LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Conseiller en économie sociale et familiale

Le conseiller en économie sociale et familiale (CESF) a pour objectif d'aider les adultes à résoudre leurs problèmes de vie quotidienne. Individuelle et collective, son action passe par l'information, le conseil et la formation.

L'entretient du logement d'une personne agée en établissement

L'entretient du logement d'une personne agée en établissement

En France, la protection de l’enfance est une véritable priorité : Prévention du suicide chez les jeunes, prévention de la maltraitance... Lors du BTS, j’ai effectuer mon EPS sur le thème du suicide à l’adolescence. L’abus sexuel est apparu très important dans les problématiques suicidaires. La part des abus sexuels incestueux était pour près de la moitié des situations d’abus sexuels. Les suicides et tentatives de suicide apparaissent comme un signe des difficultés familiales et relationnelles entre parents et enfants. Par son acte désespéré, le jeune exprime sa souffrance et mais aussi celle de sa famille, tantôt acceptée par celle-ci, tantôt niée. La famille apparaît souvent comme un milieu violent pour le jeune, mais de toutes ces violences, l’une m’est apparue comme plus dérangeante : l’abus sexuel incestueux. Je me suis alors alors interrogé sur ce dysfonctionnement familial. Pourquoi ces parents passent-ils à l’acte sur leur enfant, alors qu’ils sont censés les protéger et les aider à se construire ? J’ai donc supposé que l’inceste n’était pas le fruit du hasard, et que, comme pour les problématiques suicidaires où l’on retrouve souvent un acte suicidaire au sein de la famille, l’inceste reproduit un modèle dont l’auteur n’arrive pas à se détacher, un langage appris de manière inconsciente. J’essaierai donc de montrer que l’inceste est appris puis imposé par le système familial. Pour comprendre les abus sexuels et l’inceste sur mineurs, il convient avant tout de considérer le phénomène dans ses généralités et ses aspects théoriques. Après avoir défini ces termes et notions, et avoir situé ce fait dans la société française, nous nous pencherons sur la famille. De quoi s’agit-il? Qu’est-ce qui la défini et comment? Quelle est la place de chacun dans sa famille? Privilégiant l’approche systémique et communicationnelle, il conviendra alors de présentez la notion de système et la théorie de la communication. Ceci permettra de définir ce qu’est le système familial. Par la suite, nous étudierons la famille dans son dysfonctionnement, dont les violences seront le point d’attention particulier. De la violence à une violence spécifique : l’inceste et l’abus sexuel termineront cette partie théorique. De part les résultats retirés de mes rencontres et recherches, je pourrais alors présenter une hypothèse que je tenterai alors de vérifier. Si la famille est un système où les éléments sont en interaction constante, n’est-ce pas lui qui impose l’abus sexuel et l’inceste, et ceci, de manière à en imposer le secret ? Mais en ce cas, comment est-ce possible ? Il convient alors de considérer chaque élément du système familial : la situation du parent abuseur, de la famille et de l’autre parent en particulier, et enfin de l’enfant victime. Ceci pour répondre à un questionnement simple : Pourquoi l’abus sexuel est-il devenu possible dans ces familles ?

