LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Assistant de service social

L'assistante de service social, qui est parfois spécialisé (drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger…), apporte aide et soutien à des personnes, familles ou groupes en difficulté, en les aidant à s'insérer socialement ou professionnellement.

"Stigmate, les usages sociaux des handicaps"

Dans cet ouvrage théorique, E. GOFFMAN étudie un concept qu’il nomme « Stigmate » (stigma en grec, qui signifie marque physique d’infamie). A l’origine, ce terme renvoyait aux marques laissées sur le corps. Aujourd’hui, il désigne les marques physiques ou les caractéristiques négatives d’un individu. Pour GOFFMAN le stigmate est défini comme étant « la situation de l’individu que quelque chose disqualifie et empêche d’être pleinement accepté par la société ».

Mais de manière plus approfondie, l’auteur nous montre que le stigmate doit être situé et décrit là où 3 types d’identité se rencontrent : - l’identité sociale - l’identité péronnelle - L’identité pour soi. Dans toute société, les individus sont classés en catégorie de personne et des la première rencontre, nous attribuons à l’autre une identité sociale, basée autant sur les qualités que sur les défauts supposés que sur son statut social (profession). C’est à partir de cette image de l’autre que nous élaborons des attentes que l’auteur appelle « normative ».

Le livre Stigmate nous fait réfléchir sur différents points de notre vie sociale. Je pense que tout au long de son livre, GOFFMAN a voulu démontrer que la stigmatisation était un point de vue de l’homme. Le thème du stigmate est important dans notre société car nous l’utilisons dans notre vie quotidienne sans toujours nous en rendre compte. En effet, tout le monde catégorise tout le monde. Nous sommes tous rangés dans une catégorie selon des similitudes, des traits communs, selon notre stigmate. Les catégories permettent d’orienter nos activités, nos comportements vis-à-vis des personnes et ceci peuvent affecter notre vision du monde par rapport à certains individus.

En effet, nous risquons de ne voir cet individu que par rapport à son stigmate et sa catégorisation risque de persister toute la vie. De plus, le fait de stigmatiser les individus aggravent leur comportement déviant. Je pense en effet que plus la personne est stigmatisée, plus elle entre dans son rôle social d’individu stigmatisé.

Catégorie: Fiche de lecture Assistant de service social
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Sociologie du couple Kaufmann
Sociologie du couple Kaufmann

Dans la société traditionnelle, l’individu est pris dans un territoire, un groupe qui le tient et le définit, une société holiste qui définit l’individu comme faisant partie d’un tout. L’individu est alors défini par la place sociale qu’il occupe, un cadre qui lui dessine le sens de son existence et qui fixe le type de lien social qu’il devra avoir. Aujourd’hui, les liens sociaux auront plus tendance à prendre la forme d’un réseau formé autour des individus. Depuis les années 60, une émergence de l’individu apparait dans la société, la personne veut être actrice de son existence, un processus social qui les pousse à être elles-mêmes et à développer des choix uniques dans ses liens sociaux. Ce processus d’individualisation, marque un moment de rupture dans les modes de vie et alors être à l’origine du changement profond de notre société actuelle. L’individu des sociétés modernes s’interroge sans cesse, il se questionne pour tout et sur tout afin de repérer et d’opérer les meilleurs choix. Le couple évidement ne va pas échapper à ce questionnement perpétuel.

Le Case-Work selon Gordon Hamilton
Le Case-Work selon Gordon Hamilton

Dans L'Intervention clinique en service social, paru en 2006 aux éditions ENSP, Geneviève Perrot, Odile Fournier et Georges-Michel Salomon, tous trois engagés de nombreuses années dans l'encadrement pédagogique des études en travail social, retracent la construction des théories fondatrices du travail social. Leur but est notamment de mettre en évidence la fonction thérapeutique du travail social.

L'erreur pour enseigner : JP ASTOLFI
L'erreur pour enseigner : JP ASTOLFI

Jean-Pierre Astolfi, didacticien et professeur de sciences de l’éducation à l’Université de Rouen, se questionne dans ce livre sur la place de l’erreur dans les apprentissages. Il identifie d’abord assez rapidement le statut de l’erreur à l’école, c'est-à-dire l’idée que les élèves et les enseignants s’en font et la place qu’ils lui donnent intuitivement. Il met ainsi en relief les processus d’apprentissage sous-tendus et les met à l’épreuve de la réflexion de Bachelard et Piaget. Enfin, il définit et approfondi un certain nombre de types d’erreurs et propose des médiations ou remédiations possibles afin de mettre ces erreurs au service des apprentissages.

Howard S. Becker, Outsiders, études de sociologie de la déviance
Howard S. Becker, Outsiders, études de sociologie de la déviance

Outsiders, études de sociologie de la déviance, publié pour la première fois en 1963, est considéré comme un ouvrage majeur de la sociologie américaine, au même titre qu' Asiles de Goffman, paru deux ans auparavant. Son auteur, Howard S. Becker est sociologue de formation, mais aussi pianiste de jazz et photographe. Avec Outsiders, Becker a contribué à la création d'une nouvelle branche de la sociologie, en particulier en Angleterre et aux États-Unis : la sociologie de la déviance. La déviance a une définition plus large que la délinquance, particulièrement étudiée à cette époque aux États-Unis car elle est considérée comme un problème social majeur.

En effet, la déviance englobe tous les actes qui transgressent la norme, et non plus simplement ceux qui sont réprimés par la loi. Dans cet ouvrage, l'auteur utilise la démarche de l'observation in situ qui est typique de l' « École de Chicago » à laquelle Becker est directement affilié (il a fait ses études à l'Université de Chicago à l'époque où les élèves et associés de Robert Park, fondateur de l' « École de Chicago », enseignaient). Outsiders s'inscrit dans le courant interactionniste. L'objectif n'est pas de chercher l'étiologie de la déviance mais d'analyser l'ensemble des acteurs qui sont impliqués dans celle-ci. L'ouvrage ici étudié est la version française de 1985, parue chez Métailié.

Connexion

Assistant de service social

Abonnement

Recherche



Derniers Docs Assistant de service social

Les plus vus - Assistant de service social

Les plus téléchargés - Assistant de service social