LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Autre

L'AGORAPHOBIE: approche cognitivo-comportementale

L'AGORAPHOBIE: approche cognitivo-comportementale L'agoraphobie est un trouble névrotique qui handicape profondément la vie du sujet malade, aussi bien au niveau familial, social, que professionnel. Il est donc rassurant de voir que les thérapies comportementales et cognitives représentent une solution efficace pour vaincre ce trouble. Malgré le fait que ce modèle a ses limites et qu'il reste critiqué par certains auteurs, son efficacité a été prouvée. Il n'est pas exclu pour le patient d'avoir recours à des médicaments pour optimiser ses chances de guérison, ou alors d'entreprendre un travail psychanalytique en parallèle ou après la thérapie comportementale et cognitive qui, si tout fonctionne, aura fait disparaître ses symptômes. Les thérapies comportementales et cognitives continuent d'évoluer et de nouveaux domaines d'application sont à venir. Aujourd'hui, elles constituent un ensemble riche et cohérent qui permet de venir en aide à un grand nombre de patients. En effet, le soulagement rapide explique l'attrait des patients pour ce mode de prise en charge.
Catégorie: Travaux U.F.
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Le Conseiller en Insertion Professionnelle
Le Conseiller en Insertion Professionnelle
Contrairement aux professions sociales axées sur l’assistance, l’éducation ou l’animation, constituant la pierre angulaire du travail social, l’insertion est une catégorie qui a émergé plus récemment (vers la fin des années 1970) « légitimée » par l’apparition d’un nouveau paysage social marqué par la crise. En effet, les personnes et l’Etat qui les représente alors sont confrontés à de nouvelles problématiques sociales telle que la massification du chômage dans une période d’essoufflement du marché de l’emploi.
Repères pour un monde sans repères: Philippe Meirieu
Repères pour un monde sans repères: Philippe Meirieu
Après avoir voulu recentrer l’éducation autour de l’enfant, on parle aujourd’hui de déclin de l’autorité et de la nécessité de redéfinir des valeurs et des normes au sein de la société. Philippe Meirieu a approfondi ce thème dans son livre Repères pour un monde sans repères. Sa réflexion peut intéresser tout un chacun, entre faillite de l’autorité et crise de l’éducation libérale, quelles valeurs notre société peut-elle transmettre aux générations à venir ? Doit-on faire preuve d’autorité quand on éduque ? Et si oui, quel type d’autorité est possible
L'épuisement professionnel
L'épuisement professionnel
Mes entretiens exploratoires mettent en lumière une usure professionnelle chez les intervenants sociaux des chantiers d’insertion. Ce processus naît vraisemblablement dès le départ de leur prise de fonction, avec probablement, une certaine idée utopique de leur métier. L’absence de collègues ou de référence institutionnelle nécessite de puiser dans ses ressources personnelles. Le tarissement de celles- ci provoquant l’épuisement professionnel.
Dossier sur les représentations sociales et dynamiques de groupe
Dossier sur les représentations sociales et dynamiques de groupe
En effet, en tant qu’éducatrice spécialisée les notions de représentations sociales et de dynamique de groupes ont une résonnance toute particulière. Cependant je n’ai jamais eu l’occasion ou je ne l’ai jamais saisie, au-delà de quelques définitions vues en école d’éducateur, de comprendre ce qu’est la psychologie sociale et comment cette discipline peut amener à une meilleure compréhension de nos conduites humaines. Notre regard, nos jugements, nos préjugés, nos relations sociales, sont autant éléments mouvants qui dépendent du contexte dans lequel on a grandit, dans lequel on vit et dans celui que nous allons connaître après. La psychologie sociale nous amène à évoluer en tenant compte de ce qui nous entoure et de sa réalité particulière. Elle ne se situe pas dans un champ de savoirs absolus, elle soumet son savoir à une propre autocritique en fonction des évolutions.

La place de nos représentations sociales, et leurs incidences sur nos vies, notre société, voilà un thème que je souhaiterai approfondir. Car au fil des cours de ce semestre je me suis rendu compte de son importance et de l’impact que cela pouvait avoir sur ma vie professionnelle et privée. Ces premiers éléments de connaissance mon permis à la hauteur de mon niveau d’interpréter certaines situations et d’essayer de modifier mon comportement face à celles-ci. Dans le cadre de ce travail, j’ai essayé au mieux de synthétiser l’ensemble des cours en y intégrant ce qui pour moi relevait de l’essentiel dans le domaine de cette unité d’enseignement. J’ai intégré des exemples différents du cours, pour étayer ce résumé théorique.

Connexion

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Autre

Les plus vus - Autre

Les plus téléchargés - Autre