LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Aide médico-psychologique

L'aide médico-psychologique (AMP) ou accompagnant éducatif et social ( AES) intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important. Il peut s'occuper de personnes âgées dépendantes. Il les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne.

Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé - DC5

Participation à la mise en place  et au suivi du projet personnalisé - DC5

J’effectue mon stage dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes qui accueille 72 résidents. Ces derniers sont accueillies en E.H.P.A.D pour différentes raisons : leur vieillissement qui entrainent une incapacité (ou un épuisement des aidants).

Certaines personnes présentent un handicap lié à l’âge, comme la surdité, des problèmes d’incontinence, l’évolution d’une maladie (Alzheimer, Parkinson), suite à un accident qui a entraîné une perte d’autonomie. Certains sont autonomes et d’autres ont besoin d’un accompagnement pour les actes de la vie quotidienne. L’établissement compte 72 lits.

La mission de l’établissement et d’accompagner les personnes âgées dans les meilleures conditions, le plus longtemps possible. Permettre de préserver les liens familiaux et affectifs des personnes accueillies. Ainsi que maintenir le plus longtemps possible leur autonomie ou les capacités restantes des résidents et de veiller à leur bien-être. Les résidents jouissent d’une liberté totale, de recevoir, d’aller et venir. Respecter les convictions politiques et religieuses de chacun. En respect avec la loi du 2 Janvier 2002.

L’établissement est composé d’une équipe pluri-professionnel, intervenant de jour comme de nuit, 365 jours par an, le personnel relève de la fonction publique hospitalière.

...

Je constate que conformément à la loi 2002-02 du 02 janvier rénovant l’action sociale et médico sociale, la mise en place du projet personnalisé véritable projet de vie contribue à rendre le résident acteur de sa propre vie.

Il est construit pour lui, traite ses difficultés, lui apporte une aide adapté tout en tenant compte de ses capacités. Cependant le projet doit rester réajustable. Il doit permettre d'y intégrer des imprévues et l'évolution de son état physique.

J’ai trouvé un côté positive de ce travail. Faire, et réfléchir sur le projet pour une personne permet de «s’arrêter» sur cette personne et d’apprendre son histoire de vie.

C’est aussi prendre en compte ses difficultés et ses capacités en fonction des éléments dont j’ai pu me saisir grâce aux outils que sont l’écoute et l’observation. Mais aussi son environnement social et familial.

Le travail en équipe et la communication prend toute son importance pour la mise en place et la continuité du projet.

Catégorie: Travaux U.F. Aide médico-psychologique
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 22-04-2020
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

DC3 Projet d'animation en Institut d’Éducation Motrice (I.E.M)
DC3 Projet d'animation en Institut d’Éducation Motrice (I.E.M)

L'objectif de l'accompagnement est d'aider les personnes accueillies à définir et préparer leur projet de vie, à vivre dans la dignité (quotidien) et à préparer leur avenir en fonction de l’orientation donnée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Sur ce pavillon le travail éducatif est principalement axé sur le maintien des acquis, l'apprentissage de l’autonomie à travers la mise en place de stages ou d'activités sur l'extérieur, (démarches administratives, loisirs, démarches auprès de la banque, courses.....), ainsi que la préparation à leur rôle de citoyen et leur futur (après IEM)  afin de faire un choix sur une nouvelle structure (foyer de vie, M.A.S, ou orientation E.S.A.T où un retour en famille) notamment à travers des expériences de séparation d'avec leur famille, l'équipe éducative et les différents lieux qui constituent leur environnement quotidien.

Un travail sur l'autonomie est réalisé au quotidien (éventuelle mise en situation en appartement thérapeutique, recherche d'orientation et de domicile....). Pour les plus âgés et en fonction de leur capacité et de leur projet personnalisé un travail sur l'autonomie est réalisé soit dans un appartement situé à proximité de l'établissement ou dans un appartement se situant au sein de l'institut, permettant ainsi une éventuelle mise en situation favorisant l'apprentissage de l'autonomie dans la vie de tous les jours à savoir diriger une tierce personne (faire ses demandes  en fonction de ses besoins : aide pour établir une liste des courses, faire le ménage, aide pour la toilettes...).

DF3 Projet d'animation : Activité fonctionnelle - Promenade EHPAD
DF3 Projet d'animation : Activité fonctionnelle - Promenade EHPAD

Une animatrice est présente dans l’établissement et propose de nombreuses activités à l’intérieur de la structure (lecture, chant, jeux de mémoires, jeux de lettres, loto, gym douce…)

Une enquête de satisfaction réalisée en  2009 fait apparaître que les résidents souhaiteraient sortir plus souvent de l’institution.

Effectivement, après avoir passé quelques temps auprès des résidents, ces derniers manifestent une attention particulière au « temps qu’il fait ». Le matin, de nombreuses personnes me demandent s’il fait beau, s’il fait chaud dehors voyant les rayons de soleil pénétrer dans leurs chambres. Les personnes accueillies sont pour la plupart issue d’un milieu agricole, presque tous vivaient en milieu rural et passaient beaucoup de temps à l’extérieur.

Par ailleurs, lors des réunions, la directrice incite le personnel à proposer des activités favorisant la mobilité des résidents.

D’après ces différents constats et pour lutter contre l’isolement, je propose une activité promenade dans le village ou autour de la maison de retraite.

Ce projet s’adresse à tous les résidents souhaitant participer à l’activité, que les personnes soient en fauteuil ou valides, qu’elles voient ou non, qu’elles aient la parole ou pas.

Le projet personnalisé en EHPAD
Le projet personnalisé en EHPAD

Pour moi, le projet personnalisé est un recueil d’informations et d’attentes de l’usager, il faut l’évaluer, le réexaminer, le soumettre à une analyse critique pour faire un bilan de ce qui a été mis en place avec et pour la personne accueillie afin de définir au besoin de nouveaux objectifs. Lors de l’élaboration d’un projet, il faut veiller à rester cohérent avec le projet d’établissement.

Pour rédiger un projet personnalisé d’accompagnement, il est indispensable d’avoir une connaissance du résident dont il est question. Cela passe par une écoute et une communication attentives entre le personnel et l’usager.

Chaque projet au sein d’une même institution doit être différent car chacun est singulier. Aussi, une personne entre en institution avec un passé qu’il nous faut intégrer dans son projet, travailler au mieux pour que le sujet se sente reconnu.

Le projet personnalisé est un outil de travail pour une équipe dans laquelle chaque membre devra connaître son contenu pour mettre en œuvre un accompagnement approprié en tenant compte des objectifs mis en place dans son projet. Pour le bien être des résidents, chaque accompagnant doit se conformer aux décisions d’équipe et respecter l’ensemble des modes d’accompagnement instaurés.

L’accueil en service social polyvalent
L’accueil en service social polyvalent

Faire la distinction entre les attentes et les besoins semble être une problématique. Toute attente est urgente pour une personne, d'autant plus en polyvalence de secteur. L’assistant(e) de service social doit faire le tri des informations pour prioriser les besoins. Face à la détresse, ou à l'urgence qu’il perçoit dans la situation, certaines personnes sont en attentes de solutions immédiates.

Le professionnel doit analyser et gérer cette urgence sociale. La temporalité n’est pas la même pour la personne et pour l’assistant(e) de service social. Ce qui peut sembler urgent pour quelqu’un, n’est pas perçut de la même façon pour le travailleur social qui baigne dans ce fonctionnement et connait les délais et procédures.

Connexion

Abonnement

Recherche

AMP / Accompagnant éducatif et social