Sommaire Introduction. ...................................................................................... page 1 Méthodologie. .....................................................................................page 2 Partie I : Comprendre les violences sexuelles dans la famille. ............... page 3 A. Violences sexuelles intra-familiales et inceste. .........................................page 3 1. Définition. ..............................................................................................page 3 2. De l’interdit originel au tabou social. .....................................................page 4 a) Origines des interdits sexuels. ....................................................page 4 b) Aspect historique. ..................................................................... page 4 3. État des lieux en France. ........................................................................ page 5 a) Quelques données statistiques. ..................................................page 5 b) La législation et protection de la jeunesse. .................................page 6 B. La famille : un milieu d’éducation et de protection. ................................. page 8 1. La famille, qu’est-ce que c’est ? ...........................................................page 8 a) Vers une définition de la famille. ..............................................page 8 b) Pourquoi se constituer en famille ? ..........................................page 8 c) Structure de la famille. ............................................................. page 9 2. Modèles de familles. ............................................................................page 9 a) Aspect culturel dans le concept de famille. ............................. page 9 b) Sociologie de la famille : les familles françaises. .....................page 11 3. Rôle de la famille et place de chacun. .................................................page 12 a) La mère. ................................................................................. page 12 b) Le père : rôle et fonction. .......................................................page 13 c) Socialisation et éducation : un héritage. ................................. page 13 C. Systèmes et communication : l’approche systémique. ..........................page 15 1. La notion de système et la Théorie Générale des Systèmes. .............page 16 2. La théorie de la communication. ........................................................ page 17 3. La famille comme système. ................................................................page 18 D. Le dysfonctionnement familial : les violences. ...................................... page 19 1. Les transactions violentes. .................................................................page 19 a) Quatre présupposés pour une approche interactionnelle de la violence. .................................................................................page 19 b) Les deux formes de violences. ................................................page 19 c) La communication dysfonctionnelle. ....................................page 20 d) L’incohérence hiérarchique. ................................................... page 22 2. Familles incestueuses. ........................................................................page 23 a) Particularités du fonctionnement familial. ............................. page 23 b) Les jeux familiaux incestueux. ................................................page 24 Partie II : Appréhender la réalité du terrain. .....................................page 26 A. Hypothèse : La place de l’apprentissage de la communication. ........... page 26 B. Méthodologie : Les informations de terrain. ..........................................page 27 C. Le parent abuseur : ni hasard, ni accident. .............................................page 29 1. Le père, chacun le sait, mais la mère aussi. ........................................page 29 2. Le parent auteur d’abus sexuel dans sa relation à l’autre. ..................page 30 3. Mais aussi une victime. ..................................................................... page 31 4. La place de l’éducation. ..................................................................... page 31 D. L’autre parent : autre victime, autre coupable. ......................................page 33 1. Une victime. .......................................................................................page 33 2. La famille avent tout. .........................................................................page 33 E. L’enfant abusé : ..........................................................................................page 36 1. Un enfant sous influence. .................................................................. page 36 a) Le famille, une valeur essentielle. ...........................................page 36 b) Des sentiments d’une grande intensité. ................................. page 36 c) L’enfant dans le système : la place de l’éducation. ................page 37 2. Permettre la révélation : la rupture. ................................................... page 38 a) La rupture dans le contexte. ...................................................page 38 b) La rupture dans la réalisation. ................................................page 40 Conclusion. .......................................................................................page 43

Catégorie: Mémoire Conseiller en économie sociale et familiale
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 02-05-2022
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

