LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Assistant de service social

L'assistante de service social, qui est parfois spécialisé (drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger…), apporte aide et soutien à des personnes, familles ou groupes en difficulté, en les aidant à s'insérer socialement ou professionnellement.

Fiche DC4 - Politiques sociales : Toxicomanie

Fiche DC4 - Politiques sociales : Toxicomanie

Programme de prévention

Objectifs :

- considérer l’addictologie comme une spécialisation,
- organiser, créer et optimiser l’offre de soins,
- repérer la dépendance, l’abus, le plus précocement possible,
- donner des réponses thérapeutiques diversifiés et de qualité,
- expérimenter des méthodes de prise en charge novatrices.

Projet de prévention auprès des jeunes :

- sensibiliser les jeunes aux risques sanitaires liés à la consommation de cannabis,
- fournir une prise en charge adaptée à la situation du jeune et de la famille, la place des parents
...

Perspectives professionnelles en tant qu'Assistante de Service Social

projet de sensibilisation sur les effets du cannabis à destination des élèves :


- 1er postulat : pas de projet sans problème : un problème est défini comme tel par la société nécessitant l’intervention des pouvoirs publics sans lesquels la sécurité des personnes seraient compromises. Augmentation de l’usage du cannabis chez les jeunes. Consommation de drogues un danger provoquant chez l’individu des fragilités psychiques, pathologiques , physiques, un état dépressif, une perte du lien social…
- pas de cours sur les dangers des produits : ça marche pas
- Trouver des leaders : leur donner des outils, message passerait mieux, pas dans l’établissement scolaire mais à l’extérieur car difficultés à s’exprimer (crainte du fonctionnement scolaire…)
- En complémentarité avec l’Education nationale, en accord avec.
- Accompagnement des malades dans leurs démarches de soins (écoute, orientation, voir pbs annexes autour, réinsertion sociale et professionnelle

Catégorie: Travaux U.F. Assistant de service social
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 09-11-2020
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Dossier sur l'intervention sociale
Dossier sur l'intervention sociale
Il n’existe pas de définition légale ou officiellement reconnue et validée de l’intervention sociale. En effet, inscrire la notion « intervention sociale » dans un dictionnaire s’avère difficile, puisqu’elle ne peut être définie qu’en tenant compte des conceptions que la société a, selon les époques, des règles communes. Ainsi, sa définition et même sa dénomination sont en perpétuelle mutations, d’où l’impossibilité de lui donnée une définition figée dans le temps. Toutefois il est possible de comprendre cette notion en l’a décortiquant, c’est-à-dire en expliquant les mots « intervention » et « sociale ». Le mot intervention est composé d’une part de l’élément « inter », qui désigne l’espace, la répartition ou une relation réciproque. D’autre part, elle découle du verbe intervenir du latin « intervenire », qui est le fait de prendre part à une action, à une affaire en cours, ceci dans l’intention d’influer sur son déroulement. L’étymologie de ce mot indique donc qu’il peut revêtir deux sens. Tout d’abord, il peut faire référence soit au faite de s’interposer, de venir en travers, ou d’interrompre, soit le fait de s’entremettre, de cautionner, de prodiguer de bons offices ou encore de jouer un rôle de médiateur.

