LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Autre

PROJET de mise en place d’un site de production pour personnes présentant un handicap psychique et d’un Atelier Thérapeutique

PROJET de mise en place d’un site de production pour personnes présentant un handicap psychique et d’un Atelier Thérapeutique En reconnaissant les troubles psychiques comme pouvant constituer la cause d’un handicap, la loi du 11 février 2005 ouvre aux malades mentaux stabilisés l’accès aux ESAT. Mais l’offre de services existante, développée initialement pour un public de personnes présentant une déficience intellectuelle, est inadaptée aux attentes et aux besoins des personnes handicapées psychiques. Le souhait de « normalité », revendiqué par ces personnes souffrant de troubles psychiques, nous oblige à mettre en place des activités plus proches du milieu ordinaire avec un soutien psychologique et psychiatrique. Il ressort aussi des difficultés des professionnels quant à la gestion des crises et la complexité de cet handicap pour lequel ils ne sont pas forcément formés et préparés. Cette évolution interroge tout particulièrement les professionnels sur : - le sens de leurs pratiques, - les adaptations nécessaires à mettre en œuvre. En effet, nombre d’accompagnements semblent régulièrement être mis en échec notamment de par la complexité et la sévérité des troubles observés. De sorte qu’il est à craindre que la perception de l’usager par son environnement ne se réduise progressivement qu’à son symptôme et au statut de « mauvais objet », avec à la clé le risque d’être exclu des dispositifs d’accompagnement. Il faut donc tenter de comprendre les « fonctionnements mentaux spécifiques », car c’est de cette compréhension posée comme un préalable que peuvent se déduire les positionnements éducatifs, les démarches à entreprendre, les conduites à tenir. La difficulté actuelle la plus aiguë tient probablement à la raréfaction des psychiatres dans le champ médico-social ; peut-être aussi à la place très secondaire donnée à la psychopathologie dans la formation des acteurs médico-sociaux. Comment adapter l’accueil et l’accompagnement de personnes handicapées psychiques au sein des ESAT « Rive Gauche » et « Les Ecluses » ? L’accueil de cette nouvelle population interroge légitimement les équipes sur un certain nombre de points : - Quelles activités proposées ? - Quel plateau technique mettre en place ? Avec quel partenariat ? - Quel support éducatif, pédagogique développer ? - Quel rythme, quelle durée de travail ?
Catégorie: Rapport de stage
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

D’une menace de castration à l'atteinte du pénis
D’une menace de castration à l'atteinte du pénis
1. Introduction et champ thématique Ce travail de recherche entre dans le champ thématique du jeu chez l’enfant, et plus particulièrement du jeu en tant que miroir d’un traumatisme. Nous conviendrons alors que dessiner et donner des formes à la pâte à modeler sont des jeux. Si l’activité du jeu est placée sous le signe du principe de plaisir c'est-à-dire qui a pour but d’éviter le déplaisir, Freud souligne que le caractère désagréable d’un événement peut être transformé en un objet de jeu avec sa reproduction scénique, les enfants reproduisant ainsi : « (…) tout ce qui les a impressionnés dans la vie, par une sorte d’abréaction contre l’intensité de l’impression dont ils cherchent pour ainsi dire à se rendre maîtres. »2 Dans son article sur le cas d’un jeune mutique, Morgenstern3 met en évidence le conflit représenté par des dessins et inspirés par l’inconscient de l’enfant. L’essentiel de sa contribution repose sur une théorie du symbolisme du dessin qui s’appuie sur des symboles d’origine sexuelle.
L'interim en France
L'interim en France
Le rapport présenté ici porte sur l’intérim en France au sein de la société ADIA Béthune celui-ci résume mes deux mois passés au sein de cette agence. Il faut savoir que ADIA est une agence spécialisée dans le tertiaire, le bâtiment, l’industrie ainsi que la logistique. Mon rapport est composé de trois parties. La première concerne la structure ADIA en France, nous verrons donc que ADIA est une entité du groupe ADECCO ainsi nous verrons dans une autre sous partie les valeurs de l’entreprise quelques chiffres vous seront présentés .Ensuite nous verrons son fonctionnement et son organisation, pour finir nous verrons ses principaux concurrents sur le marché français qui sont ADECCO, MANPOWER et RANDSTAD nous nous intéresserons donc uniquement à ces trois groupes. La seconde partie concerne donc la présentation des services et de mon travail effectuer au sein de cette société.
De la fonction éducative dans son rapport à l’altérité
De la fonction éducative dans son rapport à l’altérité
La fonction éducative est quotidiennement interrogée par le rapport qu’entretient chaque sujet aux autres et au monde, à l'Autre du social, l’Autre du langage défini comme transcendance, adresse symbolique et insaisissable, sinon partiellement. « Dans l’abord qui est celui de la psychanalyse, le fait social est considéré comme étant crée en tant que fait de langage […]. L’expérience clinique met en valeur un paradoxe concernant la psychose. Elle montre que le sujet psychotique trouve une place, d’une façon ou d’une autre, dans la société, et que, pourtant, pour lui, le lien social est défait. […] Le « mode d’être », qui caractérise la position du sujet psychotique par rapport à la structure du langage, consiste à être à la fois dans la société et hors du lien social. Le problème que pose la psychose est donc justement celui de l’absence de lien social ».
Le traitement médiatique de l'anorexie mentale
Le traitement médiatique de l'anorexie mentale
Afin de comprendre le fonctionnement de l’appareil médiatique, il est important de prendre un objet, un sujet culturel exploité par les médias mais dont la logique est assurément différente. L’anorexie mentale est alors apparue comme un objet particulièrement adéquat pour une étude du traitement médiatique. En effet cette maladie est constituée de multiples facettes et a été étudiée par la psychiatrie, la médecine mais également par la sociologie. Tout cela constitue un objet extrêmement complexe. Le traitement médiatique de l’anorexie mentale est donc apparu comme un sujet permettant de répondre à un ensemble de questionnements. La télévision est-elle régie par l’audimat ? Les médias peuvent-ils aborder un sujet médical ? Internet est-il une source d’information ou de désinformation ? Autant de questions auxquelles nous essayerons d’apporter des réponses.

Le choix de cet objet d’étude est venu suite à une réflexion personnelle sur les apparences. Les individus basent effectivement leur jugement sur autrui principalement sur le critère physique, sur les apparences. Les anorexiques souffrent justement d’une caractéristique physique facilement stigmatisante, la maigreur. Ayant personnellement une corpulence comparable à celle d’un anorexique, je reçois couramment des remarques par rapport à mon poids. La maigreur serait ainsi un caractère qui dérange et soulève un questionnement sur l’état de santé et sur l’anormalité. Face à cela, le jeu médiatique actuel me semble également porter une importance particulière à l’image, aux apparences et à son rôle normatif. Devant ces hypothèses, analyser le traitement médiatique de l’anorexie mentale permettrait de les confronter à la réalité et ainsi d’obtenir des réponses.

Connexion

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Autre

Les plus vus - Autre

Les plus téléchargés - Autre