LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Educateur de jeunes enfants

L’éducateur de jeunes enfants favorise le développement et l’épanouissement des enfants de moins de 7 ans. Il intervient principalement dans les lieux de garde collectifs et toutes les structures d’accueil de la petite enfance.

Maintien des liens en institution: Idéologie ou Réalité ?

Maintien des liens en institution: Idéologie ou Réalité ?

Tout au long de ma formation, j’ai réalisé l’importance du travail de l’éducateur de jeunes enfants ( EJE) auprès des familles. C ‘est pourquoi, après un stage en Jardin d’enfant / Halte garderie où j’ai pu découvrir le fonctionnement d’une structure classique ayant pour objectif la préscolarisation, j’ai choisi d’effectuer mon second stage au sein d’un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). Au cours de ce stage, j’ai eu l’occasion de travailler avec des enfants et des mères de tous horizons. Rapidement j’ai compris que pour travailler avec les enfants, il fallait avant tout nouer des liens avec leur mère. J’ai donc accompagné ces familles dans leur quotidien afin de pouvoir ajuster au mieux mon intervention et mettre en place un projet. Ce n’est qu’après cette période d’observation que j’ai pu mener mes activités auprès des enfants.

J’ai réalisé à quel point l’instauration d’une relation de confiance était nécessaire avant la mise en œuvre d’un travail efficace. D’autre part, j’ai également été confrontée à des situations de maltraitances. Cette expérience a suscité chez moi le désir d’approfondir le travail d’un EJE auprès d’enfants en danger mais également auprès de parents en grandes difficultés. C’est ainsi que j’ai décidé d’effectuer mon stage à responsabilité éducative au sein du Foyer départemental de l'enfance à Strasbourg. Un des principaux objectifs du Foyer de l'enfance est de permettre le lien et le maintien des relations familiales et plus particulièrement des relations parents/enfants. Après une période d’observation durant laquelle j’ai pu découvrir concrètement le fonctionnement de l’établissement et ses missions, j’ai choisi de centrer d’avantage mon attention sur l’enfant dans le processus du maintien du lien. Je me suis beaucoup interrogée sur les effets de la séparation pour l’enfant, sur la nécessité ou non d’un maintien des liens familiaux. Puis, au fur et à mesure de mon implication, de mes observations je me suis rendue compte que pour traiter du maintien des liens la prise en compte du parent était indispensable.

C'est là qu’une réflexion d’un autre type s'est mise en place. En effet, j’ai pu remarquer que dans la majorité des situations il était question d’un placement ordonné par le juge des enfants. Il existait ainsi, plusieurs situations où le maintien des liens parents/enfants ne correspondait pas à « l’idéal » recherché lors d’une séparation : les relations entre les enfants et leurs parents étaient parfois distendues, voire inexistantes. De plus, j’ai pu observer que dans les premiers temps de l’accueil, la relation d’aide aux parents est vécue comme une contrainte. L’intervention d’un « tiers » vient, en effet, souligner leurs difficultés à être parents, surtout quand ce tiers est mandaté par la Justice. Dans « Parents en souffrance », René Clément relève que, pour ces adultes, les mesures d’ « aide » sont vécues comme « autoritaire, violentes, mutilantes(…), incompréhensibles. » J’ai pris conscience, que lorsque l’enfant est séparé de ses parents par décision judiciaire, les travailleurs sociaux n’ont pas toujours les moyens de mener à bien la mission principale qui leur est confiée : Aider parents et enfants à maintenir, voire restaurer les liens. Suite à ces différents constats issus de mon stage, je me suis interrogée sur les moyens dont disposait l’EJE afin d’aider malgré tout au maintien, à la rénovation ou la reconstruction des liens parents/enfants. Partant de mes observations, à travers mes réflexions ou actions, m’appuyant sur la notion de parentalité, j’ai ainsi cherché comment l’EJE pouvait éviter les situations de rupture lors du placement d’un enfant.