De l'importance de l'équilibre psychologique dans l'insertion des femmes victimes de violences
De l'importance de l'équilibre psychologique dans l'insertion des femmes victimes de violences
Les phénomènes de violence se multiplient dans notre société. Guerres, crimes, harcèlement, humiliations, les médias nous renvoient sans cesse des images montrant sous toutes ses formes la violence dont l’homme est capable, quel que soit son statut social ou son origine ethnique. Parmi les victimes de cette violence, les femmes, qui prennent de plus en plus d’importance dans notre société, au sein de la famille comme dans le monde du travail ainsi que dans le domaine politique. Ce n’est pourtant qu’en 2000 qu’a été menée la première enquête concernant la violence faite aux femmes. Les seules statistiques alors disponibles en France ne prenaient en considération que les violences déclarées en institution. Le service des droits des femmes et le secrétariat d’Etat aux Droits des Femmes et à la Formation Professionnelle a donc commandité l’Enquête Nationale sur les Violences Envers les Femmes en France (ENVEFF) dont l’objectif était d’établir des statistiques fiables, du moins plus réalistes que les précédentes. En 1993, l’Organisation des Nations Unies définissait la violence faite aux femmes comme « tout acte de violence fondée sur l’appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, et comprenant la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de la liberté, que ce soit dans la vie publique ou privée ». Parmi les diverses formes de violence faite aux femmes, on trouve la violence conjugale, qui s’exerce dans un cadre privé, reconnue seulement depuis quelques années par l’Etat.
« En quoi le logement est-il un moyen d’insertion pour les travailleurs pauvres ? »
« En quoi le logement est-il un moyen d’insertion pour les travailleurs pauvres ? »
Parallèlement, j’ai entendu à plusieurs reprises les termes de « travailleurs pauvres », de « travailleurs précaires », de « pauvreté au travail » ou de « travailleurs assistés » depuis l’apparition du Revenu de Solidarité d’Activité. Ces termes ont suscité mon questionnement. Les définitions employées semblaient être plurielles et générées de vives réactions comme des inquiétudes, des sentiments d’injustice, … De plus, lors de mon année de formation, j’ai eu l’occasion d’effectuer mon stage chez un bailleur social comprenant un service social. J’ai ainsi pu approcher de plus près la pauvreté au travail et les questionnements face au logement. J’ai l’impression que les thématiques, orientées autour de l’accès au logement et de la pauvreté, se trouvent au fil des années de plus en plus mises en avant dans les médias. C’est pour toutes ces raisons que j’ai choisi de m’intéresser davantage à cette problématique en tant que Conseillère en Economie Sociale et Familiale. J’ai construit ce travail autour de la question de départ suivante : « En quoi le logement est-il un moyen d’insertion pour les travailleurs pauvres ? » Pour parvenir à clarifier cette problématique, j’ai tout d’abord mené des recherches théoriques dans divers domaines des sciences humaines tels que, la sociologie, l’économie, la psychologie,… J’ai ainsi pu définir ces phénomènes, en mesurer l’ampleur, l’évolution et appréhender les enjeux qui en découlent.
Rupture de la chaine alimentaire
Rupture de la chaine alimentaire
La conservation des aliments est un sujet, un thème très important, puisqu'il a une influence directe sur la qualité des produits et la santé des individus. Une mauvaise conservation entraîne une dégradation rapide des aliments qui se remarque par de la moisissure, du verdissement ...mais aussi un développement accru des bactéries. Celles-ci peuvent provoquer une intoxication qui peut aller jusqu'à l'hospitalisation, voire la mort pour les personnes les plus faibles c'est-à-dire les enfants, les personnes âgées, les personnes malades …
L'insertion professionnelle des jeunes de 18 à 25 ans
L'insertion professionnelle des jeunes de 18 à 25 ans
« Derrière les problèmes d’emploi et d’insertion apparaissent les bouleversements profonds dans le rapport entre les jeunes et la société. Nous ne prenons pas assez conscience de la globalité du phénomène et nous le rapportons trop exclusivement au problème de l’emploi ou à la spécificité d’une culture propre aux jeunes. L’accès à l’emploi ne semble plus fonctionner comme le mode d’accès à l’âge adulte. Ce n’est plus le rite d’initiation qu’il était autrefois : le fait que les jeunes se trouvent devant un avenir aussi incertain est relativement nouveau. S’il reste de l’espoir et du désir, la notion de projet n’a guère de sens dans un monde sans emploi. Dès lors, les jeunes disposent de moins de références pour se construire une identité tant individuelle que collective. » Jean-Baptiste de Foucault, commissaire au plan, 1993. Depuis 1980, la France est entrée dans une période difficile dite « de crise ». De grandes mutations touchent notre société et essentiellement les jeunes générations : chômage massif et précarisation des emplois. Les jeunes ont de plus en plus de mal à s’insérer dans la vie active et leur parcours d’insertion est souvent tumultueux.

Connexion

Conseiller en économie sociale et familiale

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Conseiller en économie sociale et familiale

Les plus vus - Conseiller en économie sociale et familiale

Les plus téléchargés - Conseiller en économie sociale et familiale