LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Conseiller en économie sociale et familiale

Le conseiller en économie sociale et familiale (CESF) a pour objectif d'aider les adultes à résoudre leurs problèmes de vie quotidienne. Individuelle et collective, son action passe par l'information, le conseil et la formation.

Rapport de stage dans un Centre Départemental d’Action Sociale (CDAS)

Rapport de stage dans un Centre Départemental d’Action Sociale (CDAS) Le stage d’observation que j’ai effectué du 16 novembre 2015 au 22 janvier 2016 se déroulait au Centre Départemental d’Action Sociale (CDAS) de G. J’ai bénéficié de l’accompagnement d’une référente qui exerce le métier d’Animatrice Locale d’Insertion (ALI). Au regard de cette note de stage, je présenterai dans un premier temps la structure dans laquelle j’ai effectué mon stage. Dans un second temps, j’énumèrerai les différentes missions que peut avoir un Animateur Local d’Insertion. Pour terminer, je ferai part de mes découvertes, impressions sur la fonction et confronterai mon point de vue sur le métier avant et après le stage. La mission principale de l’ALI est l’accompagnement des personnes bénéficiaires du RSA socle vers une autonomie sociale et professionnelle. Tous les bénéficiaires du RSA sont dans l’obligation de suivre un accompagnement qui peut être soit dispensé par un ALI ou par Pôle emploi. Les bénéficiaires du RSA activité n’ont pas d’obligation d’accompagnement. Les bénéficiaires du RSA socle sont dans un premier temps conviés à un entretien avec un ALI afin de définir leur référent. Ils peuvent être dirigés vers Pôle emploi (dans le cas où la personne est mobile, qu’elle a travaillé récemment ou qu’elle est disponible de suite pour travailler). Ils peuvent, autrement, être suivis par l’ALI (dans le cas où la personne est éloignée de l’emploi par souci de mobilité, de santé, de situation familiale, etc.). Dans le cadre d’un premier rendez-vous, la CAF envoie préalablement la liste des nouveaux bénéficiaires du RSA à l’ALI selon le secteur géographique du lieu d’habitation de la personne et celui-ci a la charge de prendre contact avec les usagers concernés. Il leur envoie un courrier d’invitation à un entretien ainsi qu’un questionnaire servant de trame pour l’entretien et permettant d’informer sur les droits connexes au RSA. Lors de ce rendez-vous, l’ALI prend connaissance de la situation familiale, professionnelle, personnelle, des attentes et projets de la personne et l’informe sur ses droits et devoirs. Cette rencontre (si l’ALI estime qu’il doit accompagner la personne) aboutit à la signature d’un Contrat d’Engagement Réciproque (CER) entre le professionnel et le bénéficiaire. Celui-ci reprend les objectifs de l’usager. En fonction des besoins repérés par l’ALI, celui-ci peut s’appuyer sur l’expertise sociale d’un correspondant pour traiter de problématiques particulières non liées directement à la reprise d’une activité professionnelle (assistant social, CESF, etc.). Il peut également lui conseiller des actions collectives et/ou instruire des aides financières (exemple : aide financière pour aider à financer le permis de conduire).
Catégorie: Livret V.A.E. Conseiller en économie sociale et familiale
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Gestion des documents comptables
Gestion des documents comptables
Au Cameroun aujourd’hui, le problème d’emploi semble se poser avec acuité. En effet, dans les milieux de jeunes, tout le monde semble se plaindre de la rareté de l’emploi au Cameroun, et du phénomène de parrainage. Ce dernier, peut être défini comme étant l’emploi dans les entreprises grâce à des liens particuliers avec un employé haut placé. Si nous en restons au fait de la rareté de l’emploi décrié par les jeunes, nous pouvons lui trouver une explication. En effet, après une petite étude sur le sujet, on se rend compte qu’en fait il manque plus de main d’œuvre qualifiée que de travail. Les entreprises font des offres d’emploi un peu partout maintenant, par des affiches, par la radio ou la télévision, dans des sites Internet et dans la presse. Face à cela il serait incongru de dire qu’il manque d’emploi au Cameroun! Cependant, on sait qu’au Cameroun il existe six universités d’Etat et une multitude d’institutions privées qui chaque année décernent des diplômes à des centaines d’étudiants. On se demande alors d’où vient ce problème, puisque les entreprises offrent des emplois et que les institutions d’enseignement supérieur fournissent chaque année des demandeurs d’emploi. Normalement il devrait y avoir un équilibre, et quand bien même ce marché ne serait pas équilibré, la balance ne devrait pas trop pencher d’un coté. Après une autre étude portant sur les employés dans les entreprises et les besoins des chefs d’entreprise, on se rend compte que le problème de fond est la qualification des personnes employées.
Rapport de stage dans un ITEP et atelier théâtre
Rapport de stage dans un ITEP et atelier théâtre
Dans le cadre de ma formation, en deuxième année de DUT Carrières Sociales option animation sociale et socioculturelle, j’ai été amené à faire un stage de douze semaines dans une structure de mon choix. Pour ma part j’ai souhaité l’effectuer dans une institution spécialisée. Cette structure pouvait, en vue de mon orientation professionnelle future être une expérience non négligeable et ensuite cela me permettait aussi de réemployer les enseignements de ma formation d’animateur socioculturel. J’ai donc effectué mon stage dans l’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) de M à LC qui accueille les enfants, adolescents ou jeunes adultes qui présentent des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment l’intensité des troubles du comportement perturbe gravement les socialisations et l’accès aux apprentissages.
Rapport de stage dans une communauté urbaine
Rapport de stage dans une communauté urbaine
Les médiateurs participent au renforcement de la présence humaine sur les quartiers en assurant une première prise de contact avec le public des cités. Les premières rencontres se font en général lors des « maraudes » faites sur les quartiers. L’équipe de médiation rencontre les jeunes qui sont en groupe et qui occupent l’espace public et/ou les halls d’immeuble. Les médiateurs doivent favoriser chez les jeunes, à travers le groupe, le développement de leurs capacités à progresser vers l’autonomie, la citoyenneté et le « bien vivre ensemble ». En travaillant avec le groupe, une relation de confiance va se développer entre les jeunes et les médiateurs. Les médiateurs, en étant proches des jeunes et en ayant instauré un lien de confiance favorisent des dialogues qui s'installent afin de les diriger de nouveau dans le système scolaire ou vers une formation. Le plus souvent, ils ne veulent pas retourner sur "les bancs de l'école" en mettant en avant que l'école n'est pas adaptée pour eux ou qu'ils en ont été exclus. Ce qu'ils souhaitent avant tout, c'est trouver du travail afin de gagner de l'argent pour sortir de la "Galère". C'est à ce moment là, au moment où les jeunes expriment leurs envies que les médiateurs apprécient le processus de réflexion et qu'ils doivent mettre en place les conditions vers une reprise de lien entre les jeunes et les institutions. Le manque de confiance en eux et le manque d'estime deviennent un frein à leur intégration. Les médiateurs commencent toujours par un accompagnement, pour emmener les jeunes vers l'autonomie. Le premiers pas vers certaines institutions reste compliqués mais à force de pugnacité, les jeunes s'accrochent et réussissent certaines fois à s'en sortir. L'immédiateté, "le tout, tout de suite" est une des caractéristiques de ce public qui est en marge. Les médiateurs sont certaines fois une passerelle incontournable vers l'accès aux droits communs (Pôle emploi ou la mission locale, etc.).
Les besoins des personnes âgées
Les besoins des personnes âgées
Compte tenu de l’évolution démographique, les problèmes liés à la population vieillissante deviennent une préoccupation majeure des prochaines années. Le nombre de personnes de plus de soixante ans s’élève aujourd’hui à 10.3 millions en France . Plus particulièrement, en 2006, 313 037 personnes étaient âgées de 60 ans et plus en Bourgogne . Elles représentent 19.3% de la population totale. En 2015, la Bourgogne devrait compter plus de 400 000 personnes âgées de 60 ans et plus.

Connexion

Conseiller en économie sociale et familiale

Abonnement

Recherche