LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Aide médico-psychologique

L'aide médico-psychologique (AMP) ou accompagnant éducatif et social ( AES) intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important. Il peut s'occuper de personnes âgées dépendantes. Il les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne.

Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé - DC5

Participation à la mise en place  et au suivi du projet personnalisé - DC5

J’effectue mon stage dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes qui accueille 72 résidents. Ces derniers sont accueillies en E.H.P.A.D pour différentes raisons : leur vieillissement qui entrainent une incapacité (ou un épuisement des aidants).

Certaines personnes présentent un handicap lié à l’âge, comme la surdité, des problèmes d’incontinence, l’évolution d’une maladie (Alzheimer, Parkinson), suite à un accident qui a entraîné une perte d’autonomie. Certains sont autonomes et d’autres ont besoin d’un accompagnement pour les actes de la vie quotidienne. L’établissement compte 72 lits.

La mission de l’établissement et d’accompagner les personnes âgées dans les meilleures conditions, le plus longtemps possible. Permettre de préserver les liens familiaux et affectifs des personnes accueillies. Ainsi que maintenir le plus longtemps possible leur autonomie ou les capacités restantes des résidents et de veiller à leur bien-être. Les résidents jouissent d’une liberté totale, de recevoir, d’aller et venir. Respecter les convictions politiques et religieuses de chacun. En respect avec la loi du 2 Janvier 2002.

L’établissement est composé d’une équipe pluri-professionnel, intervenant de jour comme de nuit, 365 jours par an, le personnel relève de la fonction publique hospitalière.

...

Je constate que conformément à la loi 2002-02 du 02 janvier rénovant l’action sociale et médico sociale, la mise en place du projet personnalisé véritable projet de vie contribue à rendre le résident acteur de sa propre vie.

Il est construit pour lui, traite ses difficultés, lui apporte une aide adapté tout en tenant compte de ses capacités. Cependant le projet doit rester réajustable. Il doit permettre d'y intégrer des imprévues et l'évolution de son état physique.

J’ai trouvé un côté positive de ce travail. Faire, et réfléchir sur le projet pour une personne permet de «s’arrêter» sur cette personne et d’apprendre son histoire de vie.

C’est aussi prendre en compte ses difficultés et ses capacités en fonction des éléments dont j’ai pu me saisir grâce aux outils que sont l’écoute et l’observation. Mais aussi son environnement social et familial.

Le travail en équipe et la communication prend toute son importance pour la mise en place et la continuité du projet.

Categorie: Travaux U.F. Aide médico-psychologique
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 22-04-2020
Extrait des conditions générales d'utilisation

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Conditions d'utilisation

Documents de même catégorie

Le journal interne et lien social
Le journal interne et lien social

Soucieux de donner à chaque résident, à chaque participant la possibilité de transmettre son savoir, son histoire, nous avons mis en place l'atelier journal d'établissement pour répondre à un besoin individuel et collectif. Ce projet de journal interne est présenté dans le service clinique de l'hôpital X, situé dans la région parisienne; il comporte un service de moyen séjour, un service de long séjour ainsi qu'une maison de retraite médicalisée.

DF3 Projet d'animation : Activité fonctionnelle - Promenade EHPAD
DF3 Projet d'animation : Activité fonctionnelle - Promenade EHPAD

Une animatrice est présente dans l’établissement et propose de nombreuses activités à l’intérieur de la structure (lecture, chant, jeux de mémoires, jeux de lettres, loto, gym douce…)

Une enquête de satisfaction réalisée en  2009 fait apparaître que les résidents souhaiteraient sortir plus souvent de l’institution.

Effectivement, après avoir passé quelques temps auprès des résidents, ces derniers manifestent une attention particulière au « temps qu’il fait ». Le matin, de nombreuses personnes me demandent s’il fait beau, s’il fait chaud dehors voyant les rayons de soleil pénétrer dans leurs chambres. Les personnes accueillies sont pour la plupart issue d’un milieu agricole, presque tous vivaient en milieu rural et passaient beaucoup de temps à l’extérieur.

Par ailleurs, lors des réunions, la directrice incite le personnel à proposer des activités favorisant la mobilité des résidents.

D’après ces différents constats et pour lutter contre l’isolement, je propose une activité promenade dans le village ou autour de la maison de retraite.

Ce projet s’adresse à tous les résidents souhaitant participer à l’activité, que les personnes soient en fauteuil ou valides, qu’elles voient ou non, qu’elles aient la parole ou pas.

L’accueil en service social polyvalent
L’accueil en service social polyvalent

Faire la distinction entre les attentes et les besoins semble être une problématique. Toute attente est urgente pour une personne, d'autant plus en polyvalence de secteur. L’assistant(e) de service social doit faire le tri des informations pour prioriser les besoins. Face à la détresse, ou à l'urgence qu’il perçoit dans la situation, certaines personnes sont en attentes de solutions immédiates.

Le professionnel doit analyser et gérer cette urgence sociale. La temporalité n’est pas la même pour la personne et pour l’assistant(e) de service social. Ce qui peut sembler urgent pour quelqu’un, n’est pas perçut de la même façon pour le travailleur social qui baigne dans ce fonctionnement et connait les délais et procédures.

Rencontre avec Andrew
Rencontre avec Andrew

Nous sommes jeudi, j’ai pris mon service à 14h00. Je salue les résidents que je croise dans le couloir qui mène au bureau des éducateurs et là, je me retrouve nez à nez avec un homme que je n’avais jamais vu. Il fait bien deux têtes de plus que moi ! Oui je dirais qu’il fait dans les 1m85. Une silhouette régulière, des cheveux grisonnants, légèrement bouclés, plutôt courts, un regard posé avec des yeux cernés, et porte une paire de lunette de couleur grise. Quant à son apparence vestimentaire, il reste dans la simplicité : jeans, Tee-shirt et paire de bretelle par-dessus. A première vue je lui donne une bonne cinquantaine!

Connexion

Abonnement

Recherche

AMP / Accompagnant éducatif et social