de la prise en charge. Il s'agit d'un moment intense qui conditionne la suite du séjour et la mise en œuvre des capacités d'évolution du mineur. C'est en grande partie à travers l'accueil qui lui sera fait que le nouveau venu va repositionner son identité sociale et entendre les consignes qui lui seront formulées, La qualité des informations reçues et les communications qui vont s'établir détermineront en partie la rapidité et la qualité de l'adaptation du jeune, avec sa capacité à s'engager et à « produire ». L'accueil est donc un véritable enjeu faisant l'objet de l'élaboration d'une démarche d'intégration. Au cours de la présentation de cette situation, je vous présenterai le processus d'admission du CEF de Narbonne pour ensuite évoquer l'exemple de l'accueil de Medhi et l'établissement de sa relation au cours de laquelle j'interviens en qualité de référent. Aussi J'établirai le diagnostic éducatif de Mehdi.
DC 2 : Mathieu en IME
DC 2 : Mathieu en IME
Mathieu connaît une évolution plutôt irrégulière au sein d’un groupe, tant au niveau de sa classe de CLIS, de son groupe à l’IME, et en fonction des différents ateliers qu’il suit, il semble plus nerveux et sujet à des crises. Plusieurs rapports des intervenants pédagogiques mettent en avant le fait qu’il évolue mieux en groupe restreint.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche