LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Assistant de service social

L'assistante de service social, qui est parfois spécialisé (drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger…), apporte aide et soutien à des personnes, familles ou groupes en difficulté, en les aidant à s'insérer socialement ou professionnellement.

Note réflexive : Que signifie pour vous « accompagner » dans une intervention sociale ?

Note réflexive : Que signifie pour vous « accompagner » dans une intervention sociale ? I. La relation d’aide : Une posture professionnelle : La posture professionnelle peut se définir par le savoir-être, le savoir-faire et le positionnement professionnel. Elle est personnelle et se nourrit de l’expérience personnelle, professionnelle et des interactions de son environnement social. Elle n’est donc pas figée et s’adapte aux situations. Ainsi, pour proposer un accompagnement au travers d’une relation, un travail sur soi est nécessaire. En effet, je pense qu’il est important de connaître ses propres représentations et « son propre système d’interprétation de la réalité, avec sa « grille de lecture » personnelle » . C’est pourquoi, je crois que l’assistante sociale est une interface entre l’institution, qui via un cadre d’intervention et des missions permet d’offrir un accompagnement, et la personne. Aussi, le professionnel qu’est l’assistante sociale doit faire preuve d’adaptabilité face à la singularité de chaque personne et des difficultés qu’elle rencontre, afin d’être facilitateur. Cela peut se faire grâce à l’expertise que chaque professionnel acquiert, au cours des années de formation (cours et terrain de stage) et une fois en poste. En ce qui me concerne, j’ai pu constater sur mon terrain de stage de deuxième année (Carsat ) que d’une part la spécialisation en santé est un atout pour accompagner un public particulier et que d’autre part grâce aux connaissances particulières dans le domaine de la santé, les assistantes sociales sont en mesure d’adapter leur plan d’aide selon les différentes situations rencontrées et de mettre en œuvre une méthodologie d’action (individuelle ou collective). Je pense que le fondement de l’accompagnement est la relation à autrui et qu’au-delà de la fonction du professionnel, c’est bien en tant que personne que je m’engage dans cette situation relationnelle. Par conséquent, en tant que professionnelle, je dois me mettre au service de l’accompagné, en m’assurant de ne jamais me substituer à lui et en respectant sa singularité. Ceci demande de la vigilance, un travail sur soi et une analyse réflexive de sa pratique et de son rapport à l’autre. En somme, les postures professionnelles doivent s’adapter aux situations ainsi qu’aux différents moments rencontrés dans l’accompagnement. Et comme le dit G. LE BOUEDEC « on n’accompagne jamais en son nom propre mais toujours au nom d’une institution . » C’est donc cette institution qui peut donner à chaque professionnel un cadre de sécurité, qui va permettre d’instaurer une relation de confiance
Catégorie: Travaux U.F. Assistant de service social
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Analyse d'un dispositif : l'APA
Analyse d'un dispositif : l'APA
Notre travail d’analyse d’un dispositif porte sur l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Cette allocation est destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie. Nous avons fait le choix d’étudier ce dispositif car chacun d’entre nous avons été en contact avec des personnes âgées sur nos lieux de stage, effectués dans différentes structures réparties sur trois départements, le Gard, l’Hérault et l’Aveyron. Les personnes âgées faisaient partie du public que nous avons rencontré et, pour la plupart, nous étions confrontés à la problématique de la perte d’autonomie.
ISAP dans un centre maternel
ISAP dans un centre maternel
L’équipe éducative assure l’accompagnement des jeunes femmes dans leurs projets de gestion de vie quotidienne (projet de vie, budget, repas, recherche d’emploi). De plus, l’équipe accompagne aussi quotidiennement les femmes accueillies autour de la prise en charge de leur enfant. L’assistante de service social réalise les entretiens d’admission, rédige les demandes de renouvellement de prise en charge au conseil général et les signalements.
La perception de la relation d'aide
La perception de la relation d'aide
Le travail social se définit comme «une activité visant à aider à l’adaptation réciproque des individus et de leur milieu social, à leur permettre de faire face à leurs besoins, de résoudre les problèmes et d'améliorer les conditions économiques et sociale ». Aujourd’hui, la France compte environ 600 000 travailleurs sociaux dont 38 000 assistants de service social. Tout d’abord, nous verrons comment se caractérise la place du travailleur social. Le positionnement professionnel, la manière de travailler d’un assistant social diffèrent selon l’organisme dont il dépend, la législation en vigueur, les politiques sociales mises en place, les besoins et les difficultés du public rencontré ainsi que les méthodologies d’intervention qu’il choisit d’employer
La traversée des parents face au handicap de leur enfant, comment les aider lorsque la quête de normalité est omniprésente?
La traversée des parents face au handicap de leur enfant, comment les aider lorsque la quête de normalité est omniprésente?
La traversée des parents face au handicap de leur enfant, comment les aider lorsque la quête de normalité est omniprésente? tel sera l’objet de cet écrit. Dans le cadre des missions de l’assistante sociale, j’ai pu rencontrer de nombreux parents au cours de rencontres individuelles et avec l’équipe pluridisciplinaire. Je me suis alors aperçue que des questions et des propos de parents étaient récurrents tel que « quand mon fils pourra-t-il réintégrer une école normale ? », « peut-on prescrire un traitement médical pour le guérir ? », « j’aimerais qu’il soit comme tous les autres », ou au contraire, « il n’a pas besoin de traitement », « il n’est pas fou » etc. Autant de questions et de propos qui m’ont interrogé sur l’image que portaient ces parents sur le handicap de leur enfant. Les mots « normal », « guérir », « comme les autres » dénotent, à mon sens, d’une recherche de normalité des parents pour leur enfant, du mythe de l’enfant idéal.

Connexion

Assistant de service social

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Assistant de service social

Les plus vus - Assistant de service social

Les plus téléchargés - Assistant de service social