LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Assistant de service social

L'assistante de service social, qui est parfois spécialisé (drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger…), apporte aide et soutien à des personnes, familles ou groupes en difficulté, en les aidant à s'insérer socialement ou professionnellement.

Aide aux adultes en détresse sociale : Établissement d'accueil Mère-Enfant

Aide aux adultes en détresse sociale : Établissement d'accueil Mère-Enfant

Les établissements maternels ont plusieurs fonctions: Héberger et aider matériellement les femmes enceintes et les mères isolées avec enfant(s) âgés de moins de 3 ans. Il s'agit aussi de rompre leur isolement, de leur apporter une aide éducative et psychologique pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

Les centres maternels se sont substitués à 2 types d'établissements : Les Maisons Maternelles  et Les Hôtels Maternels La circulaire du 23 Janvier 1981 concernant la Politique sociale d'aide à l'enfance a entrepris de mettre fin à cette distinction et employer le terme générique de « Centre ». La loi du 6 Janvier 1986, dite loi particulière, a introduit l'expression « établissement maternel ». On utilise aussi l'expression « Établissement d'accueil Mère-Enfant »

...

Modalités d'accueil et de fonctionnement : L'admission se fait au titre de l'aide sociale à l'enfance. Les mères peuvent se présenter soit directement auprès de l'établissement, soit auprès du conseil général, au service de l'Aide Sociale à l'Enfance. La durée du séjour des femmes est liée à leur prise en charge. Elle est initialement prévue pour une période de 6 mois renouvelable. Lorsque l'enfant a 3 ans,  une autre solution d'hébergement doit être envisagée comme l'accès à un logement social ou à un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS)

Categorie: Travaux U.F. Assistant de service social
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 26-08-2019
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

ISAP dans un CHRS
ISAP dans un CHRS
La situation que je vais présenter concerne l’intervention globale de l’usager, son arrivée au CHRS, ainsi que son suivi durant son séjour. Tout au long de cet écrit j’appellerai ce jeune homme « Monsieur ». Au cours de ce stage en CHRS, j’ai eu l’occasion, après un temps d’observation, d’intervenir auprès des usagers en « co-coordination » avec l’équipe éducative. J’entends par là que j’ai eu l’opportunité d’effectuer le suivi personnalisé du jeune homme dont il est question entre autre dans cette intervention sociale d’aide à la personne, sous couvert et avec l’aide de mon référent de stage et de l’ensemble de l’équipe éducative. Je suis intervenue ainsi auprès de ce jeune homme en tant que co-coordinatrice de projet.
Le dossier de surendettement
Le dossier de surendettement
La nature du surendettement a muté ces dernières années. Alors qu'il n'y a pas si longtemps, les ménages ne contractaient des crédits que pour des fins précises (achats immobiliers, voyages, achats automobiles, etc.) Aujourd'hui, le surendettement ou « surendettement passif » (expression apparue dans les années 1990), est souvent lié à un accident de la vie. Ils représentent environ 70% des dossiers déposées à la Banque de France. Les individus sont sujets à une diminution brutale des ressources qui ne leur permettent plus de faire face à leurs charges. Le manque de plus en plus fréquent de patrimoine ne joue plus le rôle d'assurance. En effet, la précarisation des emplois, la baisse du niveau de vie des ménages, l'évolution des familles (familles monoparentales, ruptures familiales plus fréquentes etc.), l'apparition de notre société de consommation fragilisent les populations. Le pouvoir d'achat diminue tandis que les revenus stagnent. Nous observons une paupérisation du niveau de vie où les crédits contractés occupent une place davantage de revenus réguliers que de sommes d'argent supplémentaires ponctuelles.
Travail d'observation sociologique dans un tribunal
Travail d'observation sociologique dans un tribunal
Dans son premier ouvrage intitulé La mise en scène de la vie quotidienne, et en particulier le premier tome La présentation de soi, Goffman part du postulat communément admis que « la vie sociale est une scène », sur laquelle chacun d’entre nous construit son personnage. Il présente ainsi son projet dès la préface : « la perspective adoptée ici est celle de la représentation théâtrale [...]. J’examinerai de quelle façon une personne, dans les situations les plus banales, se présente elle-même et présente son activité aux autres, par quels moyens elle oriente et gouverne l’impression qu’elle produit sur eux, et quelles sortes de choses elle peut ou ne peut pas se permettre au cours de sa représentation ». En juin 2003, j’ai eu l’occasion d’assister, en tant que partie civile, à une audience dans un tribunal de Grande Instance. J’avais été surprise des interactions entre juristes. Une impression que ces professionnels du droit, fonctionnaient en mode clos « comme si » le « public » n’existait pas ou à l’inverse qu’ils étaient en « représentation ». D’autre part, j’ai fait du théâtre lorsque j’avais 15 ans. J’ai retrouvé des similitudes entre les comportements des juristes et celles des acteurs de théâtre.
La traversée des parents face au handicap de leur enfant, comment les aider lorsque la quête de normalité est omniprésente?
La traversée des parents face au handicap de leur enfant, comment les aider lorsque la quête de normalité est omniprésente?
La traversée des parents face au handicap de leur enfant, comment les aider lorsque la quête de normalité est omniprésente? tel sera l’objet de cet écrit. Dans le cadre des missions de l’assistante sociale, j’ai pu rencontrer de nombreux parents au cours de rencontres individuelles et avec l’équipe pluridisciplinaire. Je me suis alors aperçue que des questions et des propos de parents étaient récurrents tel que « quand mon fils pourra-t-il réintégrer une école normale ? », « peut-on prescrire un traitement médical pour le guérir ? », « j’aimerais qu’il soit comme tous les autres », ou au contraire, « il n’a pas besoin de traitement », « il n’est pas fou » etc. Autant de questions et de propos qui m’ont interrogé sur l’image que portaient ces parents sur le handicap de leur enfant. Les mots « normal », « guérir », « comme les autres » dénotent, à mon sens, d’une recherche de normalité des parents pour leur enfant, du mythe de l’enfant idéal.

Connexion

Assistant de service social

Abonnement

Recherche