Mais je me suis aussi demandée si les professionnels, devaient « absolument » restaurer un lien et surtout à quel prix pour l’enfant et ses parents. J’ai en effet rencontré quelques situations sur le terrain, dans mes lectures, où la rupture était concrétisée. Je me suis interrogée sur l’action à mener auprès de l’enfant « sans famille » et sur le rôle de l’EJE dans le soutien de l’enfant. Afin de l’aider à mieux comprendre, et aller au-delà de cette rupture en m’intéressant au concept de résilience. De ma réflexion résulte la question suivante : Comment un Educateur de Jeunes Enfant peut-il, au quotidien, accompagner un enfant placé (en institution) et ses parents dans le maintien des liens familiaux, et à quel prix ? Je souhaite démontrer en terme d’hypothèses que l’EJE peut intervenir afin de rendre aux parents leur place auprès de leurs enfants, les accompagner dans l’exercice de leur autorité parentale en partant du principe que chaque parent est « porteur de compétences. » Mais je suppose aussi que les liens ne doivent pas êtres maintenus « à tout prix. »

En effet, ayant pris conscience que les enfants subissent cette rupture familiale : tenter de restaurer un lien « compromis » pourrait être d’autant plus déstabilisant pour certains d’entre eux. Dans ce mémoire, je retracerai l’évolution des comportements sociaux à l’égard de l’enfant, des parents et m’interrogerai sur l’impact des mesures sur les relations parents/enfants. Dans une seconde partie, je mettrai en évidence le rôle qu’un EJE peut avoir dans un travail quotidien auprès de l’enfant, de ses parents, pour qu’un lien puisse être maintenu. Enfin, je m’interrogerai sur la légitimité du maintien des liens « à tout prix. » Je tenterai également de montrer qu’une rupture « concrétisée » pourrait peut-être aider l’enfant à se structurer plus aisément que dans une situation de liens distendus, voire inexistants. Pour ce faire, j’ai choisi de me diriger vers différents champs disciplinaires : L’histoire, la sociologie, la psychologie et les sciences de l’éducation. Je m’appuierai sur mon travail de recherche, sur le projet éducatif mis en place, et sur les observations que j’ai pu faire lors de mon stage. Je tiens également à préciser que je ne traiterai que des liens parents/enfants et non du travail fait en direction de la fratrie ou des autres membres de la famille. Enfin, pour préserver l’anonymat des enfants j’ai décidé de changer leur prénom.

Catégorie: Mémoire Educateur de jeunes enfants
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-11-2022
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Soutien à la parentalité : l'EJE et l'institution
Soutien à la parentalité : l'EJE et l'institution

Employée durant les trois années précédant mon entrée en formation dans une crèche/halte-garderie parentale en zone rurale, j’étais déjà sensibilisée à l'accueil du parent et l’écoute de sa parole. C’est au cours des stages effectués depuis plus de deux ans que j’ai pu travailler plus spécifiquement ce thème. Souhaitant donc approfondir en seconde année ce qu’était le soutien à la parentalité, j’ai effectué mon stage à responsabilité dans un Centre Départemental de l’Enfance et de la Famille (CDEF). En gardant en toutes circonstances l’enfant au centre de son travail, la spécificité de l’EJE trouve sa place dans un établissement de ce type.

Elle permet ainsi à l’équipe d’avoir un autre regard sur ce qui se joue là pour l’enfant. Au fur et à mesure que se construisait la problématique de ce mémoire, l’évidence d’une démarche complémentaire à celle du soutien à la parentalité s’imposait. En effet, en ne disqualifiant pas les parents tout en respectant les rythmes du développement de l’enfant, ainsi que l’individu dans le groupe, en donnant des repères cohérents et en mettant en place des actes éducatifs signifiants pour l’enfant ainsi qu’en verbalisant et en donnant du sens au choses, mais en étant aussi dans une position de tiers, j’étais également dans une démarche de prévention.

Le relais parents assistantes maternelle ou la mission d'accueillir et d'accompagner le parent
Le relais parents assistantes maternelle ou la mission d'accueillir et d'accompagner le parent

L’aménagement, la réduction du temps de travail et la flexibilité de l’emploi ont profondément bouleversé le monde du travail, et par conséquent la demande en matière d’accueil du jeune enfant, dans la diversité des situations et des besoins d’accueil. Et la question du mode de garde se pose souvent pour les parents bien avant la naissance et parfois même dès les premiers mois de grossesse de la maman, particulièrement dans les régions victimes d’une pénurie de modes d’accueil du jeune enfant. Je pense à une maman venue prendre contact avec le relais parents-assistantes maternelles qui m’a accueilli pour ce stage long : Enceinte de trois mois, son entourage lui conseillait avec insistance de se dépêcher à rechercher un mode d’accueil pour son enfant.

