LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Assistant de service social

L'assistante de service social, qui est parfois spécialisé (drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger…), apporte aide et soutien à des personnes, familles ou groupes en difficulté, en les aidant à s'insérer socialement ou professionnellement.

Stage en service social du centre hospitalier

Stage en service social du centre hospitalier

La question sociale du patient va prendre toute son importance, qu’il s’agisse de la préparation du retour au domicile, de l’entrée en structure (accueil temporaire ou définitif), ou de problèmes d’insertion professionnelle voir même d’exclusion.. De même le rôle de l’ASS est essentiel pour les services par son rôle d’intermédiaire ou de médiateur mettant en relation le patient, sa famille avec l’équipe médicale et soignante. De même il décharge le patient et l’équipe soignante de démarches administratives. Enfin, il contribue à soulager le patient d’un problème social qui s’ajoute à la maladie soit, de manière directe ; en apportant une aide administrative voire juridique, mais aussi, en orientant les patients vers les réseaux d’entraide.

Mode d’intervention :

L’assistant de service social est donc sollicité, pour un patient, de façon plus ou moins formelle, par des acteurs extérieurs ou non à l’établissement.

  • Un membre du service dans lequel est vu le patient

  • La famille du patient

  • Le patient lui-même

  • Un des « partenaires » internes ou externes à l’établissement (personnel des consultations externes, services d’aides à domicile, infirmières à domicile…)

...

Présentation du cas de madame M, 58 ans, arrivée aux urgences accompagnée des pompiers, des gendarmes, d’une assistante sociale de secteur et de l’adjointe au maire de la commune.

 Me M présente une overdose médicamenteuse de prozépam (un anxiolytique dont Me M a ingéré 5 plaquettes) et un fort taux d’alcoolisation. Madame a subi l’amputation d’une jambe en 2008.

Madame M est arrivée aux urgences à la suite du signalement pour absence inquiétante, elle ne s’était pas présentée depuis 13 jours à son travail et ne montrait pas de signe de vie à son domicile malgré la présence de sa voiture devant chez elle. Madame a été trouvée par les pompiers à son domicile, alitée depuis au moins 10 jours.

Travail en réseau :

La situation de madame M a posé question et à nécessité l’utilisation de son réseau personnel afin de comprendre comment Me M vit ; le fait qu’elle n’ait visiblement pas quitté son lit et pour autant qu’elle soit très alcoolisée. Ainsi nous avons pris contact avec son patron, Mr P qui s’est révélé être un très bon ami de Me M et qui nous a permis de voir plus clair. Madame est maitresse de maison dans un foyer EPDSAE (Etablissement Public Départemental de Soins, d'Adaptation et d'Education) et encadre un groupe d’handicapés mentaux. Me M vit avec son fils de 40 ans depuis qu’il a divorcé et accueille sa fille de 13 ans un week-end sur deux et les mercredis. Mr P nous informe que le fils de Me présente des comportements addictifs (alcool,…) et que depuis son arrivée au domicile madame présente des signes de fatigue et de fragilité. Enfin il nous dit que Me en raison de son amputation bénéficie d’aide à la toilette

Catégorie: Rapport de stage Assistant de service social
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 23-10-2020
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Rapport de stage dans un service d'accueil d'urgence
Rapport de stage dans un service d'accueil d'urgence

J’ai pu constater que l’entretien individuel était une technique à part entière au sein duquel le travailleur social conseille (« il faut faire ceci avant cela. ».) mais aussi pointe les problèmes dans l’accompagnement (rendez-vous manqués, démarches non réalisées par les résidentes…) tout en prenant en compte la globalité de la personne (contexte sentimental…) ; en ce sens, le travailleur social souligne les points positifs de l’avancée des résidentes mais travaille essentiellement sur les points les plus difficiles voire douloureux des problématiques afin d’amener un changement positif dans la vie des résidentes (sortie du service, résolution des difficultés).

Le soutien psychologique, mais aussi le rappel des règles, des contraintes, des rendez-vous, le recadrage en cas d’action en rupture avec l’accompagnement (ex : s’occuper des autres au lieu de s’occuper de soi dans la résolution de ses difficultés) ou avec les règles, le recueil constant des informations sur l’avancée de leurs démarches font donc partie du quotidien du travail social en SAU qui nécessite à la fois de la souplesse et de la fermeté. Il garde également une neutralité en s’abstenant de s’engager pour un usager auprès d’un partenaire lorsque son diagnostic est défavorable. A ce titre le travail social en SAU s’apparente à une lutte constante pour le changement et contre les résistances des usagers.

L’Agence Nationale des Etrangers et des Migrations
L’Agence Nationale des Etrangers et des Migrations

Tout d’abord, l’assistante de service social participe et contribue aux côtés des autres intervenants à l’accueil des usagers sur la plate-forme. Elle évoque en premier lieu la richesse et les difficultés du parcours migratoire, l’expérience de la transplantation et les processus d’intégration et évoque la singularité des parcours. Elle est présente pour faciliter les premières démarches d’installation et propose une écoute individualisée face à des difficultés sociales, familiales, administratives, pour faciliter les recompositions familiales.

Sur la plate-forme, elle anime également un temps d’échange avec les migrants sur des situations de risque de blocage administratif des droits sociaux, santé, petite enfance, formation, scolarité. Cet accueil spécifique par une assistante de service social sur la plate-forme d’accueil s’inscrit dans une politique nationale d’intégration.

Accompagnement à la fonction parentale
Accompagnement à la fonction parentale

Suite à ce constat, je me suis alors posé différentes questions : - Pourquoi les parents rencontrent-ils des difficultés dans l’exercice de la parentalité aujourd’hui ? - Dans le cas d’une remise en cause des compétences parentales, comment accompagner les parents dans leur parentalité ? - Quelle réponse apporter à ses parents qui ont des difficultés dans leur fonction parentale ? Afin de répondre à ces questions, j’ai décidé de vous parler dans un premier temps de la notion de parentalité, puis je vous propose de voir les difficultés auxquelles sont confrontés les parents dans leur fonction parentale.

Dans un second temps, je vous propose de voir les préconisations du législateur pour pallier à ce problème, à savoir les politiques visant à amener les parents à être responsable et à contribuer à l’éducation des enfants. C’est dans ce cadre que je vais vous parler notamment du dispositif REAAP, Réseaux d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents.

Stage dans un CHRS
Stage dans un CHRS

Assistante de service social, je réalise mon stage au coeur d’un centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS). Parmi les ménages que nous accueillons au CHRS, nous hébergeons des femmes qui fuient les violences conjugales. Une part importante de nos résidentes a subi des violences verbales, psychologiques, physiques, sexuelles ou économiques de la part de leur conjoint. L’assistant de service social chargé du suivi et de l’accompagnement de ces femmes constate que malgré les conditions qui ont motivé leur départ un certain nombre d’entre elles retournent auprès de leur conjoint.

Connexion

Assistant de service social

Abonnement

Recherche