LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Autre

Le francais langue etrangere : Louis Porcher

Le francais langue etrangere : Louis Porcher Cet ouvrage est composé de cinq chapitres, dans le premier l'auteur met la discipline dans son contexte internationale, ou les langues sont devenus un marché ou les langues représente un élément important de la puissance d'un pays louis Porcher expose l'évolution de cette discipline FLE d'abord par l'existence de l'alliance française depuis 1883, qui visait a contrecarrer les actions des missions religieuses; ensuite les rôles joués par la colonisation ; l'instauration d'une francophilie qui y'est a la base de la construction d'une francophonie ; il donne l'exemple de l’Afrique. Selon l'auteur le français est considéré aussi comme une langue diplomatique et une langue de classement social.
Catégorie: Fiche de lecture
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

La Société des Individus : Norbert Elias
La Société des Individus : Norbert Elias
Né en Allemagne dans une famille juive en 1897, mort aux Pays-Bas en 1990 à l’âge de 93 ans, Norbert Elias se forme à la sociologie après des études de médecine et de philosophie, puis il enseigne en Angleterre où, fuyant l'Allemagne nazie, il s'est réfugié avant la Seconde Guerre mondiale, après une vaine tentative d'installation en France. La réception de l'œuvre d'Elias fut brouillée par ces avatars de l'histoire : ce n'est qu'à partir de la fin des années soixante que ses ouvrages commencent à être traduits en français. Ils portent sur l'histoire de l'autocontrôle de la violence et l'intériorisation des émotions (dans des domaines aussi divers que les manières de table, le sport, la musique, les rapports entre les sexes ou la mort) ainsi que sur les conséquences d'une redéfinition des relations d'interdépendance (dans le rapport au temps, au groupe de référence ou à la situation) qui ouvre à une véritable “ révolution copernicienne” en sociologie
Éducation et sociologie : E. DURKHEIM
Éducation et sociologie : E. DURKHEIM
Afin de comprendre l'analyse de Durkheim il est important de revenir sur la définition de la sociologie et sur le paradigme holistique. A ses débuts la sociologie visait à expliquer le fonctionnement de la société en dégageant des lois générales, des méthodes particulières afin que les hommes puissent appréhender leur destin. Le paradigme holistique est la vision selon laquelle la société est transcendantale aux individus qui ne peuvent y agir dessus. La société est donc une structure indivisible en la somme des individualités qui la compose.
Le jouet du prédateur
Le jouet du prédateur

Sascha Buzmann, raconte dans ce récit son enlèvement, les 86 jours de séquestration. Dans une caravane sans eau ni électricité, il survivra aux coups, aux viols à répétition, à la crasse, à la faim et à la peur constante de mourir.

Il explique quel stratagème il a mis en place pour survivre durant sa captivité mais également les années qui ont suivi sa libération.  Il nous raconte que pendant des années il a occulté ses souvenirs pour se protéger et continuer à vivre. «  Comme si mon cerveau s’était éteint ». C’est lorsque qu’un journaliste vient à sa rencontre pour l’interviewer 28 ans après que ses souvenirs vont resurgir.  On s’aperçoit très vite  que ce traumatisme est toujours très présent et que pendant toutes ces années où il a refoulé ses souvenirs, ce mal-être l’a souvent amené à des conduites à risques, se mettant souvent en danger puis à se renfermer sur lui-même, s’empêchant d’être heureux. Ce livre est en quelque sorte le début de sa thérapie et de la guérison.

La discrimination négative : Robert Castel
La discrimination négative : Robert Castel
Robert Castel est un sociologue français, agrégé de philosophie et docteur en lettres et sciences humaines. Il est directeur d’études du CEMS (centre d’études des mouvements sociaux) à l’EHESS (écoles des hautes études en sciences sociale). Il commence sa carrière en enseignant la philosophie. Puis dans les années 60 il se tourne vers la sociologie car il pensait que la philosophie était un peu trop abstraite, conceptuelle. Il fait alors la connaissance de P. Bourdieu avec qui il va travailler.

Connexion

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Autre

Les plus vus - Autre

Les plus téléchargés - Autre