LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Animateur

L'animateur socioculturel est présent auprès des jeunes et des seniors. Foyer, centre de loisirs, maison de quartier, maison de retraite, MJC… L'animateur favorise les échanges et facilite l'expression, la créativité et la socialisation des individus.

Bourdieu : vie, oeuvre, concepts

Bourdieu : vie, oeuvre, concepts

L’œuvre de Bourdieu a aussi contribué à rapprocher la sociologie et l’histoire. Bourdieu favorise les échanges entre sociologues au niveau international, par la revue européenne Liber, par ses multiples conférences dans le monde, et par les séminaires internationaux qu’il organise. Cela lui vaut une reconnaissance avec remise de distinction aux USA et en Allemagne.

L’influence de la sociologie de P. Bourdieu est incontestable, jusqu’à détenir une position dominante dans les années 1980. Depuis, on voit le retour en force des théories de l’acteur et de l’individualisme méthodologique. Avec les années 1990, reviennent les approches d’inspiration américaine fondées sur les interactions individuelles et réintégrant la subjectivité de l’individu acteur.

Catégorie: Fiche de lecture Animateur
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

La dynamique des groupes : Roger Mucchielli
La dynamique des groupes : Roger Mucchielli

Dans son livre La dynamique des groupes publié en 2004 (17ième édition), R.Mucchielli aborde les phénomènes qui se produisent dans les groupes humains, les lois qui régissent la vie affective et les facteurs de cohésion et de conflit.

La naissance du sens. Boris Cyrulnik
La naissance du sens. Boris Cyrulnik

Depuis la préhistoire, l’homme a utilisé l’animal pour se construire une identité sociale. Cette identification a donné naissance à un ensemble de représentations symboliques où l’homme et l’animal se mêlent. Ainsi, s’est construite une mythologie peuplée d’animaux fabuleux où des personnages, mi-homme mi-animal (Minotaure), exorcisaient les craintes et les désirs. - La pensée grecque : Platon transforme le culte aux animaux en mépris parlant d’humains qui auraient dégénéré. Aristote, étudiera plus de 500 espèces d’animaux pour prouver l’existence d’une échelle unique de l’être, où l’homme est seul à disposer d’un intellect. - La pensée occidentale restera dans cet anthropocentrisme pendant plusieurs siècles.

L’homme est dessiné à l’image de Dieu et règne sur eux (Genèse). Cette influence chrétienne accorde à l’homme seul un accès à la nature divine. L’animal deviendra une menace. « La folie emprunte son visage au masque de la Bête », met en péril la sagesse de la nature » (E. Kant). - Jusqu’au début du 17ème siècle, l’homme est au sommet de la Création. A cette même époque, on parle « d’économie naturelle », la physique moderne créer une nouvelle version de la Création, séparant mathématiquement les substances pensantes (l’humain) et étendues (plantes, animaux). Montaigne défend l’idée d’une pensée chez les animaux, des moyens d’expressions qui leur sont propres. Les naturalistes du 18ème siècle maintiendront une hiérarchisation qui confirme la croyance d’une maîtrise de l’homme de sa propre pensée.

Militer aujourd'hui: Jacques ION
Militer aujourd'hui: Jacques ION

« Militer aujourd’hui » est un essai autour du militantisme, qui sur un mode neutre, propose un panel du militantisme. Cet ouvrage reste neutre et sans réelle prise a partie des auteurs sur les différentes méthodes utilisées par les collectifs. Pour avoir un réel intérêt dans une recherche sur le militantisme ce livre ne doit pas être le seul angle de lecture, il doit être associé à des ouvrages plus critiques. Toutefois cette neutralité, bien que frustrante, permet de faire un état des lieux du militantisme et permet aussi une vision plus large de l’action militante, la prise en compte de nouveaux militants et de nouveaux mode de rassemblement.

Connexion

Abonnement

Recherche