Quelque peu interpellée, elle arrive à nous avec ses inquiétudes et nous confie qu’elle n’a pas encore pensé quel mode d’accueil elle souhaitait pour son enfant, et que tout cela lui semblait si lointain que d’y penser déjà suscitait chez elle une « petite » angoisse, nous disait-elle. « Je suis juste enceinte, et il faut déjà que je pense à confier mon enfant, c’est difficile ! ». Se séparer de son enfant, le confier à d’autres, le « partager » avec d’autres n’est pas chose facile et peut susciter angoisse, culpabilité, rivalité, impression d’abandonner. Tous ces sentiments sont plus où moins présents chez les parents. Au cœur de l’accueil du jeune enfant, l’éducateur de jeunes enfants, et plus généralement tous les professionnels de la petite enfance, se doivent d’envisager une réflexion sur comment accueillir le parent en structure d’accueil. Cette question de l’accueil et parfois de l’accompagnement du parent s’est souvent posée à moi au cours de la formation : quelle ouverture fait-on aux parents dans les structures, que leur offre-t-on ? mais aussi, pourquoi et comment travailler cette ouverture ? Au regard de mes différents stages et de la conjoncture actuelle, j’ai eu l’occasion de constater combien cette question de l’accueil du parent était inégalement travaillée.

Pourtant, il me semble capital que cet accueil soit pensé car envisager l’accueil d’un enfant ne peut se faire sans passer par l’accueil du parent. Mon stage long, réalisé au sein d’un relais parents-assistantes maternelles, m’a permis de me centrer sur cette question ou comment accueillir et accompagner le parent. Cette mission du relais se pose dans l’objectif d’offrir un accueil pour l’enfant dans les meilleures conditions possibles, et en particulier au domicile des assistantes maternelles. Se donner un telle mission pour une structure amène à penser cet accueil et cet accompagnement du parent dans la dimension de la relation éducative, et c’est sur cet aspect que je choisis d’orienter mon mémoire.

Prévention précoce pour l'EJE : penser au quotidien un accueil prévenant
Prévention précoce pour l'EJE : penser au quotidien un accueil prévenant

« L’enfant est, pour l’humanité, à la fois un espoir et une promesse ». Ces mots de Maria Montessori nous rappellent les enjeux de la toute petite enfance et son rôle essentiel dans la construction de l’individu et du citoyen qu’il deviendra. Posés comme une évidence au début de ce mémoire consacré à la prévention, ils s’inscrivent pourtant en décalage avec les politiques actuelles d’accueil et d’accompagnement du jeune enfant. La période des 0/3 ans est trop souvent oubliée des discours politiques.

Les pratiques qui s’y rattachent sont parfois réduites aux soins physiques ou à des préoccupations hygiénistes alors que la petite enfance constitue, selon moi, un enjeu majeur par sa dimension préventive. L’accueil des enfants défavorisés en crèche et la scolarisation dès l’âge de deux ans semblent être actuellement les seules politiques préventives. Mais suffit-il de séparer un jeune enfant et de l’accueillir en collectivité pour le protéger des dysfonctionnements relationnels qu’il subit dans sa famille ? Est-il possible de pallier les carences affectives et éducatives sans penser à la qualité de l’accueil qui sera proposée à ces enfants déjà fragilisés ?

Sur le terrain des pratiques, les professionnels se confrontent à de multiples paradoxes. Ainsi, bien que leurs connaissances théoriques du développement du bébé insistent sur le rôle fondamental des premières années de la vie, ils assistent, impuissants, à la dégradation des conditions d’accueil. Alors que les auteurs soulignent l’importance des premiers liens d’attachement, ils constatent des saccages réguliers dans le secteur de la prévention ou du dépistage précoces. Certes, la loi de Mars 2007 réformant la protection de l’enfance pose la prévention primaire et le signalement comme deux axes essentiels à cette protection. Pourtant, les moyens d’action se raréfient et les crédits alloués aux PMI sont réduits.

L’importance des repères dans le développement de l’enfant
L’importance des repères dans le développement de l’enfant

Je pense que les repères seraient les outils principaux pour rassurer et sécuriser l’enfant et donc, pour structurer sa personnalité et construire son identité. Cette hypothèse m’amène à me questionner sur l’importance des repères dans le développement de l’enfant, les conséquences de leur présence ou de leur absence sur l’enfant et la contribution de l’éducatrice de jeunes enfants dans l’apport de repères aux enfants placés en foyer de l’enfance.

Dans un premier temps, je présenterai le foyer de l’enfance. Puis dans une seconde partie, j’expliquerai en quoi le placement est à la fois une perte et un gain de repères. Enfin dans une dernière partie, j’aborderai les trois principaux repères et ce qu’ils apportent à l’enfant.

Connexion

Educateur de jeunes enfants

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Educateur de jeunes enfants

Les plus vus - Educateur de jeunes enfants

Les plus téléchargés - Educateur de jeunes enfants