LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l'éducation d'enfants et d'adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l'autonomie.

Analyse d’une situation éducative

Analyse d’une situation éducative

La situation que j’ai retenue émane en effet d’un appel téléphonique d’une éducatrice travaillant dans une association d’accueil de jour pour personnes sans domicile fixe, en difficulté et/ou en situation de précarité. Basée dans l’Est des PO, dans une région qui regroupe une importante population de marginaux, cette association ne pratique qu’un hébergement de fortune, avec une capacité d’accueil très réduite ( trois lits ). Elle ne peut, ce 8 avril 1997, répondre à la demande de protection et d’hébergement d’une jeune femme de 26 ans violentée par son compagnon.

Mon stage de découverte 2 s’est déroulé au S, service d’accueil d’urgence pour femmes et couples avec ou sans enfants et hommes seuls avec enfants, service implanté sur la ville de P, mais accueillant des personnes de tout le département des PO, voire hors département. L’activité du S consiste à apporter une réponse sociale, en relais avec les partenaires sociaux, à une situation d’urgence face à laquelle la personne se trouve en difficulté. L’action du S, qui fonctionne 24 h / 24 h se situe sur deux niveaux : ð un niveau de réponse non matérielle consistant à apporter une écoute, des conseils, et à élaborer une évaluation de la situation de la personne afin de cerner avec elle les possibilités qui s’offrent à elle. Le S pratique ainsi fréquemment des orientations vers des services compétents, en fonction des situations qui se présentent. ð un niveau de réponse matérielle, découlant de l’évaluation de la situation, consistant à fournir un hébergement de courte durée (trois jours ) en hôtel, avec si besoin est, la restauration, ainsi que d’autres prestations diverses de type fournitures de première nécessité ( hygiène, vêtements ), soins médicaux, cartes téléphoniques, billets de train, tickets de bus, etc. L’accueil en urgence dans des structures hôtelières s’apparente à une solution temporaire, transitoire, permettant aux personnes accueillies de mettre en place un projet à plus long terme où le S, par son action d’orientation, fait office de relais entre les différents partenaires sociaux concernés. Ainsi la structure travaille-t-elle en lien avec les Services Sociaux Départementaux, les foyers d’hébergement, les associations caritatives et d’action sociale, etc. De par son histoire, il est plus étroitement lié au CHRS L’A , au sein duquel il a vu le jour avant de se développer de manière autonome. Le S, dans sa pratique, fait donc office de médiateur entre les différents interlocuteurs, institutionnels ou pas, avec lesquels il est en relation, et les personnes qui le sollicitent. Dans la situation dont j’ai choisi de rendre compte, ce rôle d’intermédiaire est pleinement mis en lumière et soutient une partie de ma réflexion sur les pratiques professionnelles qu’il induit.

Catégorie: Etude psycho-pédagogique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 15-03-2021
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Violences sexuelles et pédophilie
Violences sexuelles et pédophilie
CONCLUSION. Si le corps n'est pas respecté, il s'insurge et lutte pour rester seul maître à bord. L'élévation vers la sagesse, le désintéressement et l'oubli de soi-même peuvent constituer un idéal louable. C'est souvent la méthode employée, le mépris de la vraie structure du psychique humain qui est en question. Enfermement à vie ? Peines de mort ? Libérations avec l'innocente illusion de la thérapie ? Vu son d'infantilisme, il oublie vite la prison, une fois sortie. Son irréalisme aura vite fait de le ramener à ses rêves criminels. Il est évident qu'il faut s'occuper des enfants et que ceux qui les maltraitent doivent être poursuivis et condamnés. Mais en être à ce point obsédé prouve que nous doutons d'y parvenir. Une éducation plus saine, plus libre, plus vrai, moins angélique, diminuerait grandement le nombre et la gravité de toutes sortes de déviances dont bien sûr, la pédophilie. A l'opposé des thèses les plus extrémistes, tout optimisme autour de la guérison ne doit pas contribuer à la nouvelle mystification que la médecine et la science sont capable aujourd'hui de prévenir, et les crimes, et les récidives. Marie-France Botte militante belge de la lutte contre les sectes et la pédophilie intervenait en faveur ‹‹ d'une politique relative à l'égard des agresseurs ›› traduit par une ‹‹ obligation de prise en charge médicale et pluridisciplinaire pour les délinquants sexuels en milieu carcéral. ›› L'obligation de prise en charge médicale conduit à une nouvelle pression des milieux politiques et de l'opinion publique sur les thérapeutes et exclut toute la dimension individuelle, personnelle et volontaire de la démarche du sujet. Comment concevoir la psychothérapie comme une peine, alors que son principe premier suppose l'adhésion ? Comment, transformé le détenu en patient ? C'est bien toute l'ambiguïté du projet risquant de suggérer que ‹‹ la médecine ou les techniques psychothérapeutiques sont à même de contrôler les récidives ››, instituant la science en panacée de la violence. Souvenons-nous du film de Stanley Kubrick, " Orange mécanique ", le monument à la mémoire de la dérive possible de toute société civilisée qui se doit, en vertu de son histoire, de punir les crimes dans le respect d'une étique humaine et morale et de stopper une escalade de violence qui ne différencie plus le juge du condamné, le bien du mal. La résistance comme l'ont témoigné les femmes algériennes réside parfois dans le principe de permanence de la vie quotidienne. Il peut rendre plus fort, plus solidaire et plus efficace pour lutter contre le traumatisme et les appétences de mort
La famille traditionnelle. la monoparentalité
La famille traditionnelle. la monoparentalité
Pour ce faire, je développerai dans un premier temps l'aspect psycho-sociologique d'une famille monoparentale ; puis je parlerai de la période de l'adolescence et de la relation avec la mère dans ce cadre précis. Ensuite, je situerai le cadre juridique de mon intervention ainsi que la particularité du terrain de stage, pour aboutir sur la fonction éducative et celle de médiateur. Enfin, deux études de cas me permettront de mettre en pratique plusieurs aspects de la médiation, de voir si elle peut être utilisée en AEMO et quel intérêt elle peut représenter.
La psychosomatique chez les adolescentes
La psychosomatique chez les adolescentes
Le Dictionnaire Larousse donne cette définition de la psychosomatique : du grec “ psukhê ” = âme et “ sôma ” = corps . Qui concerne à la fois le corps et l’esprit . Celon le même dictionnaire , les troubles somatiques sont relatifs à une “ maladie organique dont le déterminisme et l’évolution sont soumis de façon prioritaire à des facteurs d’ordre psychique ou conflictuel , alors que les symptômes de maladie mentale font défaut . ” La psychanalyse explique que l’appareil psychique se constitue par étayage corporel . Puis , le moi psychique façonne le corps où s’inscrit l’histoire du sujet , avec ses troubles émotionnels et existentiels . Lorsque le sujet ne peut élaborer psychiquement des conflits ou symboliser des traumatismes insoutenables , le symptôme va venir “ remplacer ” ce conflit et se fixer sur le corps . On peut donc se demander , de notre place d’éducateur , comment prendre en compte les manifestations corporelles des usagers dans le travail éducatif .
DC 2 : Mathieu en IME
DC 2 : Mathieu en IME
Mathieu connaît une évolution plutôt irrégulière au sein d’un groupe, tant au niveau de sa classe de CLIS, de son groupe à l’IME, et en fonction des différents ateliers qu’il suit, il semble plus nerveux et sujet à des crises. Plusieurs rapports des intervenants pédagogiques mettent en avant le fait qu’il évolue mieux en groupe restreint.

Connexion

Educateur spécialisé

Abonnement

Recherche