L’ambiguïté du sens du mot « intervention » génère ainsi pour son utilisateur, à savoir l’intervenant, une ambivalence de ses interventions, ainsi, il sera tantôt survenant, visiteur ou encore répondant ou garant, médiateur et assistant. En effet, on peut repérer de nombreux acteurs en position d’intervenant dans une organisation. Ainsi, est intervenante toute personne à qui l’on confie une responsabilité petite ou grande. Finalement, intervenir c’est mettre en place des dispositifs facilitant les échanges, la compréhension partagée des situations vécues, tout en débouchant sur un travail collectif aboutissant à revoir ses attitudes à changer ses méthodes. Il y a intervention quand on ne laisse pas faire le cours naturel des choses, soit pour prévenir, pour réparer et tirer des conséquences d’une situation passée ou à venir, en référence à une situation jugée normale. Qu’en est-il de la définition du mot « sociale » ?
ISAP dans un centre médico-social de proximité
ISAP dans un centre médico-social de proximité
De manière générale, les centres médico-sociaux dépendent du Conseil départemental. En effet, c’est le conseil départemental qui est chargé de concevoir les politiques sociales du département. C’est le pôle solidarité et famille qui est chargé de mettre en œuvre la politique sociale décidée par le président du conseil autour de six grands domaines : la protection de l’enfance et le soutien à la famille, l’accompagnement des personnes âgées ainsi que des personnes en situation de handicap, l’insertion sociale et professionnelle, la promotion à la santé ainsi que le logement et toutes mes aides liées à l’habitat, l’insertion ainsi que l’animation territoriale. C’est la direction de l’insertion, du logement et de l’animation territoriale qui gère le service insertion et accompagnement social. Les assistantes sociales de polyvalence de secteur dépendent de cette direction et plus particulièrement du service insertion et accompagnement social. Les missions déclinées sur chaque territoire sont d’accueillir, informer et orienter toutes les personnes, leur faire connaitre leurs droits administratifs et sociaux ainsi que l’accompagnement individuel et collectifs.

Les assistantes sociales de polyvalence de secteur sont également sollicitées pour la mise en œuvre des mesures administratives d’accompagnement social personnalisé et la mise en place d’actions de prévention éducative et budgétaire. En transversalité avec les autres services présents sur les centres médico-sociaux, à savoir le service Protection Maternelle et Infantile ainsi que le service Aide Sociale à l’Enfance, l’assistante sociale de polyvalence de secteur peut être amenée à la mise en œuvre des actions de protection en faveur des enfants en danger ainsi que des personnes vulnérables. Elles réalisent également les évaluations sociales relatives à la demande d’agrément des familles en vue d’une adoption. Elles participent également à l’évaluation dans le cadre des demandes d’agréments des assistantes maternelles et familiales. Le centre médico-social où j’ai fait mon stage comptabilisait 5 assistantes de service social dont deux à temps complet. Chacune d’entre elle a deux demi-journées de permanence, le mardi et le jeudi matin. Elles sont réparties en binôme sur les différentes communes d’intervention et interviennent toutes sur la commune principale où se trouve le centre médico-social.
La perception de la relation d'aide
La perception de la relation d'aide
Le travail social se définit comme «une activité visant à aider à l’adaptation réciproque des individus et de leur milieu social, à leur permettre de faire face à leurs besoins, de résoudre les problèmes et d'améliorer les conditions économiques et sociale ». Aujourd’hui, la France compte environ 600 000 travailleurs sociaux dont 38 000 assistants de service social. Tout d’abord, nous verrons comment se caractérise la place du travailleur social. Le positionnement professionnel, la manière de travailler d’un assistant social diffèrent selon l’organisme dont il dépend, la législation en vigueur, les politiques sociales mises en place, les besoins et les difficultés du public rencontré ainsi que les méthodologies d’intervention qu’il choisit d’employer
Dossier sur  les maladies psychiques et la notion de réinsertion.
Dossier sur les maladies psychiques et la notion de réinsertion.
Actuellement, nous effectuons notre stage de troisième année d’assistant de service social dans des hôpitaux spécialisés en santé mentale, et, nous avons axé notre travail de recherche sur les maladies psychiques et la notion de réinsertion. En effet, cette notion semble être une préoccupation centrale dans la pratique quotidienne de l’assistant de service social, qu’elle partage avec l’équipe pluridisciplinaire de l’hôpital psychiatrique (psychiatres, infirmiers, psychologues etc.). Ainsi, nous avons voulu, dans un premier temps, présenter la santé en France à travers son organisation territoriale, et une présentation de l’hôpital général. Nous aborderons ensuite l’hôpital spécialisé en santé mentale, ainsi que le public pris en charge et les pathologies. Plusieurs thèmes qui aboutiront aux différents concepts et notions (stigmatisation, isolement, réhabilitation, réadaptation) relatifs à la réinsertion sociale du patient.

Connexion

Assistant de service social

Abonnement

Recherche