LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Autre

« L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » Max Weber

« L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » Max Weber Dans « L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme », la question devient « le problème », soulevé par un constat statistique portant sur l’occupation de postes professionnels, le niveau de qualification et d’instruction des habitants du pays de Bade. Ce constat révèle que ce sont majoritairement les protestants les plus hauts placés dans ces trois domaines. La question qui est posée pourrait l’être sous cette forme : « Quel est le rôle du protestantisme par rapport à ce constat et en quoi le calvinisme et l’ascétisme protestant ont contribué au développement du capitalisme ? »

Mon choix s’est porté sur ce livre d’après son titre « l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » et d’après son auteur Max Weber, nom qui m’était familier puisque le cours le définissait comme un des fondateurs de la sociologie, élément important dans ma décision. Je porte un intérêt aux religions depuis mon enfance, du côté magique et mythologique des grecs, romains et gaulois jusqu’à une éducation catholique. Cet intérêt a été renouvelé après « les évènements du onze septembre » où l’islam était présenté comme le mal, ce qui m’a renforcé dans le sentiment de découverte de cette religion pour sortir des idées préconçues relatées par les media et par mon entourage personnel et professionnel. Le choix de se livre s’est donc fait en ayant la volonté d’en connaître plus, voire de découvrir le protestantisme sous un œil sociologique.
Catégorie: Fiche de lecture
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Les politiques de la ville :  CLAUDE CHALINE
Les politiques de la ville : CLAUDE CHALINE
Cet ouvrage traite des politiques de la ville et des 1500 quartiers, 6.5 millions d’habitants dans environ 250 agglomérations les plus touchés par des dysfonctionnements sociaux. Claude Chaline se base sur les territoires les plus concernés par les politiques publiques pour nous faire part des observations relatives au malaise social et à la précarité que témoignent ces quartiers. Avant tout, l’auteur définit en précisant les origines de la politique de la ville avec ces différentes interprétations. Il nous apporte une analyse des déterminants de la politique de la ville par la lutte contre l’exclusion et contre les nouvelles formes de pauvreté. Ensuite, il fait une analyse des actions de l’urbanisme qui comprend trois volets : l’économie, le social et le cadre de vie et nous apporte une évaluation des effets, des bénéficiaires et des dépenses de l’argent public (40 milliards d’euros depuis 15 ans).
Les approches constructivistes : BRUNER
Les approches constructivistes : BRUNER
L’œuvre de Bruner est choisie pour au moins deux raisons : - Il tente de dépasser les travaux de Piaget à travers l’apport de Vygotski, mais en développant des travaux empiriques de cette dernière approche, notamment pour la notion de ZPD ; - Il a traversé, au court de son œuvre, un ensemble important de paradigmes de la psychologie du développement.
Corps, sexe et genre :  Marie-Blanche Tahon
Corps, sexe et genre : Marie-Blanche Tahon
Marie-Blanche Tahon est chercheur et professeur de sociologie à l‘université d’Ottawa. Ses travaux portent sur les femmes : les femmes en Algérie, les femmes dans leurs rapports aux nouvelles technologies, et enfin les femmes et le politique. C’est dans cette dernière mouvance que s’inscrit notre texte, car derrière l’évocation du rapport au corps et à la fécondité, c’est la question de la citoyenneté des femmes qui est mise au premier plan.
Ce que parler veut dire de Pierre BOURDIEU
Ce que parler veut dire de Pierre BOURDIEU
Pierre Bourdieu constate l’insuffisance du modèle linguistique proposé par de Saussure, en tant que code à la fois législatif et communicatif qui existe et subsiste en dehors de ses utilisateurs (« sujets parlants ») et de ses utilisations (« parole »), tout comme l’incomplétude du modèle proposé par Noam Chomsky en tant que compétence liée aux dispositions génératrices ; ni l’un ni l’autre ne peuvent en effet rendre compte de la langue comme réalité sociale tant qu’ils n’envisagent pas ses conditions sociales de production, de reproduction et d’utilisation.

Connexion

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Autre

Les plus vus - Autre

Les plus téléchargés - Autre